ROCKIN’ THE BLUES : 26 mai 2019 à la Cigale

ROCKIN’ THE BLUES : 26 mai 2019 à la Cigale

Le 26 mai 2019, c'était LA soirée inoubliable, pleine de Blues Rock et de guitares avec Kris Barras Band, Walter Trout et Jonny Lang à La Cigale à Paris

Gérard Drouot Productions
présentait
Rockin’ The Blues’ 2019
avec Jonny Lang, Walter Trout et Kris Barras
le 26 mai 2019
à La Cigale à Paris

Ce 26 mai 2019, c’était LA soirée inoubliable, pleine de Blues Rock et de guitares !

Mascot Label Group a offert à Paris la seconde tournée de son festival Rockin’ The Blues avec les trois guitaristes de renom : Walter Trout, Jonny Lang et Kris Barras.

Ces trois noms de la scène blues rock internationale représentent trois générations de musiciens et confirment la richesse de ce style musical.

Kris, Walter et Jonny joueront l’un après l’autre leur propre set avant de se retrouver ensemble sur la scène de la Cigale pour un final infernal .

Et c’est, le guitariste britannique Kris Barras qui prend le premier tour de scène devant une salle comble. Gagnant du ‘Meilleur nouveau groupe’ pour le prix Planet Rock 2018, Kris Barras band, fondé en 2015, est devenu l’un des groupes les plus dynamiques du Royaume-Uni .

Sa musique fusionne Rock, Blues et Country et le résultat donne une sonorité des plus énergiques et des plus naturelles. Et il le prouve une fois de plus avec superbe prestation en jouant des titres de son dernier album,
The Divine And Dirty paru en 2018 sur Mascot/Provogue.

Une reprise de Led Zeppelin, en milieu de set, avec le morceau Rock and Roll viendra confirmer le talent indéniable de cet artiste à la 6 cordes.

Kris a le Blues à fleur de peau et il ne remerciera jamais assez son père, passionné de Gary Moore, de lui avoir donné cet amour vibrant pour cette musique si chaleureuse et hors du temps. Il a l’art et la manière de communiquer cette passion musicale à travers ses compositions magistrales sublimées par son chant aussi enflammé que ses accords de guitare.

Le set n’offre malheureusement que 6 morceaux mais on se régale du début à la fin. C’est l’accrocheuse « Hail Mary » qui referme le chapitre Kris Barras et ses friends, et on se laisse emporter dans son tourbillon enflammé.

On voudrait que le voyage se prolonge encore et encore …….. Le public salue comme il se doit ce nouveau virtuose à l’avenir des plus prometteur et on a hâte de le revoir en tête d’affiche très prochainement.

Membres du groupe
Kris Barras – Vocals/Guitar
Elliott Blackler – Bass
Will Beavis – Drums
Josiah J Manning – Keys

Propane ( The Divine And Dirty 2018)
Stitch Me Up
Rock and Roll (Led Zeppelin cover)
Watching Over Me
Wrong Place, Wrong Time
Hail Mary

Facebook :
https://www.facebook.com/krisbarrasband/

C’est au tour de l’illustre Walter Trout, d’entrer en scène. Après avoir frôlé la mort en 2014, le légendaire Walter est revenu sur le devant de la scène avec son bouleversant album «BATTLE SCARS» sorti le 23  octobre 2015 sur Mascot / Provogue.

A travers une douzaine de chansons originales et des paroles très touchantes, il raconte son attente entre la vie et la mort, sa terrible lutte contre son insuffisance hépatique et finalement son extraordinaire renaissance.

« Alors que j’étais devenu incapable de parler, de marcher et de jouer une note à la guitare, j’ai retrouvé ma force et la musique est revenue et j’ai tout réappris depuis le début. »

En véritable force de la nature Walter a saisi cette seconde chance que lui offrait la vie pour donner le meilleur de lui même en tant que compositeur, chanteur, guitariste et surtout humblement, en tant qu’ être humain.

Aujourd’hui il est incroyablement heureux et reconnaissant d’être vivant et plus fort mentalement. Surtout que le 26 mai 2014 correspond au jour de sa
greffe cardiaque ce qui explique toute l’émotion incontrôlable de l’artiste. Pour Walter Trout, sa guitare est
libératrice, joyeuse, et sans limites. La musique c’est toute sa vie et c’est comme si il avait retrouvé mes 17 ans!

Ce jeune homme de 68 ans semble plus solide que jamais a ensuite sorti son album ‘We’re All In This Together’ en 2017 suivi d’un album de reprise en 2019 intitulé « Survivor Blues2 »

Le voir sur la scène de la Cigale est un véritable enchantement. C’est un set à la fois extraordinaire et bouleversant que nous livre Walter Trout qui ne pourra pas retenir ses larmes tant l’émotion est forte. Il le dit la main sur le coeur tant il est heureux d’être là pour partager avec son public cet amour si fort pour le Blues qui coule depuis toujours dans ses veines.

Walter Trout fait partie de ces artistes irremplaçables qui transporteront jusqu’à la nuit des temps les fans du monde entier.

Line Up

Walter Trout – Guitar and lead vocals
Sammy Avila – Hammond B3 and backup vocals
Johnny Griparic – Bass
Michael Leasure – Drums and backup vocals

Facebook :
https://www.facebook.com/waltertroutband/

L’incontournable prodige, Jonny Lang, est le dernier artiste de ce mémorable Rockin’ The Blues’ .

Guitariste, chanteur, auteur, compositeur américain de musiques blues, gospel, pop, rock et soul , Jonny Lang a sorti son dernier album « Signs » le 25 août 2017 sur Provogue / Mascot Records.

Véritable virtuose de la 6 cordes au chant rauque et chaleureux, Jonny fait vibrer son public tout au long des chansons de sa setlist. Elle est composée de titres du dernier opus mais aussi de morceaux plus anciens extraits de l’album « Wander This World » de 1998 et « Lie to Me » de 1997.

C’est avec « Don’t Stop » issu de Turn Around de 2006 que démarre la prestation.
C’est Zane Carney, (qui joue également aux cotés de John Mayer un autre guitariste de renom) qui accompagne Jonny à la seconde guitare.

Jonny joue avec passion ses magnifiques compositions très émotionnelles. L’âme du blues man envahit toute la salle et va droit au coeur du public.

Le set est intense et toute la magie du Blues se répand jusqu’au moindre recoin de la Cigale.

La soirée va s’achever en apothéose avec le trio de guitaristes réuni pour une prestation incroyable avec un trio de Batterie de basse et de claviers. Chacun des artistes prendra le micro à tour de rôle et livrera quelques solos éclatants sous les acclamations du public.

Un sol mot « époustouflant »

Don’t Stop (For Anything)
Signs
A Quitter Never Wins (Tinsley Ellis cover)
Snakes
Still Rainin’
Bring Me Back Home
Rack ‘Em Up
Angel of Mercy
Breakin’ Me
Lie to Me

Encore:
Gambler’s Blues
(B.B. King cover) (with Walter Trout & Kris Barras)
Going Down
(The Alabama State Troupers cover) (with Walter Trout & Kris Barras)

Rock Metal Mag remercie Gérard Drouot Productions et Replica Promotion