HELLFEST 2018 : VENDREDI 22 JUIN : JOUR 1

HELLFEST 2018 : VENDREDI 22 JUIN : JOUR 1

HELLFEST 2018 : 13ème édition : (Jeudi 21 juin) VENDREDI 22 JUIN JOUR 1

HELLFEST 2018 :
(Jeudi 21 juin)
VENDREDI 22 JUIN
JOUR 1

Le HELLFEST 2018 a ouvert les portes de sa 13ème édition sur le site grandiose de Clisson. Juin est devenu le mois tant attendu par des milliers de fans de musique Metal qui ont déjà, pour un bon nombre d’entre eux, leur sésame en poche, depuis le premier jour d’ouverture du Hellfest 2017. Et cette année ne déroge pas à la règle et c’est même de la folie, vue la file d’attente dès le jeudi à la billetterie située sur la Hell City Square. Les préventes de l’édition 2019 vont partir comme des petits pains et il n’y en aura surement pas assez  !!!!!  Mais les festivaliers sont courageux et ils tiennent bon sous un soleil de plomb. Comme le dit si bien le slogan choisi cette année « YOU CAN’T CONTROL IT »

Avant les 3 jours intensifs des concerts programmés sur les 6 scènes du festival, on peut prendre le temps d’aller faire quelques courses au fameux Leclerc de Clisson avant la cohue habituelle des prochains jours.

Des jeunes ont même prévu de vous transporter vos packs de bières achetés en grand nombre comme chaque année. Sympa l’idée !

A l’entrée le flot de festivaliers : direction le camping !

On profite également de cette journée du jeudi pour faire un tour à la Hell City Street et accéder au Hell city Square avec son Extrême Market et ensuite se rendre au Metal corner histoire de se mettre en appétit pour le week end à venir.

Une innovation pour cette 13ème édition avec la Hellstage au Hell city Square où une douzaine de groupes vont se produire tout au long de ce week -end de folie !

(jeudi 21 juin 18h30 : JAILBIRDS BIG BAND (France – Big Band Cover)

Petit tour rapide à l’extrême market où vous allez trouver l’objet insolite ou la tenue qui restera un souvenir impérissable de cette 13ème édition !

Ambiance camping : Plein à craquer comme chaque année !

Le jour J est enfin arrivé avec l’ouverture dès 10 h ce vendredi 22 juin et les festivités vont commencer sur la Mainstage 2 avec le groupe français MALEMORT.

10h30 – MALEMORT –  Mainstage 2

C’est avec une immense fierté que Malemort fait l’ouverture de cette 13ème édition du HELLFEST 2018. 7 années de travail acharné et de passion absolue, ont permis au quintet parisien de grimper toujours plus haut vers le succès et aujourd’hui il débarque à Clisson sur la Mainstage 2 à 10H30, devant un public venu en masse pour acclamer comme il se doit ce groupe plein d’ardeur et d’enthousiasme. Malemort attire toujours plus de fans au fil des ans et leur énergie est des plus communicative. C’est avec « Ball Trap » , titre éponyme de leur second album  sorti en juin 2016, que les franciliens donne le coup d’envoi. Leur musique percutante mélange judicieusement les styles et se décline tout simplement en un Free Metal . La setlist est composée de titres devenus pour ainsi dire des hits et le public reprend en choeur les refrains entraînants. Xavier et sa bande se donnent à fond et les titres s »enchaînent à pleine puissance et c’est avec « Cabaret voltaire » et ces PamPadam, que s’achèvent la prestation survitaminée du quintet sous les applaudissements du public, heureux de cette mise en route dynamique de si « bon matin » si l’on peut dire !

Line Up

Xavier Malemort (chant)
Sébastien Berne (guitares)
Sébastien Lafaye (guitares)
Jean-Christophe Tassin(basse)
Vicken Chidoyan (batterie)

SETLIST

Ball Trap
Insoumission
Madame
Brûle
Foutue Belle Jeunesse ( La Carapace)
Mille Regards
Carnaval Cannibale
Cabaret Voltaire

https://www.facebook.com/malemortband/

Direction l’Altar où a démarré la prestation du groupe français Drakwald !

