RIVERS OF NIHIL : vidéo du nouveau single “Clean”

RIVERS OF NIHIL : vidéo du nouveau single “Clean”

Découvrez la vidéo de RIVERS OF NIHIL pour son nouveau single “Clean”

RIVERS OF NIHIL dévoile la vidéo de son nouveau single “Clean” (réalisée par Mike Truehart). Le titre est extrait de son nouvel et quatrième album  “The Work” qui sortira le 24 septembre 2021 via Metal Blade Records.

Rendez vous sur : http://metalblade.com/riversofnihil
où The Work peut être précommandé dans les formats suivants :

1) – digipak-CD
2) – coffret de luxe (le coffret rigide comprend : un digipak CD (avec piste bonus), un vinyle bleu avec éclaboussures noires et blanches, un livre photo de 52 pages, une pochette et du contenu exclusif à télécharger).
3)- vinyle noir 180g (exclusivité UE)
4)- vinyle argenté avec éclaboussures bleues et noires (exclusivité UE – limité à 500 exemplaires)
5)- natural clear avec vinyle noir et rouge (exclusif UE – limité à 300 exemplaires)
6)- crystal clear w/ white & turquoise splatter vinyl (exclusif Kings Road – limité à 200 copies)
7)- vinyle rouge / blanc fondu (exclusif EMP – limité à 200 copies)
8)- vinyle orange transparent avec tourbillons noirs (exclusif Eyesore – limité à 300 copies)
9)- vinyle marbré argent / noir (exclusif Impericon – limité à 200 copies)
10)- vinyle effet galaxie bleu aqua / jaune canari (exclusivité US)
11)- vinyle effet galaxie blanc / bleu cyan (exclusivité US)

The Work track-listing

1. The Tower (Theme from “The Work”)
2. Dreaming Black Clockwork
3. Wait
4. Focus
5. Clean
6. The Void from Which No Sound Escapes
7. MORE?
8. Tower 2
9. Episode
10. Maybe One Day
11. Terrestria IV: Work

A propos du nouvel album

Le groupe de Pennsylvanie, Rivers Of Nihil n’a jamais pu être parfaitement défini dans un style musical . Avec Where Owls Know My Name de 2018, ils ont dépassé tous les genres qui leur étaient attribués.
De retour en 2021 avec The Work, ils ont percé un nouveau territoire, livrant un album aussi cérébral que viscéral, et qui couvre une palette sonore stupéfiante.

Les morceaux denses et lourds les placent définitivement dans une catégorie à part. Indiscutablement, The Work est beaucoup trop dynamique pour être considéré comme un disque purement metal. Il y a une véritable chaleur qui transparaît, en particulier sur “Wait” et le magnifique “Maybe One Day” où les voix sont beaucoup plus claires à coté des cris déchirant sur de nombreuses pistes plus lourdes. Avec la participation de leur ami Zach Strouse, le saxophone ajoute une fois de plus des couches supplémentaires d’atmosphère, avec l’utilisation des saxophones baryton, soprano et alto.

Les guitares et les synthés/claviers ont été enregistrés dans le home studio d’Uttley, et le groupe est ensuite retourné pour le troisième album consécutif chez Carson Slovak et Grant McFarland à l’Atrium Audio pour faire  la batterie, le chant, la basse, le sax et le mixage.

 James Dorton de Black Crown Initiate a prêté sa voix sur “Episode”, Grant McFarland a joué du violoncelle sur “The Void From Which No Sound Escapes”, et Stephan Lopez, l’ami d’Uttley, a participé à tous les enregistrements, qui font partie intégrante des textures sonores de l’album.

Photo crédit: Mike Truehart

Rivers of Nihil line-up:

Jake Dieffenbach – lead vocals
Brody Uttley – lead guitar, keyboards
Adam Biggs – bass, backing vocals
Jon Topore – rhythm guitar
Jared Klein – drums, backing vocals

https://www.facebook.com/riversofnihil