Koritni + Riviera Paradise à l’Empreinte le 7 octobre

Koritni + Riviera Paradise à l’Empreinte le 7 octobre

Live report de Koritni + Riviera Paradise à l’Empreinte de Savigny Le Temple le 7 octobre 2023

Live report du concert de Koritni + Riviera Paradise à l’Empreinte de Savigny le Temple le 7 octobre 2023

Par David Dwidou Photography

Koritni + Riviera Paradise

Ma petite salle préférée n’affiche pas complet ce soir avec son affiche tournant autour du Hard-Rock / Heavy blues. Malgré tout la fosse sera convenablement remplie pour faire honneur aux deux groupes de la soirée..

RIVIERA PARADISE

C’est donc le groupe francilien Riviera Paradise qui ouvre la soirée. Le set démarre sur un morceau assez calme pour enchainer ensuite avec des titres beaucoup plus énergiques. Le son est bon, on peut profiter des compos du groupe en distinguant bien les phrasés de chaque musicien. Pour coller aux changements d’atmosphères au fil des morceaux,  Kourros, couvre un registre vocal assez large, allant du chant clair et mélodique au growl explosif. Le groupe possède également un bon jeu de scène dynamique faisant passer leur set à une vitesse trop rapide. On aurait bien écouté quelques titres supplémentaires.

Line-Up :

Robin Lapalut : Guitare
Florent Gayat : Basse
Julien Giraud : Batterie
Kourros : Chant

Setlist:

Intro
Hear me out
Game Master
For the new day
How
Nevertheless
Freeyourself
Ready for More
Rise above

RIVIERA PARADISERIVIERA PARADISERIVIERA PARADISERIVIERA PARADISERIVIERA PARADISERIVIERA PARADISE

RIVIERA PARADISERIVIERA PARADISERIVIERA PARADISE

KORITNI

Place maintenant au plus Frenchy des groupes australiens : Koritni. Le groupe mené par Lex Kortini au chant et à la guitare depuis 2006, a sorti le 14 avril  2023 son excellent 6ème album « Long Overdue« . Avec un premier passage aux Etoiles à Paris en Juin, Koritni continue la promo de cet album en revenant une deuxième fois en Ile de France. Pour ce concert malheureusement le batteur Daniel Fasao sera absent pour cause personnelle, mais réjouissons-nous, il sera remplacé par l’excellent Fabrice Tovato qui a dû apprendre le set en 48h ! Aux côtés de Lex et Fabrice nous retrouvons les tout aussi excellents Mathieu Albiac à la basse et Tom Frémont à la guitare. Ce dernier ayant de fervents fans dans la foule pour l’encourager.

Le set va démarrer pied au plancher pour ne pas baisser en intensité jusqu’à la fin de la soirée.

Les morceaux s’enchainent sans temps morts passant d’ambiances très rock, à d’autres plus groovy, ou d’autres bluesy. Il y aura même une power-ballade très intense (Heaven Again). Au milieu des compos du groupe piochant dans tout son répertoire, nous avons droit à une reprise survitaminée de Tush de ZZ Top.

Les musiciens sont tout sourire sur scène, transmettant bien tout leur plaisir au public présent.

Lex communique amicalement de temps en temps notamment lors de ses nombreux changement de guitare, nous faisant admirer sa collection au passage. La complicité avec Tom est parfaite. Les deux compères nous gratifient de magiques solos bluesy, mélodiques et inspirés. Après 1h15 de show, le groupe quitte la scène pour revenir quelques instants plus tard sous la clameur de la foule. Nous aurons droits à 3 titres supplémentaires, pour conclure la soirée sur la reprise du bien nommée de «Let The Music Do the Talking» d’Aerosmith.

Encore une belle date pour Koritni. Malgré une longue route le lendemain pour aller jouer à la Rochelle, les 4 musiciens resteront aux merch un long moment pour échanger avec les fans et dédicacer CD, vinyles, setlists, billets, …

Line-Up :

Lex Koritni : guitare et chant
Tom Frémont : guitare et choeurs
Mathieu Albiac : basse et choeurs
Fabrice Tovato : batterie et choeurs

Setlist :

Mercury / Crossroads
Back For More
Take It Off
By My Side
Red Light Joint
No Strings Attached
Expectations
Tush (ZZ Top cover)
Long Overdue
Seal The Deal
Game Of Fools
Funny Farm
Heaven Again /C
Let’s Go Crazy
Born To Lose
Under The Overpass
Can’t Get Enough
Go Hard Or Go Home
Let The Music Do The Talking (Aerosmith cover)

KORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNIKORITNI