Download Festival France 2018 : Live report jour 3

Download Festival France 2018 : Live report jour 3

Download Festival France 2018 : Live report jour 3 : Dimanche 17 juin

Download Festival France 2018 :
Live report
jour 3

Le Download Festival France a ouvert les portes de sa troisième édition sur la base aérienne de Brétigny-sur-Orge / Le Plessis-Pâté, et après deux premiers jours de festivités le site est fin prêt pour sa journée du dimanche 17 juin 2018.

DIMANCHE 17 JUIN 2018

3ème journée et 22 groupes au programme

13h30-14h10 – TEACUP MONSTER

Troisième journée qui débute sur la Mainstage 2 avec le groupe Teacup Monster . Le premier album du trio rock parisien,  Teacup Monster intitulé  « Take It or Leave It » est sorti en mars 2018. Ils ont de l’énergie à revendre et leurs morceaux  sont portés par une basse / batterie bien groove  et la voix extraordinairement aiguisée de Tip. Des titres comme Take It , When I Need You So Bad ou encore Hard Night, ne vous laisseront surement pas indifférents.

Line Up

Tip (Chant, Guitare)
Vinc’ (Basse)
Simon (Batterie)

https://www.facebook.com/TCMonster/

14H10-14h50 – THE NOFACE

La Mainstage 1 s’illumine avec Oma, la formidable chanteuse du groupe d’Electro rock (ex-Skip The Use) The Noface. Un premier album « Chapter One »  est sorti le 29 Septembre 2017 et il sera essentiellement représenté sur le set avec en bonus deux reprises dont une de Miss Elliot et l’autre de Modern Talking.  C’est avec le titre Orion que la dynamique chanteuse ouvre le set. Le public est totalement captivé par la voix puissante d’Oma qui assure un show incroyable du début jusqu’à la fin.

Line up

Oma (chant)
Yan Stefani (guitare)
Jay Gimenez (basse)
Lio Raepsaet (claviers)
Manamax Catteloin (batterie)

SETLIST

Orion
Over You
The Rumor
Fire
Transe
Cover Missy Elliot
Never Ever
Mermaid
Cover Modern Talking

https://www.facebook.com/xxthenofacexx/

14h10-14h50 – STARCRAWLER

Au pas de course, direction la warbird où j’arrive trop tard pour entrer dans le pit.  Le quatuor Starcrawler est la nouvelle sensation Glam rock / punky, de Los Angeles, fondé en 2017 et il est  mené par la chanteuse impétueuse et filiforme, Arrow de Wilde,  fille de l’illustre photographe et réalisatrice américaine Autumn de Wilde (Beck, Shakes, White Stripes, Jenny Lewis, Ryan Adams, Sonic Youth, parmi tant d’autres) et Aaron de Beachwood Sparks (batteur de Father John Misty, Tobias Jesso Jr et Ariel Pink). Starcrawler, assure un show des plus ardents avec ses riffs tonitruants et ses rythmes retentissants. Le public apprécie et pour beaucoup ces sympathiques et frénétiques californiens  resteront une incroyable découverte !

Line Up

Henri Cash- Guitar
Austin Smith- Drums
Arrow de Wilde- Vocals
Tim Franco – bass

SETLIST

Ants
Used to Know
Love’s Gone Again
I Love LA
Let Her Be
Different Angles
What I Want
Pussy Tower
Train
Chicken Woman

https://www.facebook.com/starcrawlertheband/

Retour vers la Mainstage  2 avec au passage quelques sympathiques festivaliers .

14h50-25h40 – THE STRUTS

Place au Rock de The Struts , déjà venu mettre le feu au Download parisien en 2016. Les voici de retour sur la grande scène avec un Luke Spiller toujours aussi déchaîné et qui comme à son habitude invite à tour de bras le public à frapper dans ses mains dès le premier titre « Put Your Hands Up ». Leur musique fortement influencée par des géants tels que The Rolling Stones, pour qui ils ont ouverts en 2014, est gaie et entraînante, et elle fleure bon le rock Glamour des 70’s qui a fait danser des foules entières à ses heures de gloire. l’ unique album des britanniques , « Everybody Wants » est sorti en 2014 mais la setlist offrira deux nouvelles compositions dont Fire (Part1) et Body Talks sorti récemment. Le show s’achève en beauté sur le très dynamique « Where Did She Go » que les fans reprendront en choeur pour le plus grand plaisir de Luke Spiller , dont l’enthousiasme ne faiblit pas d’un poil tout au long de sa prestation.

