Live report: DAGOBA (+ PUNISH YOURSELF)

Live report: DAGOBA (+ PUNISH YOURSELF)

Dagoba précédé de Punish Yourself: en effet l'affiche est plutôt alléchante. Ça se passait le Jeudi 5 Décembre au Divan Du Monde, à Paris, et l'équipe de Rock Metal Mag a eu le plaisir d'assister au concert organisé par OUI FM.

Live report de
DAGOBA (+ PUNISH YOURSELF)

Dagoba précédé de Punish Yourself: en effet l’affiche est plutôt alléchante. Ça se passait le Jeudi 5 Décembre au Divan Du Monde, à Paris, et l’équipe de Rock Metal Mag a eu le plaisir d’assister au concert organisé par OUI FM. Et pour bien débuter la journée, on a commencé par une interview de Franky Costanza, l’excellent batteur de Dagoba. Nous le remercions pour sa gentillesse et sa bonne humeur. 

Retrouvez l’interview ICI

Il est 20 heures, tout le monde rentre dans la salle. On commence à apercevoir les supers décors de Punish Yourself. Oui, Punish Yourself c’est un concert ,mais aussi un véritable spectacle avec une belle mise en scène et des déguisements monstrueux… Pour ma part, c’est la première fois que j’assiste à un de leur show, et je ne suis absolument pas déçue. Le public met du temps avant de bouger, mais néanmoins, il est de suite cativé par le spectacle. On retrouve au premier rang et face aux musiciens quelques fidèles fans qui s’amusent tout autant que le groupe. A l’arrière, et sur les balcons, les fans se font plus rares, même si certains affirment être là pour la première partie, ne connaissant pas tellement le répertoire de Dagoba.

 

La setlist se compose de 16 chansons et Punish Yourself reste 45 bonnes minutes sur scène. Le groupe se déchaîne très rapidement, embarquant le public dans une ambiance totalement electrisée. Vicent Vilalon alias vx 69, au chant, s’ amuse avec le public, ainsi que la superbe guitariste Miss Z. Nous avons même droit à un strip tease et à une danse enflamée de Klodia… On ressent une grande complicité entre les Toulousains.

BeFunky_1457486_10202992220196248_2016760110_n.jpg

S’en suit un petit entracte où Franky Costanza  fait une rapide apparition dans les balcons. Quelques personnes descendent pour se retrouver dans la fosse et assister au concert que l’on attend tous: Dagoba.  Certains vont se rafraîchir et commenter la première partie.
Enfin Dagoba arrive sur scène sous les hurlements du public. Que ça fait du bien de retrouver nos chouchous français après une grande tournée américaine ! On  sent que même le groupe est heureux de retrouver son public français.
A peine les premières notes du titre REPTILE débutent que le public est déjà déchaîné… on se bouscule, on chante ,on  HURLE ,on danse… Bref, un bon concert de metal. Le concert s’ enflamme très vite avec très peu de discours entre les morceaux, juste quelques remerciements de la part de Shawter (chant) et de Franky. Les fans prennent plaisir à monter un par un sur scène pour effectuer quelques crowd surfing. Personnellement, je n’ai pas vu le temps passer, le concert m’a semblé un peu court, mais quel excellent show !!. En tout cas, nous serons de retour au Bataclan,le 12 Fevrier prochain et nous vous conseillons vivement de faire de même.


Setlist de Dagoba:

I, Reptile
The Man You’re Not
The Nightfall and All Its Mistakes
When Winter
Black Smokers (752° Farenheit)
The Fall of Men
It’s All About Time
The Great Wonder
Degree Zero

Encore:
The Things Within
The White Guy (and the Black Ceremony)

Merci à Adrien pour les photos.