HELLFEST 2018 : DIMANCHE 24 JUIN : JOUR 3

HELLFEST 2018 : DIMANCHE 24 JUIN : JOUR 3

HELLFEST 2018 : DIMANCHE 24 JUIN JOUR 3

HELLFEST 2018 :
DIMANCHE 24 JUIN
JOUR 3

Dernier jour de ce Hellfest 2018 Grand Cru.  Il fait déjà très chaud ce matin et la journée promet d’être écrasante ! Le site s’éveille peu à peu et les festivaliers les plus courageux se pressent déjà pour assister au premier concert de la journée.

10h30 – THE RAVEN AGE – Mainstage 1

C’est le groupe anglais The Raven Age qui ouvre la Mainstage 1 devant un public plutôt nombreux à cette heure « matinale ».  Fondé à Londres en 2009 par les guitaristes Dan Wright et George Harris (fils du bassiste d’Iron Maiden Steve Harris) le quintet de Metal mélodique, mélange les influences heavy, alternatives, Modern Metal. Après l’ EP « The Raven Age » de 2014,  le groupe a sorti son premier album, Darkness Will Rise en mars 2017. 2018 est marqué par un changement de Line up avec le départ, fin 2017, du guitariste fondateur, Dan Wright remplacé par Tony Maue, et du chanteur Michael Burrough remplacé par Matt James (ex-Wild Lies) . Le public écoute avec grande attention, venu , pour une grande majorité ,découvrir la nouvelle formation. Matt James remplace allègrement son prédécesseur. De bons riffs et une batterie efficace, finiront par faire bouger l’assemblée encore un peu figée par la fatigue de la veille.

Line up

Matt James – Vocals
Matt Cox – Bass Guitar
Tony Maue – Guitar
George Harris – Guitar
Jai Patel – Drums

SETLIST

Betrayal of the Mind
Promised Land
Salem’s Fate
Surrogate
My Revenge
Angel in Disgrace

https://www.facebook.com/TheRavenAge

10h30  – MALKAVIAN- Altar

Direction l’Altar où le le groupe nantais, Malkavian,  entre en action avec son Thrash Metal détonant. Le second album « Annihilating The Shades » est sorti en mars 2017, succédant à « The Worshipping Mass » paru en 2014.  Malkavian avait déjà fait vibré la scène du Metalcorner en 2015 et aujourd’hui le quintet va faire trembler l’Altar . L’attaque est directe et musclée avec le titre « Resurgence ». Les morceaux dégagent tous une frénésie très communicative avec ses riffs denses et sa batterie percutante. Véritable défouloir instantané, la musique des nantais va électriser son public du début jusqu’à la fin du set qui s’achève sur « Altar Of Damned »

Line up

– Florian Pesset : Bass
– Nicolas Bel : Guitars & Backing Vocals
– Romaric Lamare : Vocals
– Alex Jadi : Drums
– Mathieu Deicke : Guitars

SETLIST

Resurgence
The Rotten Conspiracy
Out Of Madness
Encryption Process
KBA
Altar Of Damned

https://www.facebook.com/Malkavianmetalfr/

 11ho5 – FEED THE RHINO – Mainstage 2

Le groupe anglais, Feed The Rhino, débarque avec son redoutable Metal Hardcore, bien décidé à mettre la foule sens dessus dessous. Son dernier Album « The Silence »est sorti en février 2018 et c’est le titre « Featherweight » qui ouvre le programme suivi de Nothing Lost (The Burning Sons de 2012). Le sextet déploie une énergie phénoménale et Lee Tobin saute et court dans tous les sens. Il se jette presque dans le foule pour chanter en slammant. Le quintet est déchaîné et la brutalité de ses chansons impacte directement les fans . Les titres explosent les uns après les autres et le hardcore massif des anglais s’achève tout aussi rageusement qu’il a commencé !

Membres du groupe

Lee Tobin – Vocals
James Colley – Guitar
Sam Colley – Guitar
Chris Kybert – Drums
Oz Craggs – Bass

SETLIST

Featherweight
Nothing Lost
Behind The Pride
Deny and Offend
The Burning Sons
Nerve of a Sinister Killer
Timewave Zero
New Wave

https://www.facebook.com/feedtherhino/

11h05 – PLEBEIAN GRANDSTAND – Temple

La Temple accueille le groupe toulousain Plebeian Granstand et son extrême Metal, sombre et plein de rage. Le 3 ème album du quatuor, False Highs, True Lows est sorti en 2016. Les titres tels que « Low Empire » ou « Oculi Lac » seront au programme. Le quatuor joue un black metal aux aspects les plus dissonants et expérimentaux en y associant hardcore et sludge. C’est un véritable engrenage de désespoir, d’une intensité déchirante, une totale torture de l’esprit avec un chant au scream plein de douleur et d’amertume.

