NASHVILLE PUSSY au Forum de Vaureal: Live Report

NASHVILLE PUSSY au Forum de Vaureal: Live Report

Live Report: NASHVILLE PUSSY étaient en concert au Forum de Vaureal le 30 janvier dernier

On sait où on doit aller en ce jeudi 30 janvier: direction Le Forum, situé au centre ville de la petite ville de Vaureal (95), qui accueille ce soir les terribles Nashville Pussy !

Nous commençons par interviewer Ruyter Suys, la charismatique guitariste du groupe. Par ailleurs, l’interview sera prochainement retranscrite sur le site.

BeFunky_01n.jpg

Il est 20h15 et nous voilà enfin devant la scène de la petite salle du Forum. Le public est tranquille, ne cherchant pas forcément à obtenir la meilleure place. Les prochains concerts à venir sont diffusés sur un écran, ce qui est un bon moyen de nous faire patienter en attendant le début du concert.

Arrive alors, la première partie, formée de jeunes musiciens français: ils s’appellent Wizzö. Retenez bien leur nom car vous risquez d’en entendre encore parler très prochainement. Même Blaine Cartwright se chargera de féliciter le groupe un peu plus tard dans la soirée. C’est dire ! Ils occupent la scène une bonne demi-heure avec du hard rock qui en fera bouger plus d’un. Influencés par les plus grands comme AC/DC ou encore Motörhead, ces jeunes là ont la pêche. On peut remarquer (ou devrais-je dire « entendre ») que leurs fans sont bel et bien présents ce soir !

BeFunky_wizo.jpgBeFunky_w2.jpg

Vient ensuite le deuxième groupe d’ouverture. Il s’agit de HSMF, qui signifie en réalité High-Scool Motherfuckers. Encore des français, pour notre plus grand plaisir. Plus dans la lignée punk rock, ils arrivent eux aussi à capter l’attention du public, qui se met de plus en plus à hocher la tête… Le groupe nous transmet son énergie et finit de chauffer la salle qui est désormais prête à accueillir la tête d’affiche. Bien joué, bonne découverte.

BeFunky_h1.jpgBeFunky_h2.jpg

Il est presque 22 heures, on commence un peu à s’impatienter… Où sont-ils donc passés ? Ah, la musique de fond s’éteint, les lumières se tamisent, et les 4 membres de Nashville Pussy prennent enfin possession de la scène. Mon petit regret personnel est de m’être placée tout à gauche de la scène et donc de me retrouver à l’opposé de Ruyter Suys, l’incroyable guitariste. Parce que, oui, on ne peut pas le nier, Ruyter Suys et Blaine Cartwright font le show à eux seuls bien que la charmante Bonnie Buitrago et le talentueux batteur Jeremy Thompson soient eux aussi en forme ce soir là.

BeFunky_np.jpg

Le concert commence fort, avec le titre «Keep On Fucking». Le ton est donné ! On plonge avec régal dans l’univers provocant et sulfureux du groupe. Les fans au premier rang fredonnent l’air et reprennent en cœur le refrain. Le public est donc très réceptif. Et c’est tant mieux car nous pouvons constater que le groupe, et tout particulièrement, le duo infernal (Blaine et Ruyter) communiquent beaucoup avec le public. Entre les tirages de langue, les quelques clins d’œil, les grands sourires… On a même droit à une douche de bière. Merci Monsieur Cartwright!

BeFunky_np2.jpg

Le groupe enchaîne rapidement les morceaux, jouant des classiques comme « Strutting Cock », « Go To Hell » ou encore « Why, Why, Why ». Les vieux amplis Marshall crachent tout ce qu’ils ont ! Lorsque arrive le tire « High as Fuck », Blaine, de sa voix rauque, nous demande si l’on est aussi « High » que lui et s’asperge même la tête de bière au milieu du set.

Il y a très peu de papotage entre les chansons. Le public est énergique et il y a même quelques crowd surfing ! Le groupe mixe bien les chansons passant du premier album au dernier en un éclair. Nous pouvons cependant remarquer qu’il y a relativement peu de titres du dernier album Up The Dosage (sorti le 20 Janvier 2014), ce qui est un peu dommage car ce dernier opus est, selon moi, le meilleur album des Géorgiens.

BeFunky_np3.jpgBeFunky_np1.jpg

Juste avant le rappel, nous avons droit à un excellent solo de la génialissime Ruyter. Elle nous en met plein la vue lorsqu’elle commence à grattouiller sa guitare à genoux au sol, puis se lève d’un bond, bouge dans tous les sens et joue avec Blaine, qui lui, ne se lasse pas de la regarder. Wow ! Joli bouquet final.

En bref, les Nashville Pussy sont toujours au top malgré les années et on ne s’en lasse pas. On peut clairement dire qu’ils ont mis la dose ce soir là !

Nous avons tous adoré le show et nous serons évidemment présents à leur prochain.

Setlist:

BeFunky_20140214_160253.jpg

Merci à Nashville Pussy, Replica Promotion, au Forum de Vaureal et à Adrien.

1 1 Commentaire