Rencontre avec Elize d’ Amaranthe

Rencontre avec Elize d’ Amaranthe

Rencontre avec Elize Ryd chanteuse du groupe Amaranthe. ( avec Roger Wessier de Replica Promotion )

Rencontre avec
Elize Ryd
chanteuse du groupe
Amaranthe

Avec quatre albums au cours de sa carrière, le groupe suédois, Amaranthe, a accumulé plus de 118 millions de vues sur YouTube et un demi-milliard de chansons, a décroché trois fois le Billboard Heatseekers Chart et possède une panoplie de disques d’or autant pour les albums studio que pour les singles.

Avec cet électrisant cinquième album, Helix, qui sortira le 19 octobre sur Spinefarm Records,  Amaranthe fait un nouveau bond en avant dans son ascension sonore, puisque la formation déjà composée de Elize Ryd, au chant mélodique féminin et de Henrick Englund Wilhemsson au Growl se renforce de  Nils Molin au chant mélodique, qui remplace Jake E membre originel parti en 2017.

Nous avons pu nous entretenir avec Amaranthe pour parler de ce nouvel album!

HELIX TRACK LISTING:

The Score
365
Inferno
Countdown
Helix
Dream
GG6
Breakthrough Stardust
My Haven
Iconic
Unified
Momentum

*********************

Amaranthe est composé de

De gauche à droite :

Nils Molin – Vocals  / Henrick Englund Wilhemsson – Screams / Elize Ryd – Vocals

Olof Mörck – Guitars and keys / Johan Andreassen – Bass /  Morten Løwe Sørensen – Drums

__________________________________________________________

Rock Metal Mag :  Nils Molin a rejoint le groupe l’année dernière (en 2017) comment s’est passée cette rencontre avec le nouveau chanteur ?

Elize : C’était une belle rencontre. Ça demande beaucoup d’énergie d’introduire un nouveau musicien dans un groupe, de découvrir sa voix, etc… C’est comme lorsque tu fais la connaissance d’une nouvelles personne. C’est un challenge mais c’est une belle expérience. Il s’est dévoilé tel qu’il était et il n’avait rien à cacher. Il était tel que nous le connaissions depuis 6 ans en tant que chanteur de Dynastie. Nous savions que c’était un très bon showman avec évidemment une très belle voix et nous espérions avoir une bonne connexion personnelle car nous chantons ensemble sur scène. C’est important de ressentir les mêmes choses. Il m’a dit qu’il essayait de suivre ma voix par rapport à nos anciennes chansons. Ce qui était gentil de sa part car on a souvent peur que le chanteur se focalise seulement sur sa voix, ce qui ne rendrait pas le concert aussi bon. J’ai était agréablement surprise par ça. Nous aimons la musique avec de la technique vocale donc nous avons beaucoup de choses en commun. Nous en sommes davantage conscients depuis que nous avons fait cet album ensemble. Maintenant nous nous connaissons bien en terme de chant et cela sera plus facile d’avoir une connexion pour les chansons des albums futurs.

__________________________________________________________

Rock Metal Mag : Quelles sont les principales différences entre votre dernier album « Maximalism » et le nouveau « Helix  » ?

Elize: Je dirais que la principale différence avec l’album précédent Maximalism, est que nous avons poussé la partie électronique beaucoup plus loin afin de faire ressortir le côté Metal. Nous avons sentis qu’il y avait beaucoup de choses à explorer pour que les mélodies et les paroles soient plus éloquentes. Nous avons appris beaucoup à travers cette exploration électronique. C’est la principale chose sur laquelle nous nous sommes focalisés sur le précédent opus. Nous avons utilisé le même processus pour Hélix mais la différence est que nous avons des riffs bien plus heavy et une batterie plus technique. La partie électronique est encore plus forte sur cet album. Il est aussi davantage mélodique car ce n’est pas quelque chose que nous assumons parfaitement et qui ne nous fait pas peur.

_________________________________________________________

Rock Metal Mag : Pourquoi le choix du nom Helix ?

Elize: Nous avions plusieurs options, notamment « Infernum » et « Momentum » mais « Helix » était vraiment un nom unique parmi toutes les chansons. C’est aussi le nom que l’on donne à la structure cellulaire de l’A.D.N. Ça prend tout son sens avec cet album car Amaranthe avait besoin de trouver son A.D.N. Nous avons trouvé le cœur du son principal, c’est la raison pour laquelle c’est aussi significatif pour nous.

_____________________________________________________________

Rock Metal Mag : Comment se passe la composition de l’album avec 3 chanteurs ?