Membres du groupe

Simon Chaubard – Guitar
Ivo Kaltchev – Drums
Adrien Broué – Vocals
Olivier Lolmède – Bass and vocals

https://www.facebook.com/plebeiangrandstand/

11h40 –  ORDEN OGAN – Mainstage 1

Retour vers la Mainstage 1 où il devient déjà très difficile de se déplacer vu la masse de fans qui attendent le groupe allemand de power metal, Orden Ogan, qui s’est surpassé avec son 6ème album studio « Gunmen »  sorti le 7 juillet 2017. Heavy et mélodiques, les chansons du quatuor sont entraînantes et festives et le public se laisse allègrement embarquer dans cet Epic Power . Des centaines de bras levés saluent le dernier titre « The Things We Believe In » extrait de l’album « To The End » de 2012, et les hey hey hey , battent la mesure. Les allemands ont fait battre le coeur de la foule au rythme de leurs hymnes à succès.

Line Up

SEEB – vocals, lead-guitar, keyboards
TOBI – lead-guitar
NIELS – bass
DIRK – drums

SETLIST

F.E.V.E.R.
Gunman
Sorrow Is Your Tale
We Are Pirates
The Things We Believe In

https://www.facebook.com/ORDENOGAN/

11h40 -CRISIX- Altar

C’est au tour du groupe espagnol, Crisix, d’enflammer l’Altar avec son Thrash Metal détonant.  Après leur album explosif  « From Blue to Black » les espagnols ont sorti leur quatrième opus « Against the Odds » en mars 2018, toujours aussi massif et avec la même fougue, pour divulguer leur message de lutte pour LA LIBERTÉ D’EXPRESSION PAR LA MUSIQUE!. Débordant d’énergie, le quintet ne cache pas sa joie d’être là aujourd’hui, malgré la triste nouvelle du décès de Vinnie Paul à qui il rendra hommage avec la reprise du  titre Walk de Pantera. Mais c’est avec le morceau A.S.F.H. issu de son album « The Menace » de 2011, que Crisix ouvre le programme. Un peu de calme avant la tempête de « Leech Breeder » . Juli Bazooka déverse sa  rage contre les Sangsues au pouvoir et le public s »élance immédiatement dans ce tourbillon endiablé. Une setlist High Voltage dont la décharge ne cessera qu’avec le dernier morceau  » Ultra Thrash » qui finira d’incendier la fosse.

Line Up

Juli Bazooka: Vocals
Javi Carry: Drums
B.B. Plaza: Guitars
Albert Requena: Guitars
Dani Ramis: Bass

SETLIST

A.S.F.H.
Leech Breeder
G.M.M. (The Great Metal Motherfucker)
Agents of M.O.S.H.
Get Out Of My Head
Medley Cover Fight For Your Right (To Party) – Beastie Boys / Got The Time – Joe Jackson / Walk – Pantera / Hit The Lights – Metallica
Ultra Thrash

https://www.facebook.com/CrisixOfficial

12h15 – STRAY FROM THE PATH – Mainstage 2

Déjà 12H15, et une chaleur de dingue, mais cela n’empêche pas la foule de venir se défouler sur l’alternatif hardcore du groupe américain « Stray From The Path ».  Fondé en 2001, le groupe affiche une carrière bien remplie avec 8 albums studio dont le dernier « Only Death Is Real » est sorti en septembre 2017. L’ ouverture en trombe avec le titre « Outbreak » issu de Subliminal Criminals de 2015, motive la troupe de fans amassée devant les grandes scènes. Drew, communique beaucoup avec son public qui se fait un plaisir de sauter et de se donner à fond sur les  » jump, jump » lancés par le chanteur. L’énergie bouillonnante du frontman est très vite contagieuse et les slams vont bon train.  Drew, lui-même  se jette dans le public pour un petit bain de foule en chantant. Les chansons contestataires des américains frappent fort et le groupe déverse sa fureur jusqu’au dernier morceau.

Membres du groupe
Vocals – Drew
Drums – Craig
Guitar & Vocals – Tom
Bass & Vocals – Dragon

SETLIST

Outbreak
Badge & A Bullet Pt. II
The Opening Move
Loudest in the Room
Goodnight Alt-Right
The House Always Wins
Plead the Fifth
Badge & a Bullet
First World Problem Child

https://www.facebook.com/Strayfromthepath/

12h15 – AU DESSUS –  Temple

Retour sur la Temple, où s’avance le groupe lituanien Au Dessus, fondé en 2014 et dont la discographie se compose d’un premier EP éponyme paru en 2014 suivi du premier album « End of Chapter » sorti en mai 2017. Le trio encapuchonné et tout de noir vêtu délivre un Post Black Metal torturé avec un chant crié déchirant. C’est extrême, glacial et symbolique. Un tempo lancinant et envoûtant qui captive le public tant par son intensité que par sa technique et sa diversité.

Membres du groupe

Mantas – Vocals/bass
Simonas – Guitar
Jokūbas – Guitar

SETLIST

VIII
IX
XI
XII : End Of Chapter

https://www.facebook.com/audessusabove/

12h50 – PRIMAL FEAR – Mainstage 1

Le groupe emblématique de la scène power metal des années 90, Primal Fear, a fêté ses 21 ans d’existence cette année, avec 11 albums à son actif et un douzième « Apocalypse » est venu compléter la collection le 10 août dernier. C’est « Final Embrace » issu de l’album « Jaws of Death » de 1999, qui ouvre les vannes du flot de riffs et de heavy mélodies, déployé par les 2 guitaristes, Alex et Tom, ainsi que Matt à la basse et Francesco à la batterie, entourant Ralf ,  frontman à la voix puissante et pointue. Tout le monde y va de sa bonne humeur et l’enthousiasme se répand aussi bien sur scène que dans le public. C’est le titre « Metal Is Forever » qui referme le chapitre primal Fear sous les « Woho ho ho » du public . Une belle prestation très appréciée des amateurs du genre.