Line Up

Luke Spiller – Lead Vocals
Addo Slack – Guitar and Vocals
Jed Elliott – Bass and Vocals
Gethin Davies – Drums

SETLIST

Put Your Hands Up
Kiss This
Fire (Part 1)
Put Your Money on Me
Body Talks
Could Have Been Me
Where Did She Go

https://www.facebook.com/thestruts/

14h50-15h30 – THE LAST INTERNATIONAL

The Last Internationale, c’est le trio rock fondé par Delila Paz et Edgey Pires à New York, en 2013 et nous les retrouvons sur la Spitfire. Un second album « Soul on Fire » est attendu cet année, et c’est avec la reprise de Branford Marsalis que les américains ouvrent le bal et enchaînent avec leur premier opus « We Will Reign » paru en 2014. Delila a une voix incroyablement chaleureuse et soul et on tombe immédiatement sous le charme.  Les titres s’enchaînent avec une belle efficacité, et Hard Times le premier single de Soul on Fire donne envie d’en connaître un peu plus sur ce futur opus. On espère donc les revoir .

Line up

Delila Paz chant / basse
Edgey Pires  Guitare
Brad Wilk  Batterie

SETLIST

Berta, Berta (Branford Marsalis cover)
Killing Fields
Life, Liberty, and the Pursuit of Indian Blood
Mind Ain’t Free
Wanted Man
Hard Times
Hit ’em With Your Blues
1968

https://www.facebook.com/thelastinternationale/

Il est temps de repartir à l’autre bout du site vers laMainstage 1

 

15h30-16h10 – WOLF ALICE

La Mainstage 1 accueille le groupe de pop rock alternatif londonien, Wolf Alice dont le second album « Visions Of A Life »  est paru en septembre 2017. Le groupe décrit sa musique comme du rocky pop et mélange un peu toutes sortes de sonorités sans exprimer réellement un style particulier.

SETLIST

Your Loves Whore
Yuk Foo
You’re a Germ
Don’t Delete the Kisses
Beautifully Unconventional
Formidable Cool
Sadboy
Space & Time
Visions of a Life
Giant Peach

https://www.facebook.com/wolfalicemusic/

 16h10-17h50 – ROYAL REPUBLIC

Le groupe de rock suédois fait son entrée sur la Mainstage 2 devant une foule qui s’empresse de les acclamer. Le dernier album de Royal Republic Week End Man, est sorti il y a deux ans, jour pour jour, puisque c’était le 17 juin 2016. Fait du hasard, nous les retrouvons donc ce dimanche 17 juin, avec un franc sourire et un dynamisme à toute épreuve. Leurs refrains fédérateurs ont vite fait de conquérir une fanbase de plus en plus nombreuse et leurs concerts se jouent régulièrement à guichet fermé. Le public s’immerge complètement dans cette ambiance rock festive réjouissante et chante et danse en cadence sur les chansons à succès du quatuor telles Walk, Weekend Man ou encore Baby.

Membres du groupe

Adam Grahn
Hannes Irengård
Per Andreasson
Jonas Almén

SETLIST

When I See You Dance with Another
Walk!
Make Love Not War (If You Have to Make War – Make Sure to Make Time to Make Love in Between)
Strangers Friends Lovers Strangers
Underwear
Weekend-Man
Addictive(acoustic)
Kung Fu Lovin’
Tommy-Gun
Baby
Battery (Metallica cover) (part)
Full Steam Spacemachine

https://www.facebook.com/royalrepublic/

17h00-17h50 – FRANCK CARTER & THE RATTLESNAKES

La foule se compacte devant la Mainstage 1 où est annoncé Frank Carter & The Rattlesnakes. Le groupe de rock britannique a sorti son nouvel album,« Modern Ruin » en 2017. Le bouillonnant Frank Carter ne tient pas en place et lance à pleine puissance Juggernaut, premier titre de ce show endiablé. Entre riffs acérés, rythmique percutante et chant clair et hurlé, les titres explosent à la face du public qui s’emballe devant cet énergumène débridé qui va s’adonner à son petit jeu préféré : marcher sur la foule. Une bonne petite dose d’adrénaline, que le chanteur a l’habitude de prendre lors de ces prestations survoltées.

