LIVE REPORT : Creatures + The Sheepdogs

LIVE REPORT : Creatures + The Sheepdogs

Live report du concert de Creatures + The Sheepdogs le 12 juin 2019 au Point Éphémère, à Paris. ( Speakeasy)

Speakeasy présentait le concert de Creatures + The Sheepdogs le 12 juin 2019 au Point Éphémère, à Paris.

Creatures se définit comme un groupe britannique de Spaghetti western inspiré par les muses de la pop.

Ce soir, ces créatures d’un autres temps ouvrent le bal dans une salle comble. Leur chanteur, William Yates, un brin loufoque dans son costume de cowboy couleur saumon communique énormément avec le public. Ces « Creatures » charment la foule avec un rock délicat aux sonorités psychédéliques qui fascinent.

Ils nous invitent dans leurs univers, avec par exemple leur single « Memories and dreams ». Leur prestation fait mouche auprès du public parisien qui est maintenant prêt à accueillir d’autres créatures et celles-ci sont canadiennes !

The Sheepdogs est un quintet originaire de Saskatoon, une petite ville isolée du Canada. Installés entre des légendes comme Creedence Clearwater Revival, The Allman Brothers ou encore The Grateful Dead, ils raflent les Juno’s Awards avec leur « Learn And Burn » pour l’album rock de l’année ainsi que le groupe révélation de l’année 2011.

Le groupe continue à faire parler de lui et sort en 2018 sont sixième album intitulé « Changing Colours ». Après avoir fait sensations aux côtés des Rivals Sons plus tôt cette année, les revoilà donc dans la capitale pour un show à guichet fermé.

Les Sheepdogs arrivent sous les ovations pour nous plonger (ou replonger) directement dans les années 70 grâce à leur musique colorée. Ils commencent par la chanson « Who? » au rythme endiablée et au refrain entêtant. Ces canadiens là savent faire du blues rock sudiste aussi bien que leurs confrères américains. Les ingrédients sont réunis, boots, chapeaux, slide guitar et clavier, le tout agrémenté de la voix profonde d’Ewan Currie.

Rien ne peut ternir cette soirée, pas même les petits problèmes techniques en début de set qui sont rapidement résolus. Le groupe reste professionnel et nous livre un set ultra carré, sans fausse note.

Le son est idéal avec une prestation scénique simple mais pourtant époustouflante grâce à l’aisance de ces musiciens. On est captivé par autant de talent.

Le public est d’ailleurs comblé. Leur dernier album « Changing Colours », sorti en 2018, est clairement à l’honneur ce soir avec une dizaine de titres interprétés.

Sur le morceau pourtant très cool « I Ain’t Cool » le frontman échange sa place avec son frère claviériste Shamus Currie, qui lui s’empare d’un trombone ! Nous aurons d’ailleurs droit à un solo .

L’énergie des canadiens est magnétique ! Ils interprètent leur single « Nobody » et on sent que la fin du set approche.

Le guitariste Jim Bowskill ne manque pas d’impressionner l’audience. Il manie aussi bien sa guitare que le lapsteel et même le violon avec lequel il nous targue d’ailleurs d’un joli solo sur le magnifique « I’m Just Waiting For My Time ». Morceau qui prend tout son sens en live dans cette belle version rallongée.

Le groupe termine en apothéose avec l’entraînant « Ramblin Man », une reprise des Allman Brothers Band qui donne envie de danser encore et encore.

The Sheepdogs, un sacré groupe à voir et à revoir sans hésiter !

SETLIST

Who?
I’ve Got A Hole Where My Heart Should Be
Bad Lieutenant
Downtown
Right On
Southern Dreaming
Cool Down
Kiss the Brass Ring
The Bailieboro Turnaround
VideoUp In Canada
H.M.S. Buffalo
I’m Gonna Be Myself
Let It Roll
I Ain’t Cool
Help Us All
How Late, How Long
Feeling Good
I Don’t Know
Nobody

Encore:
I’m Just Waiting for My Time
Ramblin’ Man (The Allman Brothers Band cover)

Facebook :
https://www.facebook.com/thesheepdogs/