Membres du groupe

Ralf Scheepers – Vocals,
Alex Beyrodt – Guitars,
Tom Naumann – Guitars,
Francesco Jovino – Drums,
Mat Sinner – Bass & Vocals

SETLIST

Final Embrace
In Metal We Trust
Angel in Black
Rulebreaker
Nuclear Fire
Angels of Mercy
The End Is Near
Fighting the Darkness
Chainbreaker
Metal Is Forever

https://www.facebook.com/PrimalFearOfficial/

12h50 – ROTTEN SOUND – Altar

Après le Heavy Metal direction l’Altar pour une dose de Grindcore avec le groupe finlandais Rotten Sound dont le dernier album 7 titres « Suffer to Abuse » est sorti en avril 2018. C’est direct, ultra violent, et ça vous décrasse les tympans en un rien de temps. Les rugissements de Keijo Niinimaa se mêlent aux riffs frénétiques et à la batterie intensive. L’attaque est rapide et ne laisse aucun répit au public qui se laisse emporter par cette déflagration brutale et sans concession.

Membres du groupe

Keijo Niinimaa (Vocals)
Mika Aalto (Guitar)
Sami Latva (Drums)
Kristian Toivainen (Bass)

https://www.facebook.com/RottenSoundOfficial/

13h35 – SHINEDOWN – Mainstage 2

Place au groupe américain Shinedown dont le sixième album « Attention Attention » est sorti en mai 2018. Présents en 2016, les américains avaient déjà attiré la foule et cette année encore les festivaliers sont bien au rendez-vous , sous un soleil de plomb, bien décidés à prendre leur dose de puissant Rock Shinedownien redoutable et ultra efficace. C’est avec « Sound of Madness » issu de l’album The Sound of Madness de 2008, que le quatuor démarre son set sous les cris du public . Brent Smith et sa bande enchaîne avec l’album Threat to Survival de 2015  et le titre « Cut The Cord » qui donne instantanément une bonne pêche au public qui s’agite en mesure sur les rythmes entraînants des chansons à succès. Brent descend au plus près de ses fans, jusqu’au centre de cette marée humaine pour les inciter à participer et sauter sur le prochain titre. De retour sur scène le frontman lance le compte à rebours et hurle son Jump à la foule qui se met immédiatement à sauter sur  l’excellent « Enemies » (album Amaryllis de 2012). L’ambiance est survitaminée et ne retombe qu’à la dernière note du morceau « Devil », issu du nouvel album « Attention Attention »  qui cloture admirablement la prestation . A la prochaine donc !

Membres du groupe

Brent Smith : Chant
Barry Kerch : Batterie
Zach Myers : Guitare
Eric Bass : Basse

SETLIST

Sound of Madness
Cut the Cord
Unity
Enemies
Second Chance
Diamond Eyes (Boom-Lay Boom-Lay Boom)
Devil

https://www.facebook.com/Shinedown/

13h35 – THE GREAT OLD ONES –  Temple

Le groupe bordelais de Black Metal atmosphérique, The Great Old Ones, fondé en 2011, est de retour à Clisson et sous la Temple comme en 2013 et 2015. Mais au cours des deux dernières années le quintet a subi quelques changements de Line up et il ne subsiste plus que deux membres originels dont  le guitariste et chanteur, Benjamin Guerry et le batteur Léo Isnard. Le dernier départ étant celui du guitariste et second chanteur, Jeff Grimal, en janvier de cette année, qui a décidé de se concentrer sur un autre projet. Benjamin Guerry se retrouve donc seul au chant mais la formation continue à trois guitares . Les compositions du  Frontman, Benjamin Guerry, intenses et d’une noirceur écrasante, s’inspirent des écrits de Howard Phillips Lovecraft,romancier célèbre pour son oeuvre fantastique et horrifique, touchant à l’ésotérisme et au mysticisme. Le dernier album des bordelais « EOD : A Tale Of Dark Legacy » est sorti le 27 janvier 2017 et c’est avec le titre « The Shadow Over Innsmouth » qu’ils introduiront leur rituel scénique avec décor Lovecraftien et costume à capuche. « When the Stars Align » ou Antarctica (Tekeli-Li 2014) seront également au programme . Ambiance glaciale et hypnotique assurée !