10h30  – DRAKWALD – Altar

Le groupe de melodic death folk metal,  fondé en 2010 à Tours, a sorti son premier album  « Resist Fatality » en 2014 suivi en 2016 de « Riven Earth ». Brutale et corrosive, la musique du quintet impose un rythme assez soutenu avivée par le chant d’outre tombe de Thibaud Destouches accompagné d’une flûte guillerette qui contraste assez nettement avec ce Death folklorique cadencé par une  batterie omniprésente. Le set s’achève sur « Erase By Fire« , issu du second album des tourangeaux.

Line up
Thibaud Destouches – Vocals & Bass
Marc Vaillant – Lead Guitar & Choirs
Simon Massenet – Rythm Guitar & Choirs
Bertrand Renaud – Whistles & Bagpipes
Maxime Dugué – Drums

https://www.facebook.com/Drakwald/

https://drakwald.bandcamp.com/

 11ho5 – MOS GENERATOR – Mainstage 1

Le groupe américain, Mos Generator,  avait foulé les planches de la Valley en 2014 et il est de retour à Clisson mais cette fois-ci  sur la Mainstage 1, en remplacement d’Electric Mary .  En mai 2018, le trio a sorti son nouvel et septième album Shadowlands. C’est avec »Lonely One Kenobi » issu de l’album « NOMADS » de 2012 que le show démarre. Le heavy rock, aux accents prog, et stoner de ce trio dynamique résonne toujours des influences des 70’s. Les titres entraînants défilent efficacement et Tony Reed embarque le public sur ses riffs puissants. Un set court et rondement mené qui s’achève sur le titre éponyme de l’album « Electric Mountain Majesty » de 2014.

Line up

Tony Reed (guitare, chant),
Jon Garett (batterie)
Sean Booth (basse)

SETLIST

Lonely One Kenobi
Shadowlands
On The Eve
Catspaw
Electric Mountain Majesty

https://www.facebook.com/MosGenerator/

11h05 – CAINAN DOWN – Temple

Sur la Temple c’est le groupe français, Cainan Down, originaire de Chamberry, qui fait résonner la Temple de son Occult Black Metal agressif , chargé d’atmosphères sombres. Le dernier album du quatuor,  ‘F O H A T‘ est sorti en octobre 2017.

Membres du groupe

Heruforod : Guitar, Howling
Avgruun : Guitar
Keithan : Bass
Kloct : Drum

https://www.facebook.com/cainandawn

https://cainandawn.bandcamp.com/

11h40 –  BUKOWSKI – Mainstage 2

La Mainstage s’enflamme avec le Power Rock du groupe, Bukowski, dont le prochain album « Grow up. Give up. Let go. » sort le 5 octobre 2018  succédant à l’album de 2015 « On the Rock ». C’est avec leur premier album « Amazing Grace » paru en avril 2009, et le titre Pilbox que les parisiens donnent le premier coup de chauffe suivi de The Smoky Room de 2015. La réaction du public ne tarde pas et ça pogote dans tous les sens, malgré la chaleur. Un seul nouveau morceau est au programme, le quintet privilégiant les titres plus anciens bien connus des fans présents aujourd’hui. Après un Mysanthropia à haute dose c’est avec « Car Crasher » que Bukowski tire sa révérence.

SETLIST

Pillbox
The Smoky Room
(new song)
Condor
Mysanthropia
Car Crasher

Membres du groupe
Mathieu Dottel : chant / guitare
Julien Dottel : basse / chant
Clément Rateau : guitare
Timon Stobart : batterie

Bukowski au Hellfest avec ARTE CONCERT

https://www.facebook.com/Bukowskitheband/

11h40 – THE WALKING DEAD ORCHESTRA – Altar

Il faut faire vite pour rejoindre l’Altar où le groupe de Death Metal Français, originaire de Grenoble, THE WALKING DEAD ORCHESTRA , est déjà en action devant une fosse bien remplie. Le Quintet a sorti son premier album «Architects of Destruction» en 2013. Depuis le 13 Octobre 2017, le deuxième opus  « Resurrect » a vu le jour et c’est le titre « Resurrect The Scourge » qui ouvre le bal ultra brutal des grenoblois. Le puissant growl de Florian Gatta envahit tout l’espace et vous décrasse les oreilles en un rien de temps.

