Live Report : Computers Kill People + The Picturebooks

Live Report : Computers Kill People + The Picturebooks

Live Report Gaelle : Computers Kill People + The Picturebooks le 11 mai à La Boule Noire à Paris . Photos : Cat Photography

AEG Presents France
présentait

Computers Kill People + The Picturebooks
le 11 mai 2019
à La Boule Noire à Paris

Photos Cat Photography. Report Gaêlle

Le 11 mai The Picturebooks donnait son premier concert français en tête d’affiche et ça se passait à La Boule Noire, avec Computers Kill People en ouverture .

C’est donc le groupe parisien Computers Kill People qui ouvre la marche en ce samedi soir. Depuis sa formation en 2010, il a partagé l’affiche avec de nombreux groupes tels que Hangman’s Chair, Glowsun, Loading Data, White Miles, parmi d’autres.

Le dernier EP de Computers Kill People intitulé »Healing Bruises » est sorti en juin 2018.

Les français se donnent à fond et le public semble apprécier leur musique aux sonorités stoner et rock alternatif inspirées des années 90. La salle se remplie peu à peu. La chaleur commence alors à se faire ressentir, notamment sur scène.
Au fil des titres l’ambiance s’électrise et le groupe fait le job comme il se doit.
La boule noire est désormais en ébullition et prête à entendre The Picturebooks !

Membres du groupe
Ludwig (guitars, vocals)
Guillaume (guitars, keyboard, back vocals)
Tony (Bass)
Erwan (Drums)

Facebook :
https://www.facebook.com/CPUKillPeople/

Fier duo allemand de blues rock garage composé de Fynn Claus Grabke et de Philipp Mirtschink, The Picturebooks est un mélange sauvage de voix chamaniques, rythmes tribaux et de guitares bien grasses. Le tout dans une ambiance sexy « made in bayou » .

Le groupe a sorti son nouvel album «The Hands Of Time» en mars 2019 et a sillonné les Etats-Unis aux côtés de Monster Truck. Les voilà donc de retour en Europe et le duo n’attend qu’une chose ce soir : donner vie à sa musique !

C’est sous les ovations et dans une salle qui affiche complet que le duo entre en scène pour interpréter « You Can’t Let Go », justement extrait de son dernier opus.

Les allemands font encore monter la température avec le chaud « I Need That Oooh ». L’ambiance est électrique et une vraie communion s’opère avec le public. Certains fans semblent même en transe. Il faut dire que leur musique organique est vrai régal pour les oreilles.

Fynn se met au clavier pour interpréter l’entraînant « The Day The Tunder Arrives ». S’en suit le titre « Rain » qui nous transporte dans un bon vieux western. A eux deux, Fynn et Philipp délivrent l’énergie de quatre bonhommes, voire plus. C’est impressionnant.

Quelques samples sont utilisés avec parcimonie, ce qui permet de donner un son le plus proche possible des albums. La batteur frappe avec une telle puissance qu’il paraît proche de l’effondrement vers la fin du show. Fynn communique bien avec le public et on l’écoute avec respect. Il nous rappelle à quel point il est important de vivre le moment présent et de ne pas avoir de regrets.

Le frontman apprécie de voir des fans de tous âges. Il fait d’ailleurs monter un enfant sur scène même si ce dernier est assez intimidé. The Picturebooks aime son public français qui lui rend pleinement cet amour. Une fan leur offre d’ailleurs des roses avant le rappel ! Les deux complices terminent donc le set par leur single « Your Kisses Burn Like Fire ».

Evidemment la Boule Noire en redemande et ils reviennent jouer le morceau instrumental « Catcus », pour finir par le super « Zero Fucks Given » où les fans sont invités à faire des middle fingers à foison.

The Picturebooks termine sa tournée européenne en apothéose avec ce concert mémorable à Paris. Un show magnifique donné par un duo à suivre de très près et quisillonne les routes avec pour seule équipe technique le père de Fynn au son.

Petite exception ce soir avec la femme du frontman ayant fait le déplacement pour cette dernière date et qui tient le stand de merch. En tout cas, une chose est sûre, on attend leur retour dans l’hexagone avec impatience !

SETLIST

You Can’t Let Go
I Need That Oooh
PCH Diamond
Seen Those Days
Fire Keeps Burning
Wardance
Lizard
Howling Wolf
Learn It the Hard Way
The Day the Thunder Arrives
Rain
Electric Nights
The Hands of Time
The Rabbit and the Wolf
Your Kisses Burn Like Fire

Encore:
Cactus
Zero Fucks Given

Facebook :
https://www.facebook.com/ThePicturebooks/

Rock Metal Mag remercie AEG Presents France