Membres du groupe

Guitar / Lead vocals : Benjamin Guerry
Guitar / Backings vocals : Alexandre Rouleau
Guitar / Backing vocals: Aurélien Edouard
Bass : Benoit Claus
Drums : Léo Isnard

https://www.facebook.com/thegreatoldones/

14h20 – IN THIS MOMENT – Mainstage 1

Emmené par la sculpturale chanteuse Maria Brink, le groupe de Los Angeles, In This Moment frappe très fort avec une brillante mise en scène, comme à chacun de ses shows, plutôt rares en France. Nous avions eu le plaisir d’assister au concert donné au Trabendo en février 2015 , et c’est donc avec impatience que nous attendions Maria et sa bande. « Ritual » ,  sixième album studio des californiens est sorti le 21 juillet 2017, succédant au très acclamé « Black Widow », paru le 17 novembre 2014. Goth Rock, Metalcore, Rap Metal , alternatif,  les américains fusionnent différentes influences et distillent un style musical accrocheur et spectaculaire. Il faut dire que Maria Brink est monumentale et impose une grande prestance qui subjugue les fans. Sa voix magnifique, à la fois douce, et légèrement rocailleuse  monte en puissance et submerge l’assemblée. Tout est parfaitement orchestré et millimétré et le public et c’est un spectacle saisissant composé d’une setlist  de 8 titres issu des trois derniers albums du groupe avec « Blood » en ouverture en passant par « Adrenalize » , « Roots » , « Big Bad wolf » pour s’achever sur l’intense « whore » et les remerciements de Maria envers son public enthousiaste :  « You are beautifull, we love you. Thank You So much! »  Merci à In this Moment pour cette prestation .

Membres du groupe

Maria Brink – Vocals
Chris Howorth – Lead Guitar
Travis Johnson – Bass
Randy Weitzel – Guitar
Kent Diimmel – Drums

SETLIST

Blood
River of Fire
Adrenalize
Roots
Big Bad Wolf
Whore

https://www.facebook.com/officialinthismoment

14H20 – EXUMER- Altar

Retour vers l’Altar où le groupe de Thrash metal allemand, Exumer est déjà en action. Après une séparation en 1987, 2 ans après la création du groupe, Exumer est revenu sur le devant de la scène en 2008 pour le plus grand bonheur de ses fans de la 1ère heure.  Un troisième album studio, « Fire and Damnation », sort en avril 2012, le premier en 25 ans depuis « Rising from the Sea » (1987), suivi de « The Raging Tides », publié en janvier 2016. C’est d’ailleurs avec cet album et son titre éponyme que les allemands ont lancé leur offensive, suivi de Band of Evil, et du bouillonnant  « Journey of Oblivion » extrait du tout premier album paru en 1985. Exumer assure un show mené tambour battant devant une fosse en effervescence et termine sa fougueuse prestation avec « Possessed by Fire ».

Membres du groupe

Mem V. Stein – Vocals
Ray Mensh – Guitars
T. Schiavo – Bass
Matthias K. – Drums
Marc B.-Guitars

Intro (Possessed by Fire)
The Raging Tides
Brand of Evil
Journey to Oblivion
The Weakest Limb
Catatonic
Fallen Saint
Vermin of the Sky
Dark Reflections
Possessed by Fire

https://www.facebook.com/exumerofficial

15h05 – ASKING ALEXANDRIA –  Mainstage 2

L’heure du Metalcore du groupe britannique « Asking Alexandria » a sonné , heureux de son retour à Clisson sous le soleil, contrairement à la grisaille de 2013. Cette même année le groupe sort son troisième album « From Death to Destiny » et depuis deux nouveaux bébés ont vu le jour dont « The Black » en 2016, suivi du cinquième album « Asking Alexandria » en 2017. Et c’est avec « Into The Fire » issu de cet album éponyme que le quintet démarre son show suivi de « Run » Free ». Danny Worsnop module avec beaucoup d’aisance ses cordes vocales et passe allègrement du chant mélodique cristallin au scream intense.  Le dernier album est bien représenté avec 5 titres qui mélangent une belle énergie et d’agréables mélodies et c’est le morceau « Alone in a Room » qui terminera le set.

Membres du groupe

Ben Bruce – Guitar
Cameron Liddell – Guitar
Sam Bettley – Bass
James Cassells – Drums
Danny Worsnop – Vocals

SETLIST

Into the Fire
Run Free
Under Denver
When the Lights Come On
Eve
Someone, Somewhere (acoustic)
The Final Episode (Let’s Change the Channel)
Where Did It Go?
Alone in a Room

https://www.facebook.com/askingalexandria/

15H50- ICED EARTH- Mainstage 1

Les heures s’égrènent et la masse des festivaliers devient de plus en plus compact devant les grandes scènes.  Certains sont déjà venus s’installer devant les barrières pour être au 1er rang et ne bougeront plus jusqu’à la tête d’affiche de la soirée. C’est au tour du groupe de heavy metal américain, Iced Earth de s’emparer de la mainstage 1. Programmé en 2014, le quintet avait du annuler sa tournée suite à un problème de santé du guitariste et fondateur du groupe, Jon Schaffer.  Cette fois-ci, ils sont bien là,  avec en plus un nouvel album « Incorruptible » sorti en 2017 et c’est avec le titre « Great Heaten Army » issu de ce douzième album, qu’ils ouvrent le bal. Les Riffs acérés sont à l’honneur mais la voix du chanteur semble comme étouffée parmi les instruments. Les morceaux s’enchaînent rapidement et c’est avec l’album « Something Wicked This Way Comes » et sur le titre « Watching Over Me » que les américains tirent leur révérance.

Membres du groupe

Jon Schaffer – Rhythm & Lead Guitar, Vocals
Stu Block – Lead Vocals
Jake Dreyer – Lead Guitar
Luke Appleton – Bass Guitar
Brent Smedley – Drums

SETLIST

Great Heathen Army
Burning Times
Dystopia
Seven Headed Whore
Vengeance Is Mine
Raven Wing
Angels Holocaust
The Hunter
Watching Over Me

https://www.facebook.com/OfficialIcedEarth/

16h40 -KILLSWITCH ENGAGE – Mainstage 2

On change de style et on repart dans des sonorités Metalcore avec le groupe américain Killswitch Engage, déjà venus poser ses valises à Clisson en 2016, sur la Warzone . Cette année le quintet est sur  la Mainstage 2, attendus par des milliers de fans. C’est le titre puissant « Strength of the Mind » issu du dernier album « Incarnate » paru en 2016, qui tire la première salve et déclenche instantanément une première vague de slams. Jesse Leach scream à tout va et alterne un chant mélodique efficace . Le guitariste,  Adam Dutkiewicz court de part et d’autre de la scène, en faisant ses habituelles pitreries. Il y a une formidable osmose avec le public et ça pogote dans tous les sens malgré l’écrasante chaleur . Jesse Leach et sa bande sont heureux d’être là et espèrent que tout le monde est bourré et passe un bon moment et il n’oublie pas de saluer Vinnie Paul avant de lancer « Hate by Design ». la setlist propose un éventail de titres à succès que les fans reprennent en choeur. Le show est intense du début jusqu’à la fin et c’est avec la reprise de Dio « Holy Diver » que les américains saluent leur public .

Membres du groupe

– Adam Dutkiewicz – guitar
– Joel Stroetzel – guitar
– Mike D’Antonio – bass
– Jesse Leach – vocals
– Justin Foley – drums

SETLIST

Strength of the Mind
A Bid Farewell
Life to Lifeless
Hate by Design
Always
My Last Serenade
Rose of Sharyn
The End of Heartache
My Curse
In Due Time
Holy Diver (Dio cover)

Voir sur Arte Concert : https://www.arte.tv/fr/videos/083415-035-A/killswitch-engage-au-hellfest/

https://www.facebook.com/killswitchengage/

17h30 – ACCEPT – Mainstage 1

C’est l’heure de retrouver le groupe de heavy metal allemand, Accept et la foule se presse devant les deux grandes scènes aux abords desquelles il devient très difficile de circuler. Venus pour la première fois en 2013, également sur la Mainstage 1, le retour des allemands au Hellfest 2018 est  un des événements marquants à ne surtout pas manquer. C’est bien évidemment avec « Die by the Sword » extrait du dernier album ‘The Rise of Chaos’  sorti en mai 2017, que le quintet lance sa machine infernale . Mark Tornillo est très en voix  et enchaîne les titres que le public reprend à l’unisson.  Après le fédérateur Pandemic issu de « Blood Of The Nations » de 2010, on remonte le temps jusqu’en 1982 avec « Restless and Wild » avant de poursuivre avec l’incontournable « Princess of the Dawn » de Restless and Wild de 2012.  On se délecte des riffs acérés, des solos  intenses, de la puissante rythmique et de l’alchimie qui règnent entre le musiciens dont l’entrain est des plus communicatif . Le set s’achève sur « Balls to the Wall » de 1984, avec une profusion de bras levés, de claps de mains,  de wo hohoho dans la fosse, pendant que le trio guitare /basse s’en donne à coeur joie pour un final grandiose sous les applaudissements et les cris du public.

Membres du groupe

Wolf Hoffmann – Guitar
Peter Baltes – Bass
Mark Tornillo – Vocals
Christopher Williams – Drums
Uwe Lulis – Guitar

SETLIST

Die by the Sword
Pandemic
Restless and Wild
Princess of the Dawn
Fast as a Shark
Metal Heart
Teutonic Terror
Balls to the Wall

https://www.facebook.com/accepttheband/

17H30 – EXHORDER- Altar

Le groupe américain , Exhorder, déboule avec son classique Thrash Metal brutal et direct pour mettre une bonne claque au public de l’Altar. Reformé récemment après une longue période de silence, le groupe revient avec un nouveau line up qui s’articule autour des deux membres fondateurs Kyle Thomas au chant et  Vinnie La Bella à la guitare. Avec en tout et pour tout deux albums à leur actif , dont Slaughter In The Vatican sorti en  1990 et  « The Law », paru en 1992,  le set démarre sur « Death in Vain » suivi de « Homicide issu du premier opus. Ayant déjà bien chauffé l’assemblée le groupe poursuit son attaque avec « Unforgiven » et son puissant martèlement de batterie. Sasha Horn est incroyable derrière ses fûts, tout comme le trio guitare / basse qui rivalisent de rapidité. Le set survolté électrise les fans dans une chaude ambiance. « Desecrator » referme le chapitre d’Exhorder et l’on espère revoir le quatuor avec un nouvel album prochainement.