Membres du groupe

Vocals : Florian Gatta
Guitar : Jean-Baptiste Machon
Guitar : Kevin Reymond
Bass : Pierrick Debeaux
Drums : Cédric Ciulli

SETLIST

Resurrect The Scourge
Holy Cleansing
Dogmes Anxiogenes
Spread the Chaos and Terror
Demoligarchie
Vengeful Flavors
Catharsis for the Fallen

https://www.facebook.com/TheWalkingDeadOrchestraOFFICIAL/

12h15 – TOSELAND – Mainstage 1

Changement total de registre avec le Hard Rock du groupe britannique,  Toseland, fondé en 2013 et qui compte 2 albums à son actif. La setlist démarre sur deux titres de l’album de 2016, « Cradle the Rage », avant d’enchaîner sur 3 morceaux issus du premier opus « Renegade » paru en 2014. Toseland dégage une belle énergie et le public apprécie. De bons riffs,  des refrains efficaces et entraînants et James au chant, très en voix. Voilà un premier passage au Hellfest très réussi et on espère les revoir prochainement dans une salle de la capitale parisienne.

Line Up

James Toseland – Vocals, Keyboards
Zurab Melua – Guitars
Ed Bramford – Guitars
Roger Davis – Bass
Joe Yoshida – Drums

SETLIST

Puppet on a Chain
Living in the Moment
Life Is Beautiful
Crash Landing
Hearts and Bones

https://www.facebook.com/OfficialJamesToseland/

Bien que les festivaliers soient de plus en plus nombreux à déambuler sur le site, il est encore possible de se diriger sans trop de difficultés vers la Temple.

12h15 – DARKENHOLD –  Temple

On y retrouve le groupe de Medieval Black Metal, Darkenhöld, originaire de Nice et dont le quatrième album « Memoria Sylvarum » est sorti en mai 2017 succédant à ‘Castellum’, sorti en 2014. Cervantes retrace avec passion ses histoires épiques dans un style totalement épuré et dont les influences norvégiennes se font bien ressentir.

Membres du groupe
Aldébaran : Guitars, bass, keyboards, choirs/
Cervantes : Vocals/
Aboth : Drums/
Aleevok : Bass (Live)/
Anthony : Guitar (Live)

SETLIST

– Feodus Obitus
Le Souffle des Vieilles Pierres
– Clameur des Falaises
– La Chevauchée des Esprits de Jadis
– Mesnie Hellequin
– Sous la Voûte de Chênes
– Citadel of Obsidian Slumber
– La Grotte de la Chèvre d’Or

https://www.facebook.com/Darkenhold/

12h50 – TESSERACT – Mainstage 2

Après cet épisode médiéval aux couleurs sombres du Black Metal, on plonge dans un Prog Metal Experimental, avec le groupe britannique Tesseract qui a sorti son 4ème album studio « Sonder » en avril 2018 et c’est avec le titre « Luminary » issu de ce nouvel opus que le quintet démarre son set . Daniel Tompkins dévoile une fois de plus  toute la gamme de sa voix cristalline. Rien est laissé au hasard et les britanniques exécutent leur prestation avec une précision chirurgicale devant un public totalement captivé. L’album « Polaris » de 2015 ne figurera pas au programme, le groupe ayant privilégié  « Sonder » et Altered State de 2013.

Membres du groupe

Acle Kahney – Guitar
James Monteith – Guitar
Jay Postones – Drums
Daniel Tompkins – Vocals
Amos Williams – Bass

SETLIST

Luminary
Of Mind – Nocturne
Concealing Fate, Part 2: Deception
Concealing Fate, Part 3: The Impossible
Smile
King
Concealing Fate, Part 1: Acceptance

https://www.facebook.com/tesseractband/

12h50 – MISANTHROPE – Altar

Grosse affluence à présent sur le site  et il devient difficile de se déplacer rapidement pour rejoindre, l’Altar . Le groupe d’Extreme French Avant-Garde Grandiose Metal, Misanthrope, originaire de la région parisienne et installé à Angers, est déjà en pleine action. Fondé en 1988, le line up du groupe s’est stabilisé en 2002 et reste inchangé depuis. Passionné de Metal extrême, Philippe Courtois s’est toujours inspiré de groupes issus de ce milieu musical en associant  Death, Black et Doom pour se forger sa propre identité. Le dernier album du quatuor « ΑXΩ (Alpha X Omega : Le Magistère de l’Abnégation) » est sorti en 2017 et c’est le titre « La Fabrique du fataliste » qui ouvre la setlist suivi par  « le Roman Noir » extrait de l’album du même nom sorti en 1994. Misanthrope piochera ainsi au gré de sa discographie pour contenter aussi bien les fans de la première heure que les nouveaux adeptes de son Metal Extrême, chanté en français et c’est  l’album  Visionnaire de 1997 et le titre « Bâtisseur de Cathédrales » qui clôturera ce chapitre du Hellfest 2018.

