Jason Becker : Nouvel album « Triumphant Hearts »

Jason Becker : Nouvel album « Triumphant Hearts »

Jason Becker annonce son nouvel album "Triumphant Hearts" le 7 décembre 2018 sur Music Theories Recordings / Mascot Label Groupe

Jason Becker
annonce son nouvel album
« Triumphant Hearts »

Jason Becker annonce son nouvel album « Triumphant Hearts » le 7 décembre 2018 sur Music Theories Recordings / Mascot Label Group

L’album comprend Marty Friedman, Joe Satriani, Steve Vai, Neal Schon, Steve Morse, Paul Gilbert, Joe Bonamassa, Uli Jon Roth, Richie Kotzen, Gus G., Jake Shimabukuro et bien d’autres.

Regardez l’ étonnante lyric vidéo de ‘Valley of Fire’ ft. The Magnificent 13 qui sont: Steve Vai, Joe Bonamassa, Paul Gilbert, Neal Schon, Marty Friedman, Michael Lee Firkins, Mattias IA Eklundh, Greg Howe, Jeff Loomis, Richie Kotzen, Gus G, Steve Hunter et Ben Woods.

Pré-commandez sur : http://smarturl.it/JasonBecker

L’histoire de Jason Becker est brillante, talentueuse, déterminée, pleine d’adversité et, finalement, triomphante. Enfant prodige à la guitare, Jason s’est fait connaître lorsqu’il était adolescent et l’un des guitaristes techniques du duo Cacophony, avec son grand ami Marty Friedman. En 1989, à seulement 19 ans et après avoir séduit le public du monde entier, le jeune virtuose est devenu le guitariste de David Lee Roth, suivant les pas gigantesques d’Eddie Van Halen et de Steve Vai.
Il a écrit et enregistré  ‘A Little Ain’t Enough’ , son troisième album solo et était sur le point de devenir une superstar quand suite à une douleur lancinante à la jambe on lui a diagnostiqué une sclérose latérale amyotrophique (SLA). Une issue mortelle avec une espérance de vie d’à peu près cinq ans. Peut être.

C’était il y a 29 ans. Il a perdu la capacité de jouer de la guitare, de marcher, de parler et même de respirer. Mais il n’a jamais perdu la volonté de vivre ou son désir de créer de la musique. Communiquant à l’aide d’ une série de mouvements des yeux  grâce à un système développé par son père, Jason peut définir des mots ainsi que des notes de musique et des accords. Il communique sa vision musicale à son équipe, qui peut ensuite saisir les notes dans un ordinateur, éditer les parties selon ses normes rigoureuses, puis générer des listes pour les musiciens de session. Sa musique inspirante et le récit de sa vie ont fait l’objet d’innombrables articles de presse, de photos de couverture de magazines et d’un documentaire primé : Jason Becker: Not Dead Yet.

Les 14 titres de l’album mettent en valeur le talent de Jason pour la mélodie et sa profonde connaissance des compositions classiques et des arrangements orchestraux. La plupart des lignes de guitare sont interprétées par des dieux de la six cordes tels que Joe Satriani, Steve Vai, Neal Schon, Steve Morse, Paul Gilbert, Joe Bonamassa et bien d’autres. Et ce qui ravira absolument ses fans, c’est l’incroyable jeu de guitare de Jason – enregistré dans les années 80 et 90 – qui est omniprésent.

La première chanson sortie de cet album est le magnifique instrumental  ‘Valley of Fire’ de 9 minutes et 5 secondes, composé de The Magnificent 13 – Steve Vai, Joe Bonamassa, Paul Gilbert, Neal Schon, Marty Friedman, Michael Lee Firkins, Mattias IA Eklundh, Greg Howe, Jeff Loomis, Richie Kotzen, Gus G, Steve Hunter et Ben Woods. Un casting phénoménal pour figurer sur une seule chanson.

L’album commence par la chanson titre, mettant en vedette l’ancien membre du groupe de Jason, Marty Friedman, et avec une performance étonnante au violon. «J’ai écrit« Triumphant Heart » et c’est ce qui m’a fait me sentir triomphant», déclare Becker. «Lorsque Marty a appris que je réalisais cet album, il m’a dit qu’il jouerait tout ce dont j’avais besoin. Je lui ai envoyé ceci, et sa femme, Hiyori Okuda, violoncelliste, a également proposé de jouer dessus. Le grand violoniste, Glauco Bertagnin, a enregistré mes lignes de violon en Italie. Cette section solo rapide que j’ai écrite est beaucoup trop dure; Je ne sais pas comment Glauco a réussi. Il a mis tellement d’âme dans toute la chanson.

‘Hold on to Love’ est la première chanson vocale de l’enregistrement, même si elle n’a pas été commencée dans cette optique. «Cela devait être une chanson instrumentale, explique Jason, mais après avoir écrit le refrain avec des paroles, je savais que je devais raconter mon histoire pour expliquer comment je pouvais continuer à vivre sans ressentir de haine. Je n’avais pas écrit beaucoup de paroles auparavant. »
En plus de ses choeurs Gospel, cette chanson sincère met en vedette le chanteur de Bay Area, Codany Holiday, au chant principal.

‘Fantasy Weaver’ présente la magique 4 cordes du célèbre maître du ukulélé Jake Shimabukuro et des arpèges de la harpe qui ont été écrits à l’ époque de Cacophony. «Once Upon a Melody» contient non seulement deux solos de guitare de Jason Becker de son époque de Cacophony, mais également un lorsqu’il était agé de 3 ans. La boucle est bouclée naturellement,  après avoir été le Jason petit garçon, le Jason virtuose de la guitare et le Jason compositeur moderne sur une seule et même chanson est un accomplissement époustouflant, tandis que «We Are One» met en vedette Steve Knight le chanteur soul de Flipsyde et d’autres délicieuse lignes de guitare de Jason Becker. .

Uli Jon Roth apparaît dans «Magic Woman» avec l’ancien guitariste de Megadeth, Chris Broderick, qui considère Uli et Jason comme de grandes influences. Les fans du travail de Jason avec David Lee Roth seront enthousiasmés par l’inclusion de deux extraits inédits des sessions de  ‘A Little Ain’t Enough’, dont le hard rock  ‘Take Me Back’ et le blues ‘Tell Me No Lies’. «Il y a aussi des performances de Joe Satriani, Guthrie Govan, Steve Morse, Trevor Rabin et beaucoup d’autres.

«Certaines personnes sont désolées pour moi», concède-t-il, «et je le comprends. Je me sens vraiment chanceux cependant.  Cela ne me manque pas de ne plus de jouer de guitare. Je suis sûr que c’était une nécessité, mais ce dont je suis le plus reconnaissant est d’être entouré de personnes aimantes et avec qui je peux toujours faire de la musique. ‘

*********************************

Triumphant Heart (feat. Marty Friedman, Glauco Bertagnin, Hiyori Okuda)
Hold On To Love (feat. Codany Holiday)
Fantasy Weaver (feat. Jake Shimabukuro)
Once Upon A Melody
We Are One (feat. Steve Knight)
Magic Woman (feat. Uli Jon Roth & Chris Broderick)
Blowin’ in the Wind
River of Longing (feat. Joe Satriani, Aleks Sever, Guthrie Govan, Steve Morse)
Valley of Fire (feat. The Magificent 13)
River of Longing (feat. Trevor Rabin)
Taking Me Back
Tell Me No Lies
Hold On To Love (feat. Codany Holiday) [Chuck Zwicky Remix]
You Do it

********************************************

https://www.facebook.com/jasonbeckerofficial/