Membres du groupe

Kyle Thomas – Vocals (Original member, Trouble, Heavy As Texas)
Vinnie La Bella – Guitar (Original member)
Marzi Montazeri – Guitar (ex-Superjoint Ritual, ex-Phil Anselmo & the Illegals, Heavy As Texas)
Jason VieBrooks – Bass (Member of 2011 Reunion, Heathen, Grip Inc.)
Sasha Horn – Drums (Forbidden)

SETLIST

Death in Vain
Homicide
Unforgiven
Legions of Death
The Law
(Cadence of) The Dirge
Slaughter in the Vatican
Desecrator

https://www.facebook.com/ExhorderNOLA/

18h25 – ARCH ENEMY – Mainstage 2

L’heure est au death metal mélodique, avec le groupe suédois Arch Enemy et sa charismatique chanteuse canadienne Alissa White-Gluz, aux cheveux bleus. Le quintet, présent en 2015 mais sous l’Altar, est attendu par des milliers de fans agglutinés devant les deux grandes scènes et au delà ! A peine entré en scène, le show démarre à pleine puissance avec jets de fumée blanche et de flammes. Alyssa et sa bande dégagent immédiatement une énergie extraordinaire. Dès le premier titre « The World Is Yours » issu du dernier album « Will To Power » de 2017, le quintet déclenche un soulèvement massif de cris de Wohoho et de bras levés. Alyssa interpelle la foule  » Are you singing « , « Allez les Metaleux »…….. Jeff Loomis et Michael Amott sont redoutables à la guitare et les riffs massifs sont d’une efficacité sans faille. La setlist regroupe bon nombre de morceaux à la fois intenses, agressifs, épiques et mélodeath. « Nemesis » extrait de « Doomsday Machine » de 2005, sera le dernier titre du set .

Membres du groupe

Alissa White-Gluz – Vocals
Michael Amott – Lead Guitar
Jeff Loomis – Lead Guitar
Sharlee D’Angelo – Bass
Daniel Erlandsson – Drums

SETLIST

The World Is Yours
War Eternal
My Apocalypse
The Race
You Will Know My Name
The Eagle Flies Alone
First Day in Hell
As the Pages Burn
We Will Rise
Nemesis

https://www.facebook.com/archenemyofficial/

19H20 – MEGADETH – Mainstage 1

Le groupe américain de Thrash metal , Megadeth est un habitué du Hellfest ( 2007, 2012)  et il était déjà venu fouler la Mainstage 1 en 2016 à l’occasion de la sortie en janvier de cette année là, de son dernier album Dystopia  et le quatuor est de retour avec son Dystopia World Tour qui repasse par la case Clisson pour le plus grand bonheur de ses innombrables fans .  C’est l’acteur britannique et fan de metal,  Kristian Nairn, qui incarne le géant Hodor dans la série « Game of Thrones », qui annonce l’entrée en scène du fameux Megadeth. C’est avec le tout premier album de 1985 et le titre « Rattlehead » que le quatuor débute son set. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et aucun son ne sort du micro de Dave Mustaine et de la guitare de Kiko loureiro à la grande surprise générale. C’est le public qui fait signe au groupe de stopper . Le problème réparé le quatuor reprend son set comme si de rien était et poursuit avec Hangar 18 de « Rust in Peace » de 1990.  « My Last Words » extrait de l’album de 1986 « Peace Sells… but Who’s Buying? », sera joué en hommage à Vinnie Paul. L’atmosphère monte d’un cran avec la venue sur scène du guitariste d’Arch Enemy,  Michael Amott, invité sur le titre « Symphony of Destruction » issu de « Countdown to Extinction » de 1992. Le trio de guitares est très efficace et donne un bel élan général aussi bien sur scène que dans le public. C’est « Holy Wars… The Punishment Due » qui clôture le programme. Malgré les problèmes de son et la voix cassée de Dave Mustaine , la foule aura eu plaisir de réécouter les vieux tubes du passé qui resteront indémodables pour tous les fans de Megadeth.

Membres du groupe

Dave Mustaine, Chant guitare
Kiko Loureiro, Guitare
David Ellefson,  Basse
Dirk Verbeuren, Batterie

SETLIST

Rattlehead (sound issues)
Hangar 18
The Conjuring
My Last Words (dedicated to Vinnie Paul)
Take No Prisoners
Symphony of Destruction (with Michael Amott)
Dystopia
A Tout Le Monde
Peace Sells
Holy Wars… The Punishment Due

https://www.facebook.com/Megadeth/

20H25 – ALICE IN CHAINS- Mainstage 2

Le groupe de Rock Grunge américain, Alice in Chains est de retour à Clisson 12 ans après son premier passage en 2006 avec son nouveau chanteur William DuVall intégré à la formation cette même année là. L’attente est perceptible dans le public et le set démarre sur le premier album du quatuor « Facelift » de 1990, avec le titre superbe et incontournable « Bleed The Freak » que tous les fans de la première heure reprendront en choeur. Enchaînement sur « Check My Brain » extrait de « Black Gives Way to Blue » de 2009 et premier album, 14 ans après la sortie de l’album  « Alice in Chains » de 1995 avec le regretté Layne Staley disparu en 2002. C’est d’ailleurs avec le super  single « Again » issu de ce troisième album que le show continue et à la fin duquel William DuVall déclare sa joie d’être « enfin de retour en France »! Deux morceaux de « Dirt »  (1992) suivront puis le groupe rendra un bel hommage à Vinnie Paul avec le titre « Unplugged » de l’album Live de 1996. Un seul morceau du nouvel album « Rainier Fog » (24 août 2018) sera joué et le mémorable « Man in the Box » ne sera pas oublié.  Le concert s’achèvera sur le pathétique « Rooster » Fucking  »  les applaudissements de la foule et les remerciements du groupe.