Membres du groupe

Philippe Courtois De L’Argilière : Vox
Jean-Jacques Moréac : Bass & Synths
Anthony Scemama : Guitars & Synths
Gaël Féret : Drums

SETLIST

La Fabrique du fataliste

La Fabrique du Fataliste
Le Roman noir
Les Lamentations du Diable
Misanthrope Necromancer
Noyade abyssale
1666 théâtre bizarre
Bâtisseur de Cathédrales

https://www.facebook.com/misanthrope.official/

13h35 – THE CHRIS SLADE TIMELINE – Mainstage 1

 CHRIS SLADE , batteur d’AC/DC, a réuni autour de lui une fine équipe afin de fonder le groupe de reprises des hits du groupe AC/DC auxquel il a participé dans les années 90 et sur la tournée « Rock or Bust World Tour » (2015- 2016). Mais Chris Slade a aussi joué aux cotés d’illustres artistes et groupes tels que  COUNT BASIE, TOM JONES, MANFRED MANN’s EARTHBAND, PAUL RODGERS et JIMMY PAGE, DAVE GILMOUR, URIAH HEEP, GARY MOORE, ASIA et bien d’autres. Du haut de ses 71 printemps, Chris affiche une forme extraordinaire et sa frappe à la batterie demeure toujours aussi puissante. Le public est venu en masse, et reprend les morceaux imparables du cultissime AC/DC, avec en ouverture « Dirty Deeds Done Dirt Cheap »et autres succès comme « Back in Black » , « Thunderstruck »..avant de finir sur « Highway to Hell » .

LINE-UP:

CHRIS SLADE – drums,
Paul ‘Bun’ Davis – vocals,
Steve Glasscock – vocals,
James Cornford – lead guitar/backing vocals,
Michael J Clark – keys/backing vocals/rhythm guitar,
Andy Crosby – bass

SETLIST

Dirty Deeds Done Dirt Cheap (AC/DC cover)
The Razors Edge (AC/DC cover)
Parisienne Walkways (Gary Moore cover)
Back in Black (AC/DC cover)
Comfortably Numb (Pink Floyd cover)
Thunderstruck (AC/DC cover)
Riff Raff (AC/DC cover)
Highway to Hell (AC/DC cover)

https://www.facebook.com/ChrisSladeACDC/

14h20 – SONS OF APOLLO – Mainstage 2

SONS OF APOLLO,  le nouveau groupe de prog Metal créé en 2017, avec les anciens membres de Dream Theater, Mike Portnoy et Derek Sherinian, ainsi que Ron « Bumblefoot » Thal (ex-Guns N ‘Roses), Billy Sheehan (The Winery Dogs, Mr. Big, David Lee Roth) et Jeff Scott Soto (ex-Journey, ex-Yngwie Malmsteen’s Rising Force) a rassemblé une foule compacte venue découvrir cette super bande aux styles musicaux différents. Le premier album, PSYCHOTIC SYMPHONY, est sorti en octobre 2017 et le concert débute avec ‘God Of  The Sun ».  Les grosses guitares double manche sont de sorties et Ron « Bumblefoot » Thal tout comme Billy Sheehan à la basse déploient une réelle virtuosité instrumentale. Claviers et batterie ne sont pas en reste pour accompagner le chant de Jeff Scott Soto qui semble parfois manquer de puissance dans la voix. Les titres s’enchaînent et livrent des lignes complexes, aux refrains plutôt accrocheurs, ponctués de solos saisissants.

