Cattle Decapitation présente: ‘The Unerasable Past’

Cattle Decapitation présente: ‘The Unerasable Past’

Cattle Decapitation va sortir son nouvel album "Death Atlas"le 29 novembre via Metal Blade et il présente le court métrage 'The Unerasable Past'

Cattle Decapitation présente un court métrage de Wes Benscoter intitulé ‘The Unerasable Past’

Tourné au cours de l’été et de l’automne 2019, ce clip vidéo élaboré présente l’univers étonnant de l’art de Wes Benscoter, ainsi que les concepts mis en œuvre par Cattle Decapitation dans une splendide gloire des 4K.

La vidéo est le point culminant de 18 années de relations fructueuses entre le groupe et cet artiste de renommée mondiale. Il s’agit du premier clip vidéo de sa carrière, qui a été très riche.

Il a notamment travaillé avec des piliers du metal tels que Slayer, Kreator, Dio, Nile, Autopsie, Broken Hope, parmi beaucoup d’autres. Le groupe a collaboré avec lui pendant de nombreuses années et a pu admiré son court métrage primé en 2009, ‘Hold Your Fire’.

Le quintet a eu le privilège de franchir une nouvelle étape et de saisir cette occasion de donner au monde quelque chose de spécial. Un court métrage à l’émotion captivante et réalisé par l’un des plus grands maîtres de l’art du metal intemporel.

Les commentaires du chanteur !

Le chanteur et directeur artistique de Cattle Decapitation, Travis Ryan, a déclaré au sujet de cet événement unique en son genre: ‘Quand Wes m’a dit qu’il était sur le point de faire un clip pour nous, je suis resté bouche bée. Avoir un clip vidéo parfaitement accordé à la pochette de l’album et à sa palette de couleurs, est quelque chose que j’ai toujours voulu faire. Mais je ne pensais pas que cela pourrait devenir une réalité.

Comme vous pouvez le constater, nos paroles ne dégagent pas beaucoup d’espoir. Alors quand il a proposé de nous donner un coup de main créatif pour un clip vidéo nous avons sauté sur l’occasion. Et, au fur et à mesure de sa réalisation, il est devenu une formidable force en prenant la forme d’un court métrage.

Cela a parfaitement fonctionné, en prenant compte des 12 dernières minutes de l’album. Les deux titres sont devenus un long voyage émotionnel avec suffisamment de pics et de vallées monolithiques rivalisant avec les Andes en Argentine et les Rocheuses du Colorado. Mais les titres retentissent d’eux-mêmes après un tel soin.

La portée de la vidéo correspond à la portée de l’album « Death Atlas » qui est destiné à être écouté du début à la fin dans son intégralité. Wes Benscoter a prouvé qu’il était un maître en la matière, en incorporant divers moyens dans un film artistique sur l’extinction d’une beauté catastrophique. ‘

Les explications de Wes

Wes Benscoter commente: ‘Je n’avais jamais vraiment eu envie de faire une vidéo musicale avant de commencer à planifier les photos pour la mise en page de l’album. Mais j’ai pensé que cela pourrait être une excellente occasion de faire le genre de film que j’aime.

Lugubre, atmosphérique et adéquat. il a été réalisé avec un mélange d’effets classiques et ingénieux, quelques astuces numériques et une quantité insensée de sable et de brouillard. J’ai utilisé chaque astuce du livre pour essayer de rendre justice à la bande-son du cauchemar apocalyptique de Cattle.’

Regardez ‘The Unerasable Past’, un court métrage de Wes Benscoter, qui présente les 2 titres ‘The Unerasable Past’ et ‘Death Atlas’

Death Atlas purgera la Terre le jour du « Black Friday », vendredi 29 novembre 2019 via Metal Blade Records.