Line up

Frank Carter chant
Dean Richardson guitare
Tom ‘Tank’ Barclay basse
Gareth Grover batterie

SETLIST

Juggernaut
Fangs
Vampires
Wild Flowers
Jackals
Snake Eyes
Devil Inside Me
Lullaby
I Hate You

https://www.facebook.com/frankcarterandtherattlesnakes/

17h50-18h50 – DEAD CROSS

Le groupe de punk Hardcore, Dead Cross  a sorti un premier album l’année dernière et  son style musical chaotique, anarchique, brutal et totalement déjanté ne semble pas faire l’unanimité dans l’assemblée. Les compositions complexes et surréalistes sont dures a assimiler et laissent le public plongé dans sa torpeur !

Line Up

Mike Crain – Guitar
Dave Lombardo – Drums
Justin Pearson – Bass
Mike Patton – Vocals

SETLIST

Seizure and Desist
Idiopathic
Obedience School
Shillelagh
Skin of a Redneck
Bela Lugosi’s Dead (Bauhaus cover)
Divine Filth
Grave Slave
The Future Has Been Cancelled
My Perfect Prisoner
Gag Reflex
Church of the Motherfuckers
Nazi Punks Fuck Off (Dead Kennedys cover)

https://www.facebook.com/deadcrossofficial/

18h00-18h50 – LANDMVKRS

Le groupe de Metalcore marseillais, Landmvkrs s’empare de la Spitfire. Fondé en 2014, un premier album « Hollow » a vu le jour  en mai 2016 et un second album est en préparation. Etoile montante de la scène Metalcore française, le quatuor assure un show efficace devant une foule de fans venus headbanger et se défouler comme il se doit.

Line Up

Flo Vocals –
Niko Drums –
Rudy Bass –
Nico Guitar

SETLIST

1- Hollow
2- Wrong Generation
3- Outside And In
4- Winter
5- Perspective
6- Meaningless
7- Fat Lip (Sum 41 cover)
8- Fantasy
9- World of Pain

https://www.facebook.com/LANDMVRKS/

18h50-19h50 – THE HIVES

Le groupe de garage punk suédois, The Hives, s’avance sur la  Mainstage 1. « Lex Hives » le cinquième album du quintet est sorti en 2012. Abrasive et fougueuse à souhait, telle est la musique de ces scandinaves classieux dans leur costard Noir et blanc. 100 ooo volts de rock dont les étincelles électrisent immédiatement le public. Une entrée en matière directe avec « Come on » suivi du titre  « Walk Idiot Walk » extrait du troisième album de 2010,Tyrannosaurus Hives. Leurs compositions joyeusement énervées ont toujours autant de succès . Le chanteur,  Howlin’ Pelle Almqvist arpente la scène de long en large invitant le public à frapper dans ses mains et descend même prendre un petit bain de foule sur « Go Right Ahead ». « Paint a Picture » et « Stick Up », deux nouveaux morceaux, au style toujours aussi bref direct et délirant, viendront agrémenter la setlist, en prévision d’un éventuel nouvel album. Un excellent antidote contre la morosité à prendre sans modération.

Line Up

Howlin’ Pelle Almqvist – Vocals
Nicholaus Arson – Guitar
Vigilante Carlstroem – Guitar
Dr. Matt Destruction – Bass
Chris Dangerous – Drums