Line up

Mike Portnoy- Drums
Derek Sherinian- Keyboards
Ron « Bumblefoot » Thal-Guitar
Billy Sheehan- Bass
Jeff Scott Soto- Vocal

SETLIST

God of the Sun
Signs of the Time
Divine Addiction
Labyrinth
Lost in Oblivion
Alive
Coming Home

https://www.facebook.com/SonsOfApollo1/

15h05 – ROSE TATTOO –  Mainstage 1

Le groupe de hard rock australien, Rose Tattoo, entre en scène. Fondé en 1976 par le bassiste Peter Wells, disparu en 2006, Angry Anderson demeure aujourd’hui le seul membre originel et depuis août 2017 il est accompagné d’une nouvelle bande composée de Dai Pritchard, Bob Spencer, Mark Evans (ex-AC/DC) et John « Watto » Watson . Le dernier album studio  « Blood Brothers » est sorti en février 2007 .  10 ans après, en février 2017, un album live est paru (via Golden Robot Records ) intitulé « Tatts – Live in Brunswick » et composé de 14 titres Live enregistrés en 1982 au Bombay Bicycle Club de Brunswick à Melbourne. (voir le lien : ICI ).
Avec, Rose Tattoo c’est un plongeon direct dans le rock de la fin des 70’s et des années 80 avec en premier titre d’ouverture « One of the Boys » issu du premier album éponyme du groupe paru en 1978. Angry Anderson, très décontracté et heureux d’être là devant une aussi grosse assemblée, enchaîne les morceaux, tout en sirotant une bouteille de Stone’s, Original Green Ginger Wine, histoire de se chauffer les cordes vocales. Le duo de guitaristes s’en donnent à coeur joie et le public se laisse porter par cette musique inaltérable, surtout avec des hits tels que « Rock ‘n’ Roll Outlaw » ou encore « Nice Boys » avec lequel le show prendra fin .

Line up

Angry Anderson : Chant
Dai Pritchard : Guitare
Bob Spencer : Guitare
Mark Evans : Basse
John ‘Watto’ Watson : Batterie

SETLIST

One of the Boys
Juice on the Loose
Tramp
Rock ‘n’ Roll Outlaw
Bad Boy for Love
We Can’t Be Beaten
Nice Boys

https://www.facebook.com/RoseTattoo/

Petit break pendant le set de Converge, pour aller à l’espace presse, faire une interview avec le groupe AcoD en journée promo sur le festival

 Interview AcoD 

voir : https://rockmetalmag.fr/entretien-avec-acod-au-hellfest-2018/

16h45 – JOAN JETT & THE BLACKHEARTS – Mainstage 1

Retour sur la Mainstage 1 où l’on repart pour une nouvelle dose de Rock avec la chanteuse américaine Joan Jett qui fut en 1970 la guitariste du groupe féminin « The Runaways » au succès incroyable avec « Cherry Bomb » qu’elle a repris au départ de la chanteuse Cherie Currie. Après la séparation des Runaways en 1980, Joan Jett a fondé son nouveau groupe Joan Jett  and The Blackhearts, composé de Dougie (Guitare solo), Thomas Price (batterie) et de Hal B. Selzer ( basse). Qui aurait pu imaginer que cette icône du rock viendrait fouler les planches de la Mainstage au Hellfest 2018?
Lorsqu’elle entre en scène les applaudissements fusent et c’est avec le titre « Victim of Circumstance » issu de l’album « I Love Rock ‘n’ Roll » de 1981 que Joan allume la flamme des milliers de festivaliers venus l’acclamer sous un soleil de plomb.   Elle enchaîne avec l’infaillible « Cherry Bomb », la super reprise de Gary Glitter, Do You Wanna Touch Me (Oh Yeah), le punky « Bad Reputation » et toute une série de chansons qui ont fait guincher un bon nombre de fans comme  l’incontournable  » I Love Rock ‘n’ Roll  » et le magistral « I Hate Myself for Loving You » avec lequel s’achève la prestation très acclamée de Joan Jett et ses Blackhearts !