Redécouvrez les morceaux précédemment publiés,  « One Day Closer to the End of the World » et « Bring Back the Plague »:

‘Rendez vous sur : metalblade.com/cattledecapitation – où Death Atlas peut être pré-commandé dans les formats suivants:

jewelcase-CD
cassette
deluxe box set (wooden box, digipak CD w/ bonus track, dead gold marbled vinyl, 7″, embossed metal pin, backpatch, poster – limited to 750 copies)
« Solarcide » – amber marbled vinyl (US exclusive – limited to 2000 copies)
« Vomiting Lava » – clear w/ lemon, orange, red splatter vinyl (US exclusive – limited to 500 copies)
« Pestilence » – metallic gold w/ black splatter vinyl (US exclusive – limited to 1000 copies)
« Blood Moon » – red w/ black smoke vinyl (US exclusive – limited to 500 copies)
180g black vinyl (EU exclusive)
« The Surface of the Sun » red/white/orange/yellow marbled vinyl (EU exclusive – limited to 500 copies)
« Choking Sulfur » orange/white/red/black vinyl (EU exclusive – limited to 300 copies)
« Carbonized » clear / black marbled vinyl (Impericon exclusive – limited to 200 copies)
« Radiation Warning » yellow / black vinyl (limited to 200 copies) *SOLD OUT
« Insidiousness » black splatter vinyl (EU webshop exclusive – limited to 100 copies) *SOLD OUTexclusive bundles with shirts and merch items, plus digital options are also available!

Death Atlas track-listing

1 Anthropogenic: End Transmission
2 The Geocide
3 Be Still Our Bleeding Hearts
4 Vulturous
5 The Great Dying
6 One Day Closer to the End of the World
7 Bring Back the Plague
8 Absolute Destitute
9 The Great Dying II
10 Finish Them
11 With All Disrespect
12 Time’s Cruel Curtain
13 The Unerasable Past
14 Death Atlas

A propos de Death Atlas

Cattle Decapitation n’a jamais hésité à mettre en avant les horreurs infligées au monde naturel par la race humaine, et Death Atlas est leur plus sombre offrande à ce jour.

L’artwork dit tout: une Faucheuse squelettique courbée, portant l’enveloppe calcinée de notre planète sur son dos.

Le concept de base de cet album est l’insignifiance de l’humanité malgré tout ce dont nous sommes nous-mêmes convaincu‘, explique le chanteur Travis Ryan.

C’est un peu pour cette raison que la pochette de cet album se situe dans l’espace, pour vous rappeler que l’univers trouve toujours un moyen de se purger Dans le grand schéma des choses, notre espèce n’est qu’une pensée éphémère.

Ces images sont complétées par une bande-son féroce qui inclut des éléments de death metal, grindcore, black metal, sludge, doom, drone – avec la voix de Ryan plus large et plus complète que jamais.

Réalisé une nouvelle fois par Dave Otero (http://www.flatlineaudio.com), Death Atlas compte également de nombreux invités: Laure Le Prunenec (Igorrr, Ricinn), Riccardo Conforti (Void of Silence, Dis Pater (Midnight Odyssey) , Jon Fishman (Phish) – plus des cuivres de Ottone Pesante.

Le résultat final de ces expérimentations et collaborations est l’un des disques le plus dévastateur de 2019 et il appelle une réponse émotionnelle.

Ne faites pas de demain un avenir factice.

Ce que Ryan veut que les auditeurs retiennent de Death Atlas est clair:

Je veux que les gens soient choqués pour penser davantage à leur avenir, à leurs proches, à la douleur qu’ils risquent d’infliger aux générations futures. Tout le monde semble vivre dans le présent sans se soucier de demain, et c’est une pensée fausse, en ce qui concerne le présent.

Ne faites pas de demain un avenir factice. ‘

*****************************

Cattle Decapitation line-up:
Travis Ryan – vocals
Josh Elmore – guitars
Dave McGraw – drums
Belisario Dimuzio – guitars
Olivier Pinard – bass

Facebook :
https://www.facebook.com/cattledecapitation/