SEETLIST

Come On!
Walk Idiot Walk
Main Offender
Paint a Picture
Go Right Ahead
Take Back the Toy
Die, All Right!
Hate to Say I Told You So
Won’t Be Long
Tick Tick Boom
Stick Up
Return The Favour

https://www.facebook.com/hives/

19h50-20h50 – MASS HYSTERIA

On change de registre avec l’incontournable groupe Metal français, Mass Hysteria, véritable rouleau compresseur au succès phénoménal. L’attente est fébrile devant la Mainstage 2 et lorsque le rideau tombe enfin, c’est un soulèvement général et immédiat au coeur du public venu en masse saluer ce cultissime quintet. Les parisiens ont concocté un énorme show visuel avec des soldats percussionnistes, tout de noir vêtus et masqués, pour une ouverture explosive sur le titre Vae Soli.  Mouss salue ses furieux, et ses furieuses, et déclenche une hystérie générale qui deviendra franchement incontrôlable au fil du set. Mass Hysteria c’est une grosse claque à chacun de ses passages et on en redemande toujours autant.  Véritable onde de choc le quintet déclenche un prodigieux tsunami de slams. La foule chante à tue-tête les classiques du groupe et c’est  un immense écho qui résonne au sein de cette armée des ombres.Vers la fin du set,  Mouss annonce la sortie de  “Maniac »,  9ème album du groupe, le 26 octobre 2018. « Furia » clôture ce show incendiaire avec des danseuses brésiliennes . Mass  Hysteria  n’a pas fini de faire parler de lui et de s’élever toujours plus haut vers une notoriété amplement méritée. On attend fébrilement le nouvel album pour prendre une nouvelle dose d’émotions fortes.

Line up

Moustapha Kelaï
Yann Heurtaux
Raphaël Mercier
Jamie Ryan
Frederic Duquesne

SETLIST

Vae soli !
Vector equilibrium
Une somme de détails
Chiens de la casse
Positif à bloc
L’homme s’entête
P4
Contraddiction
L’Enfer des Dieux
Plus que du metal
Respect to the Dance Floor
Furia

https://www.facebook.com/masshysteriaofficiel/

Petite pause pour certains avant de se ruer sur la Mainstage 1  !

21h00-23h30 – FOO FIGHTERS

Tête d’affiche de la soirée le groupe de rock américain, Foo Figthers, est attendu de pieds fermes par une multitude de fans.  « Concrete & Gold », neuvième opus du sextet est sorti en septembre 2017.  Dave Grohl (ex-batteur de Nirvana) débarque sur scène, dans la joie et la décontraction totale. La setlist propose un grand nombre de classiques du groupe comme Learn to Fly de 1999, Wheal de 2009 , These Days de 2011 ou encore « All My Life » de 2002 et avec lequel le coup d’envoi est donné. Dès les premiers riffs l’ambiance est palpable. Le public chante et danse sur les rythmes accrocheurs et se réjouit des quelques brèves reprises proposées ce soir. C’est d’ailleurs le guitariste Chris Shifflet qui chantera la reprise d’Alice Cooper Under My Wheels et le batteur Taylor Hawkins avec Luke Spiller de The Struts qui reprendront le tube de Queen, Under Pressure. Une belle osmose opère entre le groupe et son public tout au lond du show qui s’achève avec le titre « Everlong » sous les acclamations tonitruantes d’une foule enthousiaste avec le titre « Everlong »

Line Up

Dave Grohl chant
Taylor Hawkins batterie
Nate Mendel basse
Chris Shiflett guitare
Pat Smear guitare
Rami Jaffee claviers

SETLIST

All My Life
Run
Learn to Fly
The Pretender (extended bridge)
The Sky Is a Neighborhood
Rope (With drum solo)
Sunday Rain
My Hero
(Dave solo into full band)
These Days
Walk
Under My Wheels
(Alice Cooper cover) (Chris Shiflett on lead vocals)
Another One Bites the Dust / It’s So Easy / Imagine / Jump / Blitzkrieg Bop
(band intros)
Under Pressure
(Queen cover) (Taylor Hawkins and Luke… more )
Monkey Wrench
Wheels
Breakout
Dirty Water
Best of You

Encore:
Times Like These
(With Stairway To Heaven Intro)
Everlong

https://www.facebook.com/foofighters/

Demain, dernière journée de cette troisième édition alors soyez au rendez vous !

*********

Live report jour 1 : Vendredi 15 juin 2018 :

https://rockmetalmag.fr/download-festival-france-2018-live-report-jour-1/

Live report jour 2 : Samedi 16 juin 2018 :

https://rockmetalmag.fr/download-festival-france-2018-live-report-jour-2/

Live report jour 4 : Lundi 18 juin 2018 :

https://rockmetalmag.fr/download-festival-france-2018-live-report-jour-4/

 

2 Commentaires