MACHINE HEAD, AMON AMARTH, THE HALO EFFECT

MACHINE HEAD, AMON AMARTH, THE HALO EFFECT

LIVE REPORT : MACHINE HEAD, AMON AMARTH, THE HALO EFFECT au Zenith de Paris le 12 octobre 2022

Olympia Production et Alias présentaient Machine Head + Amon Amarth + The Halo Effect au ZENITH de Paris le 12 octobre 2022. 

Les deux poids lourds de la scène metal mondiale, Machine Head et Amon Amarth, se sont unis pour une tournée européenne intitulée « Vikings and Lionhearts Tour 2022 ». Et c’est le nouveau groupe de la scène Death Metal Mélodique suédoise, The Halo Effect, qui aura la lourde tâche d’ouvrir les hostilités.

The Halo Effect

Fondé en 2021, The Halo Effect est composé des guitaristes Niclas Engelin (IN FLAMES, ENGEL) et Jesper Strömblad (CYHRA, ex-IN FLAMES, CEREMONIAL OATH), du chanteur Mikael Stanne (DARK TRANQUILLITY), du bassiste Peter Iwers (FLEETBURNER, ex-IN FLAMES) et du batteur Daniel Svensson (ex-IN FLAMES). Leur premier album, Days Of The Lost, est sorti le 12 août 2022 via Nuclear Blast. Un album très réussi dont les influences de Dark Tranquillity et d’In Flames ressortent avec évidence. Alors l’envie de les découvrir en live est grande. Alors Go !

La surprise est de constater que la jauge du Zenith a été réduite et que le public ne semble pas pressé de le remplir en ce début de soirée. Le concert démarre enfin et The Halo Effect s’empare de la scène.  Et c’est avec la chanson titre Days Of The Lost que le quintet suédois annonce la couleur. D’ailleurs, elle sera verte d’un bout à l’autre du show !!! La musique quant à elle est accrocheuse et livre de bons riffs dans la pure tradition suédoise. Du Death Metal « made in Göteborg » qui réjouit le public.

Setlist :
1- Days of the Lost
2- The Needless End
3- Gateways
4- Feel What I Believe
5- Conditional
6- Shadowminds

https://www.facebook.com/thehaloeffectse/

The Halo Effect The Halo Effect The Halo Effect The Halo Effect The Halo Effect The Halo Effect

Amon Amarth

Amon Amarth a fondé sa réputation sur son death metal influencé par l’imagerie et la mythologie viking. A la fois épique et mélodique la musique des Suédois est toute en puissance. Et ils le font sentir une fois de plus avec leur douzième album  The Great Heathen Army sorti  le 5 août 2022 via Metal Blade Records.

Le Zenith s’est bien rempli à présent et les adeptes d’Amon Amarth se pressent devant les barrières arborant leur plus beau Ti-shirt à l’image du groupe. Le quintet évolue dans un décor bien représentatif de la mythologie scandinave et nous aurons même droit à quelques jets de flammes pour galvaniser l’atmosphère.

La setlist démarre avec Guardians of Asgaard, extrait de l’album de 2008, Twilight of the Thunder God, album phare qui a vu la carrière du groupe prendre son envol. Le public s’enflamme instantanément et tout au long du show l’osmose entre les fans et le groupe sera sans faille. Johan Hegg, pousse avec force son chant rugueux entouré de ses fidèles comparses: Olavi Mikkonen et Johan Söderberg aux guitares, Ted Lundström à la basse et le dernier arrivé (2016), Jocke Wallgren à la batterie. Le quintet se donne à fond. En bref, un concert d’Amon Amarth à la puissance XXL.

Setlist :
1- Guardians of Asgaard
2- Raven’s Flight
3- Deceiver of the Gods
4- The Pursuit of Vikings
5- The Great Heathen Army
6- Heidrun
7- Put Your Back Into the Oar
8- Cry of the Black Birds
9- The Way of Vikings
10- First Kill
11- Shield Wall
12- Raise Your Honor
13- Twilight of the Thunder God

https://www.facebook.com/amonamarth

Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth Amon Amarth

Petit break d’une demi heure qui permet d’aller siroter quelques verres et manger un morceau histoire de se requinquer pour le dernier concert de la soirée.

Machine Head

Place à la machine de guerre américaine cultissime, Machine Head. Son dernier album « Of Kingdom And Crown » est sorti en août 2022 via Nuclear Blast. Le chanteur et guitariste Robb Flynn est entouré de Jared MacEachern à la basse et de ses deux nouveaux musiciens Vogg Kiełtyka à la guitare et Matt Alston à la batterie, arrivés tous deux en 2019.

Et à peine le rideau tombé, le groupe envoie un Becøme The Firestørm, qui décrasse les oreilles en un temps record. La tempête sonore explose sous les cris d’un public chaud bouillant et l’onde de choc se répercute dans la fosse pleine à craquer. C’est violent, direct et le public adore ça et se démène dans tous les sens en chantant, sautant, poing levé.  L’ambiance est explosive autant sur scène que dans la salle. La tempête se transforme en véritable tsunami qui laissera plus d’un fan KO. Un show des plus intense !!!

Setlist :
1- Becøme The Firestørm
2- Imperium
3- Ten Ton Hammer
4- I Am Hell
5- Aesthetics of Hate
6- Darkness Within
7- Now We Die
8- From This Day
9- Davidian
10- South of Heaven (Slayer cover)
11- Halo

https://www.facebook.com/MachineHead

Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head Machine Head

Merci à Olympia Production, Alias Production et à Replica Promotion pour l’accréditation.