Line up

Joan Jett, chant guitare
Thommy Price, batterie
Dougie Needles, guitare
Hal B. Selzer basse

SETLIST

Victim of Circumstance
Cherry Bomb (The Runaways cover)
Do You Wanna Touch Me (Oh Yeah) (Gary Glitter cover)
Bad Reputation
You Drive Me Wild (The Runaways cover)
Light of Day (Bruce Springsteen cover)
The French Song
Love Is Pain
Fetish
Fresh Start
I Love Rock ‘n’ Roll (The Arrows cover)
Crimson & Clover (Tommy James & the Shondells cover)
I Hate Myself for Loving You

https://www.facebook.com/joanjettandtheblackhearts

17h40 – MESHUGGAH – Mainstage 2

On change totalement de registre avec le groupe de metal extrême et avant-gardiste suédois, Meshuggah qui compte 8 albums à son actif et le dernier « The Violent Sleep of Reason » est sorti le 7 octobre 2016. Et c’est bien évidemment avec le titre « Born in Dissonance » que Jens Kidman tire la première salve. Un tir direct et brutal qui provoque une effervescence immédiate dans le public. C’est la folie furieuse et slams et circle pit vont durer tout au long du set.  Jens Kidman submerge la horde de fans de son chant guttural accompagné d’une frappe de batterie hyper puissante.  Les suédois assènent leur Metal à grands coups de rythmes écrasants et après un « Bleed » survolté , Meshuggah enfonce le clou avec « Demiurge » dernier titre de ce set endiablé !

Line up

Membres du groupe
Jens Kidman – Vocals
Fredrik Thordendal – Guitars
Mårten Hagström – Guitars
Tomas Haake – Drums
Dick Lövgren – Bass

SETLIST

Born in Dissonance
Do Not Look Down
The Hurt that Finds You First
Rational Gaze
Pravus
Violent Sleep of Reason
Bleed
Demiurge

https://www.facebook.com/meshuggah/

18h35 – EUROPE – Mainstage 1

On reste en Suède avec le groupe Europe, mais dans une sonorité Hard Rock totalement opposée au groupe précédent.  Successeur de « War Of Kings » de 2015, le onzième album studio des suédois   ‘Walk The Earth’  est sorti le vendredi 20 octobre 2017 et c’est le titre « Walk the Earth » qui ouvre le set composé de 12 morceaux. Le public reprend à l’unisson les refrains fédérateurs de hits tels que Rock The Nigt extrait de The Final Countdown de 1986, qui a valu un immense succès international au groupe au style beaucoup plus hard FM à l’époque. Joey Tempest est toujours très en voix et déborde d’une belle énergie qu’il communique efficacement à la marée humaine qui ne se fait pas prier pour frapper dans ses mains et accompagner les titres qui s’enchaînent.  C’est le mythique « The Final Countdown » qui achève le show rondement mené et acclamé.

Membres du groupe

Mic Michaeli – Keys
John Levén – Bass
Joey Tempest – Vocals
John Norum – Guitars
Ian Haugland – Drums

SETLIST

Walk the Earth
The Siege
Rock the Night
Scream of Anger
Last Look at Eden
Firebox
Sign of the Times (preceded by keyboard solo)
War of Kings
Hole in My Pocket
Superstitious
Cherokee
The Final Countdown

19h40 – STEVEN WILSON – Mainstage 2

Le talentueux et prolifique guitariste, chanteur et compositeur britannique, Steven Wilson, a sorti en 2017 son cinquième album studio « To the Bone » dans lequel il livre des morceaux inspirés par des albums de pop progressive qui l’ont marqués durant sa jeunesse, notamment : So de Peter Gabriel, Hounds Of Love de Kate Bush, The Colour of Spring de Talk Talk et The Seeds of Love de Tears For Fears. Actuellement en tournée à l’appui de ce nouvel album, nous avons la chance de le voir  à l’affiche du Hellfest sur la Mainstage 2. Et la foule est bien au rendez-vous, amassée devant les deux grandes scènes, avec des milliers de fans avertis et des non initiés venus découvrir cet artiste prodigieux qui ne cesse de conquérir toujours plus d’adeptes de sa musique. C ‘est avec deux titres de l’ album « Hand Cannot Erase » de 2015 que le programme commence, suivi du magnifique « Pariah » avec sur écran la chanteuse Ninet Tayeb et sa voix prodigieuse qui vous fait frissonner de plaisir. Grandiose ! Deux titres de deux albums de son groupe Porcupine Tree seront également joués et c’est avec  ‘Sleep Together’ issu de l’album « Fear Of A Blank Planet » de 2007 que Steven Wilson achève sa superbe prestation.

