PERFECT LINE : Seeds

PERFECT LINE : Seeds

CHRONIQUE PERFECT LINE : Seeds par Alexandre Ribas

 CHRONIQUE
PERFECT LINE :
Seeds

PERFECT LINE a sorti son nouvel album « Seeds » via Dooweet et Season of Mist, le vendredi 16 mars 2018

 Chronique de :  Alexandre Ribas

**********************************

Perfect Line, le trio français formé en 2012, sort son premier album studio, après 2 EP (Perfect Line 2012 et Almost Acoustic 2013). Perfect Line est le croisement entre le classic rock de Led Zepplin et le grunge de Soundgarden, une belle fusion de très bonnes références musicales !

L’album commence par le titre « Everything » qui à tout d’un single, un riff à 3 accords bien rock et un refrain simple et épuré mais qui trotte dans la tête toute la journée. Ce titre est très bon mais trop de morceaux de Seeds comme « WYWD», « Afraid » reprennent ce schéma un peu trop sobre pour un album de rock et il manque un peu de diversité.

Il y a cependant d’excellent titres comme « Bad Boys » avec un bon riff, ou encore « Free » où le chanteur, Thomas d’Arbigny fait penser à Alex Turner des Artics Monkey, tout comme la musique d’ailleurs, avec le chant qui plaque aux notes de guitare de Paul Pavillon . Thomas nous envoie aussi une basse bien fuzz, avec en accompagnement Gaetan Allard à la batterie . Le trio nous livre aussi de bons solos et des mélodies sensibles et aériennes Vers la fin de l’album, le groupe nous offre, d’après moi, la meilleure chanson de l’album avec le morceau « Slow Down ». C’est un road trip axé sur le rock des années 70 façon Whole Lotta Love avec des lignes de guitare jouées en « Guitare Slide » ce qui donne un son typiquement américain au titre.

 Seeds, est un LP qui contient de très bon titres entraînants et d’autres un peu moins attractifs, et que l’on écoutera moins souvent. La réalisation de Didier Thery (Shaka Ponk, Archive) donne un son vraiment live à ces 12 titres avec l’impression que l’album à été enregistré à l’ancienne.

 On ressent énormément d’influences dans la musique de Perfect Line. Je parlais de Led Zepplin et Soundgarden mais on retrouve du Marilyn Manson, des harmonies à la Foo Fighters, et des gros riff façon Metallica.

Un condensé efficace pour un premier album que je vous conseille de découvrir .

*******************************

https://www.facebook.com/perfectlinemusic/

http://www.perfectlinemusic.com/