Live Report: STEEL PANTHER

Live Report: STEEL PANTHER

GERARD DROUOT PRODUCTIONS présentait le concert de STEEL PANTHER (+ Inglorious) le 9 octobre 2016 à La Cigale à Paris ***************************** Le quatuor des STEEL PANTHER, composé de Michael Starr (chant), Satchel (guitare), Lexxi Foxx (basse) et Stix Zadinia (batterie) a fait un sacré bout de chemin depuis ses débuts en 2000 et surtout avec la sortie de

GERARD DROUOT PRODUCTIONS
présentait le concert de
STEEL PANTHER (+ Inglorious)
le 9 octobre 2016 à La Cigale à Paris

*****************************

Le quatuor des STEEL PANTHER, composé de Michael Starr (chant), Satchel (guitare), Lexxi Foxx (basse) et Stix Zadinia (batterie) a fait un sacré bout de chemin depuis ses débuts en 2000 et surtout avec la sortie de son premier album  “Feel the Steel”, en 2009, avec lequel il est devenu  le plus populaire des « party bands » de la planète. Notre joyeuse équipe, grâce à son humour, à ses parodies désopilantes mais aussi grâce à son style Glam, Rock, Heavy a su faire la différence et son public est toujours aussi nombreux. C’est donc une Cigale archi complète qui attend Steel Panther ce soir et les fans trépignent d’impatience.

costeel-panther-5

Lorsque le quatuor déboule sur scène, la salle est en surchauffe et le set démarre au quart de tour avec “Eyes of a Panther”, extrait de son premier album, et dont il se dégage une énergie explosive et communicative. Les fans sont surexcités et reprennent à grands cris les refrains entrainants de la bande, plus en forme que jamais.

costeel-panther-2

costeel-panther40

costeel-panther-4

Nos joyeux glameurs dans leurs collants moulants et bariolés ont la banane jusqu’aux oreilles et communiquent énormément avec le public.  Michael Starr ne tient pas en place et assure un show très efficace tout comme le guitariste Satchel, dont c’est l’anniversaire justement aujourd’hui. Il va d’ailleurs faire une magnifique démonstration de son savoir faire à la 6 cordes, avec son petit quart d’heure solo sur les morceaux, Iron Man de Black Sabbath , Sweet Child O’Mine de Guns N’ Roses, Breaking the Law de Judas Priest, Crazy Train d”Ozzy Osbourne, Master of Puppets de Metallica, Smoke on the Water de Deep Purple.

costeel-panther-9

costeel-panther-10

costeel-panther36

Les cris fusent dans la fosse, et Michael en profite pour venir saluer au plus près les fans du premier rang surexcités.

costeel-panther-19

costeel-panther-20

steel-panther-11

La setlist comporte de nombreux titres du second opus “Balls Out”, (paru en 2013) dont l’excellent “Let Me Cum In”  mais elle fait une place d’honneur à l’album Feel the Steel, avec 8 titres, dont le fameux “Turn Out The Lights” , le survitaminé “Death to all but Metal” ou encore l’acoustique “Girl From Oklahoma” sur lequel Michael ne manquera pas l’occasion de faire monter sur scène la jolie Julia, première fan à dévoiler ses attributs au chanteur.

costeel-panther30

 costeel-panther34

Mais juste avant, sur le morceau précédent, l’acoustique “She’s On The Rag” le batteur Stix Zadinia est venu rejoindre ses trois compères, pour chanter en choeur avec eux.

costeel-panther35

costeel-panther42

costeel-panther-22
Nos 4 comiques s’en donnent à coeur joie pour lancer des blagues et faire des allusions bien croustillantes et sans équivoques. Il n’en demeure pas moins que même si les discours et le caractère burlesque de leur prestation tient une grande place, Steel Panther envoie un Glam rock authentique, endiablé, et des plus attrayant.

costeel-panther-16
Michael Starr chante à la perfection et fait craquer toutes les minettes.
Il y a une vraie complicité entre ces quatre showmen qui s’entendent vraiment comme de véritables larrons en foire.

costeel-panther-7

costeel-panther49

Le bassiste Lexxi Foxxx, comme à son habitude, n’oublie pas, mirroir à la main de se remettre du rouge et de se repoudrer le nez, pendant certains gags un peu longuets.
A la suite de Julia, une cohorte de girls en chaleur va envahir la scène alors que démarre le titre “17 Girls in a Row”, sous les acclamations de la foule et des musiciens ravis de se frotter à toutes ses pussies qui seins nus, chantent et dansent d’une manière plutôt lascive. C’est une grosse fiesta éroticomusicale qui se joue ce soir aussi bien sur scène que dans la salle, qui slame à tout va et gesticule dans tous les “sens”. Le set se termine sur “Death to All But Metal” sous les hurlements des fans qui en veulent bien sur encore.

costeel-panther-23

costeel-panther-28

costeel-panther-27

costeel-panther-24

Après un interlude assez bref, au cours duquel toutes nos petites furies regagnent la fosse, Steel Panther revient pour deux derniers titres, issus de Feel the Steel, et c’est l’imparable “Party all Day” qui va cloturer ce show totalement débridé, sous les Hey Hey Hey du public conquis .

costeel-panther-8

costeel-panther-14

costeel-panther-15

Steel Panther aura une fois de plus mis le feu à la cigale, et même si l’on aimerait que les blagounettes laissent plus de place à la musique, on sait que ce quatuor californien a fait justement sa réputation grâce à son coté comique. Steel Panther sans la parodie ne serait plus le groupe de glam tant apprécié de ses fans et on leur pardonne donc volontiers ce coté extravagant puisqu’ils n’en demeurent pas moins d’excellents musiciens.   

costeel-panther37

costeel-panther-12

costeel-panther41

costeel-panther44

costeel-panther46

costeel-panther47

costeel-panther51

costeel-panther-17

On attend, donc de les revoir prochainement, avec la sortie très attendue par sa horde de fans, du prochain album en 2017.

costeel-panther43

 SETLIST  

1. Eyes of a Panther (album Feel the Steel 2009)

2. Just Like Tiger Woods (album Balls Out 2013)

3. Party Like Tomorrow Is the End of the World (album All You Can Eat 2014)

4. Asian Hooker (album Feel the Steel 2009)

5. Turn Out the Lights (album Feel the Steel 2009)

6. Let Me Cum In (album Balls Out 2013)

7. Guitar Solo [incl. Iron Man, Sweet Child O’Mine, Breaking the Law, Crazy Train, Master of Puppets, Smoke on the W]

8. It Won’t Suck Itself (album Balls Out 2013)

9. She’s on the Rag (Accoustique)(album All You Can Eat 2014)

10. Girl From Oklahoma (Accoustique)(album Feel the Steel 2009)

11. 17 Girls in a Row (album Balls Out 2013)

12. Gloryhole (album All You Can Eat 2014)

13. Community Property (album Feel the Steel 2009)

14. Death to All but Metal (album Feel the Steel 2009)

ENCORE

15. Fat Girl (Thar She Blows) (album Feel the Steel 2009)

16. Party All Day (Fuck All Night) (album Feel the Steel 2009)

*************************************************

Rock Metal Mag remercie Gérard Drouot Productions et Replica Promotion

*************************************************

https://www.facebook.com/steelpantherkicksass/