Elize: C’est comme lorsque tu composes pour une comédie musicale. Tu as trois personnages différents que tu veux connecter tout en exprimant différentes choses dans une chanson. Nous nous laissons principalement porter par les émotions. L’écriture des morceaux est très amusante à trois chanteurs. Nous nous sentons un peu comme des dramaturges débutants complètement focalisés sur le morceau en lui même et nous répandons toute notre énergie à travers ça. Si il y a une partie plus dansante alors il y aura assurément un refrain plus mélodique et c’est ce qui va être l’axe directeur principal du titre. C’est très amusant et aussi très inspirant. Par exemple: tu as le sucre mais à côté tu as aussi le sel et le poivre et nous mélangeons tout ça (rires). C’est quelque chose que nous pratiquons depuis 10 ans déjà avec le premier album. C’est devenu très naturel. Quand je compose pour d’autres artistes où il n’y a qu’une seule voix, je perds un peu tous ces éléments.

_______________________________________________________________

Rock Metal Mag :  Qui écrit les paroles ? Comment se passe l’enregistrement  du chant?

Elize:  C’est Olof et moi-même qui écrivons les paroles mais je travaille principalement sur le coté mélodique des voix. Olof le fait aussi mais nous mélangeons tout ça ensemble. C’est important pour moi de créer des choses qui permettent de faire ressortir mes émotions et les choses que je veux dire. J’adore m’exprimer à travers la musique. Composer de la musique est très important pour moi. Et Olof est un très bon arrangeur car il vient de l’école de musique classique alors que moi je viens d’un côté plus exubérant de l’industrie musicale et les membres de ma famille écrivent aussi de la musique, tout comme ma soeur qui est compositrice. Avec Olof, nous sommes complémentaire même lorsque nous sommes de mauvaise humeur,  et ce n’est pas si grave car nous arrivons toujours à créer des choses. C’est assez unique car je sais que ce n’est pas évident de trouver ce genre de connexion dans la musique. Nous sommes très chanceux. Ça permet d’être très productif.
Quand nous avons commencé à écrire l’album nous avions, enfouies en nous,  énormément de pensées que nous voulions exprimer. Par le passé, nous écrivions moins avec ce côté électronique et nous nous focalisions davantage sur l’environnement alentour et c’était plutôt perturbant pour nous. Pour Helix, nous voulions être capable d’exprimer tout une palette d’émotions, comme la tristesse, l’amour, l’ agressivité… Nous voulions faire ressortir tout ça d’un point de vue personnel et même professionnel par rapport à ce que nous avons vécu dernièrement. Donc d’une certaine manière, on peut dire que c’est un album beaucoup plus personnel.

__________________________________________________

Rock Metal Mag :  Vous avez fait une première vidéo pour le titre 365, pourquoi avoir choisi cette chanson en premier?

Elize: C’est intéressant car nous aurions pu choisir n’importe quel titre mais dans le groupe, tout le monde aimait énormément cette chanson, même lorsque ce n’était qu’une démo. Tout le monde souhaitait sortir ce titre en premier car c’est une très bonne ouverture pour le reste de l’album. C’est une chanson unique et directe. C’est vraiment Amaranthe et ce morceau présente aussi très bien le chanteur Nils. C’est une bonne manière de définir le groupe donc 365 semblait être un choix évident.

_________________________________________________________

Rock Metal Mag :  Vous allez faire une autre vidéo et sur quel titre ?

Elize: Oui nous avons enregistré une deuxième vidéo. Je ne sais pas si je peux en parler mais c’est déjà dans la boite et ça a été envoyé au label. Il sera dévoilé un peu avant la sortie de l’album  . Mais si tu peux attendre pour rédiger l’interview, je peux te dire que cela sera le titre « Countdown ». C’est une de mes chansons préférées car c’est très puissant et agressif.  Nous allons aussi sortir une lyric vidéo. ( Depuis les deux sont sorties )

_____________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Qui a fait la pochette ?

Elize: Nous avons décidé de garder l’image du groupe sur la pochette, comme nous l’avions fait sur le premier opus, (ndlr : Album éponyme de 2011) mais au lieu d’avoir simplement une photo de groupe, nous voulions plutôt un poster de film. Nous avons fait la photo avec une photographe nommée Diana Frank. Ensuite on l’a transformé pour que ça ressemble à une affiche de film. C’est super.

____________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Que signifie le titre GG6 ?

 Elize : Cela signifie « Growl God 6 ». Sur le précédent album, nous avions une chanson appelée « Fury » et Henrick chante « growl goood » et GG6 ressemble un peu à 666. Growl god est en quelque sorte l’alter ego de Henrick ! La chanson parle de lui est de sa grande confiance en lui. C’est un peu comme s’il chantait à propos de lui même. Il s’est énormément ouvert depuis cette expérience avec son alter ego. On a tous un peu cet alter ego, cet autre personne que l’on a l’impression d’être. Tu peux être qui tu veux, c’est un peu ce que dit la chanson. Et il y a toujours des gens pour critiquer cela et moi je représente cette partie dans la chanson. J’adore ce morceau.