Membres du groupe

Jerry Cantrell – Guitar, Vocals
Sean Kinney – Drums
Mike Inez – Bass
William DuVall – Vocals,  guitar

SETLIST

Bleed the Freak
Check My Brain
Again
Them Bones
Dam That River
Nutshell (Dedicated to Vinnie Paul)
No Excuses
Hollow
We Die Young
Man in the Box
The One You Know
Would?
Rooster

https://www.facebook.com/aliceinchains/

21H30 – IRON MAIDEN – Mainstage 1

Avant dernier concert de la Mainstage 1 avec le légendaire Iron Maiden que + de 50 000  fans attendent avec impatience . Le groupe de heavy metal britannique parcourt depuis déjà 43 ans un formidable chemin musical semé d’albums à succès dont le dernier en date The Book of Souls est sorti en 2015. Le top départ est donné avec l’album « Powerslave » de 1984 et le titre  « Aces High » et c’est un déchaînement de cris et de chants qui accompagnent Bruce Dickinson, pendant que les 3 guitaristes et le bassiste se dégourdissent les doigts sur leur instrument respectif accompagnés du martèlement intense de Nicko McBrain à la batterie. Enchaînement direct sur « 2 Minutes to Midnight » avec un public en effervescence. Et cela va continuer ainsi au fil des 16 titres de la setlist. Bruce Dickinson et sa bande sont dans une forme éclatante et particulièrement heureux de jouer ce soir devant ce rassemblement de fans multi-générationnels et qui, pour la plupart , connaissent  la discographie de Maiden de A à Z et toutes les paroles des chansons cultes du groupe. Eddie sera bien évidemment de la partie sur The Trooper. Maiden offre un superbe spectacle aussi bien visuel qu’auditif et c’est avec l’infaillible « Run To The Hills » que le groupe termine son set sous les ovations du public.

Membres du groupe

Bruce Dickinson, chant
Janick Gers, guitare
Steve Harris, basse
Nicko McBrain, batterie
Dave Murray, guitare
Adrian Smith guitare

SETLIST

Aces High
Where Eagles Dare
2 Minutes to Midnight
The Clansman
The Trooper
Revelations
For the Greater Good of God
The Wicker Man
Sign of the Cross
Flight of Icarus
Fear of the Dark
The Number of the Beast
Iron Maiden

Encore:
The Evil That Men Do
Hallowed Be Thy Name
Run to the Hills

https://www.facebook.com/ironmaiden/

 Photo EDDY LEMAISTRE ( Ouest France)

© Photo NR, Eric Pollet (la Nouvelle République)

20H25 – SEPTICFLESH – Temple

Le groupe grec Septicflesh est de retour pour enflammer la Temple avec son féroce Death Metal Symphonique et le public est venu en nombre. Le nouvel album du quintet « Codex Omega » est sorti en 2017 et c’est le titre « Portrait of a Headless Man » qui ouvre le set qui sera également composé de  morceaux issus des albums « Communion » de 2008, « The Great Mass » de 2011 et  » Titan » de 2014. Seth Siro Anton déploie un growl surpuissant. Les riffs sont massifs  et les compositions variées transportent le public dans un voyage homérique au coeur des mythologies grecques et égyptiennes. Le dernier titre sera « Dark art » aussi émotionnel qu’intense.

SETLIST

Portrait of a Headless Man
The Vampire from Nazareth
Martyr
Prototype
Pyramid God
Enemy of Truth
Communion
Persepolis
Anubis
Dark Art

Membres du groupe
Seth Siro Anton – Bass & Vocals
Christos Antoniou – Guitars & Orchestral
Sotiris Anunnaki V. – Guitars & Clean Vocals
Kerim “Krimh” Lechner – Drums & Percussion

https://www.facebook.com/septicfleshband/

21H30 – AT THE GATES- Altar

Sous l’Altar durant la même tranche horaire que Maiden, le groupe de death metal mélodique suédois, At The Gates, déjà venu en 2015, entre en scène devant une fosse assez peu remplie.  Le dernier album du quintet, « To Drink from the Night Itself » est sorti en mai 2018 et c’est justement le titre éponyme de ce sixième opus qui ouvre le set. Les fans purs et durs sont bien présents et ils le font savoir avec circle pit , slams et headbanging.. Le quintet fidèle à lui même , livre un death mélodique brutal aux paroles bien trempées et rageuses baignées de riffs énergiques et imparables. Bref un show détonant.

