Chronique: Road Rage de Hypnotic Drive

Chronique: Road Rage de Hypnotic Drive

Chronique de l'album Road Rage du groupe Hypnotic Drive par Khaos

Hypnotic Drive : Chronique de Road Rage paru le 27 septembre 2019

Label : M&O Office

Par Khaos

Voilà une pochette qui apparaît très claire sur son contenu. Hypnotic Drive balance du son bien lourd qui sent la poussière de la route.

Dans la lignée de son album précédent Full Throttle paru en 2017, cette musique est faite pour les bitumeurs, que ce soit à deux ou quatre roues. Ici c’est viril et bestial.

La belle Ford Mustang qui orne la pochette apparaît aussi dans un clip et c’est certainement la même que l’on entend démarrer en introduction du premier titre.

L’équipe est née en région parisienne en 2012 elle est aujourd’hui composée de Jay au chant, Dronz aux guitares, Makz à la basse et Xav aux baguettes. On entre là dans un style intermédiaire entre le Rock et le Stoner.

Après le démarrage de la Mustang, la basse envoie quelques vibrations avant que la disto prenne la place principale. Le son se montre lourd et gras comme de l’huile de vidange. Le seul petit bémol se situe au niveau d’un son de batterie qui aurait pu retentir de manière plus percusive.

Sinon l’ensemble est très agréable et les douze titres passent très bien, idéal lorsque vous prenez la route par une journée de canicule. Débardeur, fenêtres ouvertes et cheveux aux vents.

Le rythme change, passant du très pesant et plutôt lent au Rock plus musclé qui réveille. Les chœurs apportent souvent un soutien bienvenu à la voix de Jay avec son beau timbre de crooner. Un Joe Cocker du Stoner. Ecoutez par exemple le titre Blackwood Child.

Les riffs d’introductions des différents morceaux sont aussi très surprenants, je retiens surtout Night Hunters et La Belle époque (qui n’est pas chanté en français).

La fin de l’album notamment se remarque par le gimmick guitare aigu fort différent au départ de Valley Of Fire. On termine par un morceau acoustique dont les arrangements collent admirablement au timbre vocal de Jay.  Je ne rentre pas plus dans les détails mais mon impression globale est très positive.

Pour conclure, si vous aimez la musique bien poussiéreuse, je vous présente donc un combo de plus à ajouter à vos favoris. Il y a beaucoup de groupes dans ce style mais peu proposent un ensemble aussi diversifié et avec une vraie couleur personnelle.  

Tracklist :

Warm Up
Blackwood Child
Night Hunters
Who I Am
La Belle Epoque
The Curse
Face In The Dirt
Hell Me Out
Promises
Here And Now
Valley Of Fire
Infinite Road

Photo à la une :  Mourad Bejaoui / graphic design Olivier Granger

Facebook : https://www.facebook.com/Hypnotic.Drive.Official/

1 1 Commentaire