BUFFALO SUMMER : «Desolation Blue»

BUFFALO SUMMER :  «Desolation Blue»

«Desolation Blue» de BUFFALO SUMMER est sorti le 27 mars 2020. Découvrez notre chronique .

Chronique : «Desolation Blue» de BUFFALO SUMMER

Parution le 27 mars 2020

Le groupe Gallois, BUFFALO SUMMER, fondé en 2010, a sorti son troisième album “Desolation Blue” ce vendredi 27 mars via Silver Lining Music. Il succède à “Second Sun” qui nous avait déjà interpellé lors de sa parution en 2016.  

Amateurs de Rock Old School, injecté de Southern et de Blues intemporels, Desolation Blue est fait pour vous.

Quelques invités ont joué sur certains morceaux aux cotés du charismatique chanteur Andrew Hunt, du virtuose de la 6 cordes Jonny Williams, de l’efficace bassiste Darren King et du fougueux batteur Gareth Hunt .

On trouve donc Peter Buck, le guitariste de REM avec une 12 cordes sur ‘The Bitter End’ et une mandoline sur ‘Last To Know ‘.

Kelby Ray Caldwell de The Cadillac Three est sur le titre ‘Hit The Ground Running’ avec sa lap steel.

Emma Bryden au violoncelle sur ‘Last To Know’ et ‘Pilot Light’ ainsi que Barrett Martin aux Percussions, vibraphone et orgue (Fender Rhodes & Hammond) dans tous les morceaux.

Les rythmes rock aux couleurs US coulent dans les veines du quatuor UK qui sillonne le chemin emprunté à ses débuts. Les 4 musiciens s’adonnent sans restriction à la musique qu’ils aiment et le résultat est probant. Cet Americana leur colle à la peau .

“Desolation Blue” rassemble au gré de ses 12 chansons les influences de groupes mythiques tels que Led Zep, The Black Crowes, Lynyrd Skynyrd, Alice In Chains ou encore Shaman’s Harvest parmi d ‘autres.

Mais Buffalo Summer a su tirer partie de ses inspirations pour concocter sa propre sonorité et laisser son empreinte tout au long de l’album. La voix généreuse et stimulante d’Andrew Hunt vous guide dans les différentes amplitudes mélodiques de chacun des titres.

Au fil des morceaux on ressent l’amertume, la sensibilité, les critiques acerbes, la mélancolie face à toutes les inepties du monde actuel.

Des chansons rock énergiques et directes ( Hit The Ground Running , If Walls Could Speak, Everybody’s Out For Number 1 ..) d’autres plus aériennes et psychédéliques ( When You Walk Away ) de la ballade acoustique southern et country (Last To Know, The Bitter End ) des slows intenses aux solos enflammés (Dark Valentine, Pilot Light ) , des tempos Hard blues enfiévrés, (Deep Water), des classiques old school ( The Power & The Greed , Untouchable).

Buffalo Summer nous promène dans son univers contrasté à coups de Riffs efficaces et de groove éloquent. Des rythmes à la fois émotionnels et entraînants, une recette infaillible qui a déjà fait ses preuves depuis longtemps.

Je vous invite à découvrir cet album au plus vite. Son éventail musical vous fera voyager et vibrer sans jamais vous lasser.

Christiane.T

DESOLATION BLUE TRACK LISTING:

1  The Power & The Greed
2  Hit The Ground Running
3  If Walls Could Speak
4  The Mirror
5  When You Walk Away
6   Last To Know
7   Dark Valentine
8  Deep Water
9  Everybody’s Out For Number 1
10  Untouchable
11 The Bitter End
12  Pilot Light

http://hyperurl.co/BuffaloSummerDB

Enregistré au: Rockfield Studios & Monnow Valley Studio, UK
Produit par Barrett Martin
Mastering: Tom Manning
Mixage: Tom Manning, David Radahd-Jones and Ulrich Wild

Buffalo Summer Line up:
Andrew Hunt – Vocals
Jonny Williams – Guitar
Darren King – Bass  
Gareth Hunt – Drums

Facebook : https://www.facebook.com/buffalosummer/