Membres du groupe

Tomas Lindberg – Vocals;
Jonas Björler – Bass;
Adrian Erlandsson – Drums;
Martin Larsson – Guitars
Jonas Stålhammar – Guiars

SETLIST

To Drink From the Night Itself
Slaughter of the Soul
At War With Reality
A Stare Bound in Stone
Cold
The Circular Ruins
El Altar del Dios Desconocido
Death and the Labyrinth
Under a Serpent Sun
The Chasm
Heroes and Tombs
Nausea
Suicide Nation
The Book of Sand (The Abomination)
Blinded by Fear
The Night Eternal

 Voir sur Arte Conert : https://www.arte.tv/fr/videos/083415-028-A/at-the-gates-au-hellfest/

https://www.facebook.com/AtTheGatesOfficial/

22h35 – ENSIFERUM –  Temple

Bien que le concert d’Iron Maiden batte son plein, le groupe de viking metal finlandais, Ensiferum, s’empare de la Temple devant un public venu en nombre et la tente est quasiment pleine. Le septième album du groupe « Two Paths » est sorti en septembre 2017, et en décembre de la même année l’accordéoniste, Netta Skog a quitté le groupe. Devenu quatuor, Ensiferum, livre toujours avec autant de ferveur ses mélodies épiques aux rythmes variés avec le chant de Petri Lindroos  à la fois guttural et clair.  Les rythmes festifs sont repris à l’unisson par les fans qui se lâchent et slams à tout va.  L’ambiance est des plus enflammée et la foule déclenche un circle pit. Le bassiste, Sami Hinkka, est toujours aussi expansif et déploie une énergie très communicative surtout en ce qui concerne le dévissage des cervicales. La setlist est composée des différents albums des finlandais et c’est avec le titre « Iron »(2004) issu de l’album du même nom que le groupe annonce la fin du bal .

Membres du groupe

Petri Lindroos – Vocals/Guitar
Markus Toivonen – Guitar/Vocals
Sami Hinkka – Bass/Vocals
Janne Parviainen – Drums

SETLIST

For Those About to Fight for Metal
Two Paths
Heathen Horde
From Afar
Way of the Warrior
Twilight Tavern
Token of Time
Lai Lai Hei
Two of Spades
Iron

https://www.facebook.com/Ensiferum/

23h50 – MARYLIN MANSON – Mainstage 2

Même si la foule s’est un peu dispersée après le concert magistral de Maiden une bonne partie est restée pour celui de Marylin Manson qui démarre avec  l’album de 1996 « Antichrist Superstar » et le titre « Irresponsible Hate Anthem ». Des pauses assez longues entre chaque titre laisse une atmosphère assez mitigée dans le public.  Kill4Me extrait du dixième album Heaven Upside Down sorti en octobre 2017 et successeur de The Pale Emperor de 2015, est au programme et Manson sera entouré de 4 fans invitées à danser sur cette chanson et à chanter en choeur « Kill, Kill4Me ». Toujours provocant à souhait Manson vient fumer son joint sur scène avec l’intro de “I Don’t Like The Drugs (But The Drugs Like Me)” et  invite une fois de plus des fans à le rejoindre sur scène mais cette fois-ci torse-nu, histoire de mettre un peu de piment jusqu’à la fin du spectacle dont le final se fera sur « The Beautiful People ».  Le show s’achève dans la pénombre totale.

SETLIST

Irresponsible Hate Anthem
Angel With the Scabbed Wings
Deep Six
This Is the New Shit
Disposable Teens
mOBSCENE
Kill4Me (With fans on stage)
The Dope Show (I Don’t Like The Drugs (But… more )
Sweet Dreams (Are Made of This) (Eurythmics cover)
Say10
Antichrist Superstar
The Beautiful People

https://www.facebook.com/MarilynManson/

Photo Vianney Le Caer

*****************************************************

Retour sur l’ambiance de ce dimanche

Le Hellfest clôture en beauté cette 13ème édition en révélant à l’avance quelques uns des premiers groupes présents à l’édition 2019 . Grande première donc puisque habituellement le suspense dure plusieurs mois avant de découvrir les premiers noms.!

Rendez-vous donc  l’année prochaine à Clisson les 21, 22, 23 juin 2019 pour la quatorzième édition du festival Hellfest Open Air avec Dropkick Murphys, Manowar, Slayer, Carcass et Mass Hysteria et …….. la suite très prochainement.

Le Hellfest c’est comme un bon vin, plus les années passent et plus il se bonifie. Cette 13ème édition « Grand Cru »  laisse un sacré bon goût dans la bouche et on salive déjà en pensant à l’année prochaine qui sera sans aucun doute remarquablement infernale !

Le « Hellfest « ,  à consommer sans modération !!

Restez à l’écoute!!

Rock Metal Mag remercie Ben Barbaud et toute l’équipe organisatrice, ainsi que tous les bénévoles qui ont participé à cette 13 ème édition, sans oublier la team du pit photographes et bien sur Roger et Olivier de Replica promotion ainsi que toute la team de l’espace presse.

Bravo et à l’année prochaine !

**********************************

  VOIR  :

HELLFEST 2018 : VENDREDI 22 JUIN JOUR 1

HELLFEST 2018 : SAMEDI 23 JUIN JOUR 2

 

4 Commentaires