Comme il le dira lui même sur sa page FB : « Merci Beaucoup Hellfest Open Air Festival! I wasn’t sure how my shit was going to go down at a heavy rock festival, but we had a great time, hope you enjoyed it too! »

SETLIST

Home Invasion
Regret #9
Pariah (feat Ninet Tayeb)
The Creator Has a Mastertape (Porcupine Tree song)
People Who Eat Darkness
Ancestral
Vermillioncore
Sleep Together (Porcupine Tree song)

https://www.facebook.com/StevenWilsonHQ/

20h45 – HOLLYWOOD VAMPIRES – Mainstage 1

Les vampires d’Hollywood, plus connus sous le nom de Alice Cooper,  Johnny Depp, acteur américain mais aussi guitariste et chanteur féru de rock et Joe Perry, guitariste d’Aerosmith, débarquent pour la première fois en France et c’est au Hellfest qu’ils sont venus en exclusivité, poser leur valise. Le célèbre trio, après avoir fondé HOLLYWOOD VAMPIRES en 2015 a sorti la même année, en hommage à différentes rock-stars décédées, un album de reprises de titres des Who, Led Zeppelin, The Doors, T. Rex, Jimi Hendrix, Motörhead  et bien d’autres encore. Ils sont accompagnés par le bassiste Chris Wyse ( The Cult), le guitariste Tommy Henriksen (Warlock), du batteur Glenn Sobel et du claviériste Buck Johnson (Aerosmith).  Les musiciens entrent en scène avec le titre « I Want My Now » sous les applaudissements du public. Beaucoup sont curieux de voir Mr Depp, en tant que musicien, et il faut l’avouer il est plutôt doué aussi bien à la guitare qu’au chant lorsqu’il reprend la magnifique chanson « Heroes » de David Bowie, extraite de l’album du même nom paru en 1977.  HOLLYWOOD VAMPIRES nous offre d’imparables reprises telles que Ace of Spades, The Jack, Sweet Emotion ….. que les fans vont se faire un plaisir de chanter avec le groupe. Un show à la fois emprunt d’une énergie festive et de belles émotions , de bons riffs et de supers refrains intemporels. Le rappel se fera sur le génial « School’s Out », titre issu de l’album du même nom d’Alice Cooper sorti en 1972, suivi de The Wall de Pink Floyd. Superbe finish de ce super groupe que l’on espère revoir dans l’hexagone.

Line up

ALICE COOPER : chant
JOHNNY DEPP : guitare
JOE PERRY : guitare
CHRIS WYSE : basse
TOMMY HENRIKSEN : guitare
GLEN SOBEL : batterie
BUCK JOHNSON : claviers

SETLIST

I Want My Now
Raise the Dead
I Got a Line on You (Spirit cover)
7 and 7 Is (Love cover)
My Dead Drunk Friends
Five to One / Break On Through (to the Other Side) (The Doors cover)
The Jack (AC/DC cover)
Ace of Spades (Motörhead cover)
Baba O’Riley (The Who cover)
As Bad As I Am
The Boogieman Surprise
I’m Eighteen (Marylin Manson (Alice Cooper cover)
Combination (Aerosmith cover)
People Who Died (The Jim Carroll Band cover)
Sweet Emotion (Aerosmith cover)
Bushwackers
« Heroes » (David Bowie cover)
Train Kept A-Rollin’ (Tiny Bradshaw cover)

Encore:
School’s Out (Alice Cooper cover) (with ‘Another Brick in the… more )

https://www.facebook.com/hollywoodvampires/

22h20 – STONE SOUR – Mainstage 2

Place au Metal alternatif avec le groupe américain Stone Sour qui a sorti son sixième album studio « Hydrograd » le 30 juin 2017 et qui succède au double album concept, « House Of Gold & Bones part 1 » de 2012 et part 2 de 2013.  Corey Taylor, également leader de Slipknot,  est particulièrement heureux d’être là ce soir et il le crie haut et fort avant de donner le top départ avec le titre « Whiplash Pants » issu du dernier opus. Une entrée en matière qui dégage beaucoup d’énergie et de puissance avec un solo de guitare efficace de Christian Martucci, qui a réussi à donner une nouvelle ampleur au groupe depuis son arrivée en 2014 en remplacement de James Root. Stone Sour affirme toujours son coté musical très personnel en mélangeant tout un tas d’univers sonore qu’il combine d’une manière particulièrement percutante et entraînante avec des titres comme « Knievel Has Landed » ou plus glam rock avec « Rose Red Violent Blue (This Song Is Dumb & So Am I) » . Le dernier titre du rappel sera l’intense ‘Fabuless’ qui finira d’enflammer la foule et la scène avec ses effets pyrotechniques et avec les cris de Corey Taylor et ses Hellfest Je t’aime, je t’aime……….

