Kilmore : EP «From the Inside»

Kilmore : EP «From the Inside»

CHRONIQUE de «From the Inside», EP de Kilmore sorti le 31 mars 2023
From the Inside est une synthèse idéale de City Lights et de Call of the Void. L’EP de la maturité en quelque sorte mais bien trop court à mon goût.

Kilmore
EP : From the Inside
Date de sortie : 31 mars 2023

Kilmore pochette

(Artwork by Stephen MacDonald)

Track Listing:​
1. Tempest (3:43)
2. Omitted (4:29)
3. The Destroyer (3:04)
4. Firestone (3:59)
5. Underneath (4:13)
6. Rapture (4:22)

KILMORE

Membres du groupe

Heather Harris – Vocal/Guitar
Dan Doran – Guitar
Neil Spence – Bass
Jon MacIsaac – Drums

https://www.facebook.com/kilmoreband

______________________________________________________

Unis par les liens du sang, la même passion musicale coule dans les veines de Heather Harris (chant, guitares) et de son frère Dan Doran (guitares). Originaire d’Irlande du Nord, dès l’âge de 11/13 ans, ils déménagent au Canada, à Vancouver, pour finalement, s’installer dans les années 90, à Halifax, où il vont grandir avec le grunge. Une influence qui va imprégner, jusqu’à aujourd’hui, la musique de Kilmore qu’ils fondent en 2013, avec Neil Spence à la basse et Lor Sangster à la batterie.

Mais depuis 2019, Lor a été remplacé par Jon MacIsaac, qui a donné une nouvelle impulsion au groupe avec ses influences de Bill Ward (ex Black Sabbath) et Danny Carey (batteur de Tool).

En 10 ans d’existence, Kilmore a déjà connu un beau succès avec son 1er EP City Lights, nominé aux East Coast Music Awards en 2015, suivi de son LP de 2018 Call of the Void, qui a remporté le «Loud Recording of the Year».

Une bien belle carte de visite à laquelle vient s’ajouter le superbe EP From the Inside sorti vendredi 31 mars 2023.

Quand on regarde la pochette, réalisée par Stephen MacDonald, elle est une parfaite représentation des thématiques de l’album.  Car From the Inside est un véritable voyage intérieur, à la fois chaotique, mélancolique et rempli d’espoir.  Heather y exprime avec une grande détermination, tout son ressenti face à l’amour, la haine, la frustration, la compréhension, le renouveau et la recherche de la vérité.

From the Inside s’ouvre avec l’explosif Tempest.

Le chant exalté monte en puissance accompagné d’une tornade instrumentale au fuzz massif. Présenté en décembre dernier, ce premier single était le détonateur infaillible pour une accroche percutante et irrésistible qui ne donne que l’envie de connaître la suite.

Et comme chaque chanson a sa propre ambiance, le souffle de l’ouragan s’apaise avec Omitted. Sa mélodie atmosphérique soutenue par une batterie éclatante est sublimée par le chant qui se fait plus cristallin et ensorceleur. Je trouve d’ailleurs que la voix d’Heather est un formidable mélange de Mlny Parsonz (Royal Thunder) et de Lee-la Baum (The Damn Truth). Comment ne pas tomber sous le charme !!

L’énergie reprend avec The Destroyer et son tempo tourmenté qui embraye sur l’intense et mordant Firestone où Grunge et psyché s’unissent dans un paysage aux sombres émotions metal. Mais l’imposant Underneath retentit avec la force du grunge et la lourdeur du stoner, entrelacés d’un chant rageur qui accentue la pesanteur du morceau.

Cet écrasement de la basse se poursuit dans Rapture qui assène rythme oppressant et chant déchirant.  Finalement, l’EP se referme avec une ligne psychédélique surprenante et un dernier sursaut de fureur émotionnelle.

From the Inside est une synthèse idéale de City Lights et de Call of the Void. L’EP de la maturité en quelque sorte mais bien trop court à mon goût.

Vivement un concert en France !!

Christiane.T

https://kilmore.bandcamp.com/album/from-the-inside