_______________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Est ce qu’il y aune chanson qui a été plus difficile à composer ?

 Elize : Pas pour moi. Je pense que ce n’est jamais difficile de composer. Ce qui est compliqué c’est que tu peux avoir trop d’idées qui ne s’adaptent pas à une seule et même chanson. Tu peux étirer cette idée sur trois chansons différentes. Il faut donc rester dans un contexte précis et ne pas amener trop de mélodies variées. Nous avons une vision commune sur la manière dont nous allons créer un morceau. Ce qui peut être difficile c’est quand tu as déjà la moitié d’une chanson et que quelqu’un veut en modifier une partie mais en le faisant quelques semaines plus tard. Cela peut devenir un vrai  challenge. D’un autre côté c’est toujours amusant. C’est un défi de revenir sur l’émotion que tu avais au début d’un morceau alors que cette chanson n’est pas finie. Mais,  Peut être que la chanson la plus difficile à avoir été composée est  « Unified ». Nous voulions trouver la meilleure tonalité pour ce morceau avec le nouveau chanteur et je trouvais qu’elle était un peu trop basse pour moi. Mon couplet devait être plus haut pour que cela sonne plus naturel. Si tu écoutes attentivement, tu pourras entendre qu’il y a un changement de ton pour que ce soit plus doux sans que l’auditeur trouve ça bizarre. Je me souvient que sur ce titre c’était un petit challenge, oui.

____________________________________________________________

Rock Metal Mag : Que penses-tu de « Iconic » ? C’est ma chanson préférée !

Elize  : Oh vraiment, c’est super ! Nous voulons toujours être cohérents dans nos compositions mais avec cette chanson on a eu l’impression de faire un truc dingue.  « Iconic », est la chanson la plus rapide de l’album et de toute l’histoire du groupe. C’est aussi une de mes favorites justement car elle est rapide et dingue. J’espère vraiment que nous allons là jouer en live car elle rendra vraiment bien étant donné qu ‘elle est très énergique. Je suis très contente de savoir que tu aimes cette chansons ! Certaines personnes pensaient qu’elle était un peu trop démente donc ça me fait plaisir que tu l’aimes.

____________________________________________________________

Voir : https://rockmetalmag.fr/events/powerwolf-amaranthe-kissin-dynamite/

Rock Metal Mag : Vous serez à Paris au Bataclan le 25 octobre, vous êtes impatients de commencer cette tournée avec Powerwolf ?

Elize  : C’est le premier show de la tournée d’ Amaranthe donc ça sera aussi notre première rencontre avec Powerwolf et c’est déjà complet. Je sais que pas mal de fans étaient déçus car il n’y avait plus de billets. Cela va être une superbe expérience pour nous. Parmi le monde entier,  Paris est la ville que nous préférons et je sais que c’est le cas pour beaucoup de personnes.  Nous aimons vraiment Paris et les fans sont géniaux. Bien sûr je pense que nous aurons aussi un public un peu différent à cause de Powerwolf. Ça va être très excitant de voir ça. Et bien sûr nous savons aussi ce qu’il s’est produit dans ce lieu et nous y penserons lorsque nous serons sur scène. Comme tous les groupes qui sont déjà venus y jouer après le drame, nous somme ravis qu’il garde cet endroit tel qu’ il était. Ce sera aussi un peu effrayant d’y pénétrer à nouveau car la dernière image que je garde et celle que j’ai vu dans les journaux… Nous y avions déjà joué en 2011 ou 2012 et c’est bien de voir que les gens y viennent toujours, qu’ils achètent des tickets et passent un bon moment ensemble. Donc je pense que c’est très bien. Nous reviendrons aussi l’année prochaine à Paris et nous sommes très impatients. Hier nous avions une journée de repos alors nous avons été visiter Versailles mais aussi le Moulin Rouge car c’est tellement culte ! Nous l’avons enfin découvert mais il y a tellement d’autres choses à explorer à Paris. Nous aimons toujours venir ici. D’habitude nous n’avons pas de journée de repos mais on espère en profiter l’année prochaine, profiter de la bonne nourriture et de cette culture française unique. C’est toujours super de venir dans un pays avec une telle richesse culturelle.

********************************

Rock Metal Mag remercie Elize et Roger Wessier de Replica Promotion

*****************************

A ne pas manquer !

Amaranthe France et Metal Obs’ Magazine organise une soirée pour découvrir le nouvel album d’Amaranthe, la soirée aura lieu au Dr Feelgood  les Halles le 18 octobre 2018 à partir de 20h.

Cadeau à gagner et bonne ambiance

Voir : https://rockmetalmag.fr/events/amaranthe-release-party-a-paris-18-octobre-prochain/

https://www.facebook.com/AmarantheBand/

http://www.amaranthe.se/