Line Up

– Corey Taylor – Vocals
– Josh Rand – Guitar
– Christian Martucci – Guitar
– Johny Chow – Bass
– Roy Mayorga – Drums

SETLIST

Whiplash Pants
Absolute Zero
Knievel Has Landed
Say You’ll Haunt Me
30/30-150
Get Inside
Rose Red Violent Blue (This Song Is Dumb & So Am I)
Made of Scars

Encore:
Song #3
Through Glass
Fabuless

https://www.facebook.com/stonesour/

23h25 – JUDAS PRIEST – Mainstage 1

C’est l’heure tant attendue par des milliers de fans rassemblés devant les scènes. Certains n’ont plus bougé des barrières depuis le début de l’après midi comme accrochés à leur rêve de voir enfin ce soir l’illustre Rob Hallford et sa bande, sans Glenn Tipton malheureusement, et avec Andy Sneap pour le remplacer. Nous avions eu le privilège de voir le quintet au complet pour les 10 ans du Hellfest et à l’occasion de leur tournée en 2015 à l’appui de leur 17 ème album « Redeemer of Souls » paru en juillet 2014.  C’est donc avec un immense plaisir que nous le retrouvons cette année, fidèle non seulement à son Heavy Metal légendaire et indémodable mais aussi à son look cuir clouté.
La setlist est composée de titres piochée dans la prolifique discographie du groupe avec les hits incontournables tels que Sinner,  The Ripper, Turbo Lover, Painkiller, Metal Gods, Breaking the Law, Living After Midnight……
C’est « Firepower » issu du dernier album qui ouvre la marche et Rob Hallford, est toujours très en voix.  Judas Priest 2018 n’a pas pris une ride et son style reconnaissable entre tous continue d’embraser les fans du monde entier.  L’effervescence grandit au fil des titres avec à chaque nouvelle chanson la pochette de l’album qui s’affiche sur l’écran situé en arrière plan.  Les fans chantent,  frappe dans leurs mains, et acclament ce dieux du Metal  extraordinaire aussi bien dans sa façon de chanter que dans sa façon dans sa façon d’être. Mais la foule fait également honneur aux quatre musiciens qui entourent Rob Hallford, et qui assurent un show parfaitement maîtrisé. Richie Faulkner, arrivé en 2011 dans la formation, semble faire partie du groupe depuis toujours et malgré l’absence de Glenn le groupe est plus uni que jamais.
C’est « Living After Midnight »  qui termine en beauté ce concert magistral de Judas Priest qui fêtera ses 50 ans de carrière en 2019 et qui revient dès janvier au Zenith pour un concert qui risque d’être mémorable ! ( voir : https://rockmetalmag.fr/events/judas-priest-au-zenith-a-paris/)

Membres du groupe

Rob Halford chant
Glenn Tipton guitare remplacé par Andy Sneap
Richie Faulkner guitare
Ian Hill basse
Scott Travis batterie

SETLIST

Firepower
Grinder
Sinner
The Ripper
Lightning Strike
Bloodstone
Saints in Hell
Turbo Lover
Prelude
Tyrant
Night Comes Down
Freewheel Burning
Guardians
Rising From Ruins
You’ve Got Another Thing Comin’
Hell Bent for Leather
Painkiller

Encore:
Metal Gods
Breaking the Law
Living After Midnight

https://www.facebook.com/OfficialJudasPriest

Photo Dom GILBERT : Le Parisien 

Rock Metal Mag a eu le plaisir d’assister à la conférence de presse de Judas Priest mais sans Rob

photos de la conférence de presse :

Retour sur l’Ambiance de cette première journée

 

Nouveaux décors ! on adore !

Fin de cette première journée intense avec sa superbe programmation . On vous donne rendez vous pour le jour 2 de cette 13ème édition 2018 : Samedi 23 juin  !

VOIR :

HELLFEST 2018 : SAMEDI 23 JUIN JOUR 2

HELLFEST 2018 : DIMANCHE 24 JUIN JOUR 3

 

 

 

3 Commentaires