Little BIG + Gothking à La Machine du Moulin Rouge

Little BIG + Gothking à La Machine du Moulin Rouge

Little BIG + Gothking Lundi 21 Mai 2018 à La Machine du Moulin Rouge : Live report Stéphane Masson

BASE Productions
présentait
Little BIG + Gothking
Lundi 21 Mai 2018
à La Machine du Moulin Rouge

Live report Stéphane Masson

Little Big c’est LE groupe de musique rave russe originaire de Saint-Pétersbourg et il se produisait le 21 mai à Paris. Chaque morceau, clip vidéo, concert ou performance du groupe est dédié à des phénomènes sociaux importants associés à la Russie et au monde. La collaboration de vidéastes, musiciens, des gens grands et petits, mannequins, tronches atypiques, d’un clown millionnaire et d’un écrivain s’est développée autour de cette idée de botter le cul du monde entier.

Première Partie Gothking

C’est parti pour une soirée Base Production à La Machine du Moulin Rouge ou Little Big vient nous mettre le feu une fois que Gothking aura allumé les braises en se chargeant de la première partie de la nuit.

Comme à chaque fois pour ce type d’évènement la file d’attente se prolonge le long des établissements voisins et c’est de bon augure car c’est le signe d’un évènement attendu et qui va remplir La Machine du Moulin Rouge.

Une fois n’est pas coutume alors précisons que les portes seront ouvertes avec 12 minutes d’avance sur l’horaire initialement prévu, en voilà une bonne idée qu’elle est bonne car vu comment le soleil fait parler de lui en cette belle après midi de mai il n’est jamais trop tôt pour aller se faire servir une bonne boisson fraîche en attendant la montée sur scène de Gothking.

En parlant de première partie et bien voilà que celle-ci s’installe sur les planches de La Machine. Gothking est un trio franco londonien de je ne sais pas quoi. En effet le groupe mélange à la fois le punk, l’alternative, le metal et l’électro déjanté. Le groupe a mis au monde un EP en 2017 baptisé « In Goth We Trust ». Ce trio se compose de la façon suivante, Andrei Davidoff au chant, Nicolas Demay à la guitare et Alex Molinier à la batterie. Nous noterons que pour le premier et le dernier morceau il y aura l’apparition d’un autre larron qui va s’occuper des samplers pour le coté électro cité plus haut.
Musicalement ça sent clairement l’énervement surtout du coté d’Andrei qui est plus qu’excité, c’est le moins que l’on puisse dire, on ressent clairement dans son chant qu’il a une putain de rage qui lui tiraille les tripes. Coté guitare Nicolas est plus discret, il reste tranquillement dans son coin mais cela ne l’empêche pas, loin de là, de nous envoyer de bons riffs en mode uppercut biens placé au menton. Alex lui fera tout le premier titre debout ce qui ne l’empêchera pas de tabasser ses pauvres fûts aussi bien debout qu’assis.
Coté public il semble que peu de monde connaisse le groupe mais la hargne déployée par Gothking à son petit effet sur la foule, effet qui sera amplifié quand Andrei enverra un bon vieux « Punk is not Dead » pour exciter tout ce petit monde.
La prestation de Gothking aura permis de faire monter en température le public présent et qui, on le sent, est venu pour Little Big et n’attend plus qu’eux.

https://www.facebook.com/gothkinggothkinggothking/

*****

Le changement de plateau va être vite fait, du coté de Gtohking on a juste à virer la batterie et un sampler, du coté de Little Big la table supportant les samplers, tables de mixages et autres accessoires électronique était déjà en place pendant le set de Gothking. J’oubliais il faut tout même installer la guitare « couilles »…

La foule ne tient plus et scande le nom de Little Big pendant plusieurs minutes espérant ainsi faire accélérer l’arrivée devant eux des héros de la soirée. Et bien voilà justement que ces derniers prennent position sous les hurlements et devant un public en délire. Rappelons que Little Big est un groupe Russe originaire de Saint Petersburg catalogué dans le genre « Rave » et à la tête de trois albums dont le nouveau né « Antipositive » a poussé ses premiers cris en 2018. Accrocher vos ceintures car c’est parti…
Little Big c’est de la pure folie avec un putain de son techno-rave ultra puissant, des rythmiques ultra saccadées amplifiées par le jeu de lumière à base de stromboscopes (ce qui est d’ailleurs des plus pourri pour les photographes…). Le groupe est tout bonnement déchaîné et il y a de quoi. La foule explose dans tous les sens et se sont des vagues humaines qui font des allers et retours dans la salle, il faut dire que la musique de Little Big invite à la dépense excessive d’énergie. Si il faisait chaud avant l’arrivée de Little Big maintenant c’est une fournaise.
Le groupe ira pousser le vice jusqu’à provoquer un Wall Of Death dans la fosse de La Machine et c’est pas peu dire sur l’efficacité de la musique du groupe à transcender ses fans. On peut parler en effet d’un public composé de fans car tout le monde ici connaît les morceaux de Little Big sur le bout des doigts et se délecte du son, je parle bien de son, qui nous inonde ce soir.
Little Big confirme, si tant est qu’il avait besoin de le faire, qu’il est un pur groupe de Live car les titres sur galette prennent une toute autre dimension sur scène.
La folie va durer tout le long du set de Little Big où l’on verra des fans se succéder sur scène avant de se jeter dans la foule comme au bon vieux temps…
Merci little Big pour cette soirée de pur délire auditif et à bientôt.

https://www.facebook.com/littlebigbandofficial/

Rock Metal Mag remercie Base Production et Roger de Replica promotion