Interview MolyBaron

Interview MolyBaron

Interview MolyBaron (en anglais) au Hard Rock Café à Paris. Rock Metal Mag webzine, interviews, chroniques, live report.........

Interview MolyBaron
au Hard Rock Café à Paris

Avec Gary (chant/guitare)

L’Album éponyme de MolyBaron est sorti le 21 mars 2017.

a3278575277_16

1. Fear Is Better Business Than Love 03:08
2. Moly 04:23
3. Let’s Die Together 03:27
4. Dance (addicted to the disco) 04:48
5. Sleep Leaves This Place 04:29
6. On The Other Side 03:56
7. The Apocalypse Shop 04:27
8. Only When Darkness Falls 03:26
9. Incognito 03:26
10. Mother 03:29

*****************************

BIO

Si les expériences de la vie font de nous ce que nous sommes, alors MolyBaron est vraiment fascinant. Né de la frustration et des coups durs de la vie, et pas seulement d’une étonnante capacité musicale, ce groupe a produit l’un des meilleurs albums rock de l’année.

C’est à Dublin que Gary Kelly, guitariste et chanteur du groupe, forma son premier groupe au début des années 90, après avoir entendu l’album « And Justice For All » de Metallica. Kelly fut hypnotisé par les riffs magnifiquement compliqués et assassins de Hetfield et par son pouvoir de composition. C’est toujours son album préféré à ce jour.

Après avoir vécu à Paris pendant plusieurs années, Kelly se mit à la recherche de musiciens pour former un nouveau groupe en 2014. Il fut présenté au guitariste Steven André par un ami. Après avoir entendu le fantastique style hard rock, bluesy d’André – clairement influencé par des grands comme Gary Moore, Slash et Brian May – il fut conquis, et demanda immédiatement à Steven de le rejoindre.

Peu de temps après, le duo sa rapprocha du bassiste Sébastien de Saint-Angel, après l’avoir écouté jouer sur sa brillante chaîne YouTube. Ils détectèrent tout de suite que le regretté Cliff Burton et Steve Harris d’Iron Maiden avaient une influence énorme sur lui. Après une audition réussie, Gary et Steven furent très enthousiaste de voir Seb les rejoindre. Au cours des deux années qui suivirent, la recherche d’un chanteur fut infructueuse. La nécessité est la mère de l’invention, comme on dit. Au cours de cette période, de nombreux batteurs furent également auditionnés, mais aucun d’entre eux ne convinrent le groupe. Jusqu’au jour où le jeune Raphaël Bouglon se rendit au studio pour auditionner et ses beats de batterie les emportèrent. MolyBaron était enfin un vrai groupe.

Leur premier album n’est pas sorti de nulle part. C’est un travail qui fut composé note par note sur une période de trois ans. Après de longues heures passées à travailler le jour, la nuit, ils se lancèrent dans l’enregistrement d’un album avec un énorme son mélodique qui laissera aux autres le soin d’analyser comment un album d’une qualité et d’une production aussi immenses fut réalisé à partir d’un studio installé dans une chambre à coucher.

Le jour, Kelly est graphiste. Ne s’éloignant jamais de ses racines, il travaille dans le milieu de l’industrie musicale avec des acteurs internationaux comme U2, The Script, Leonard Cohen entre autres, et il a naturellement conçu la pochette de MolyBaron. La couverture ambigüe et monochrome présente un orbe planant sinistrement sur un paysage presque vide, son énergie tire un homme, accroché à la télévision et au confort de son fauteuil. Le designer anglais à l’origine des pochettes des Pink Floyd, Storm Thorgerson du collectif Hipgnosis en serait sûrement fier.

Par ces temps étranges, les paroles de MolyBaron ne cachent pas ses commentaires sur un monde apparemment en désaccord avec lui-même. Comme le souligne le titre « Fear Is Better Business Than Love », un des thèmes récurrents de l’album est l’abus du pouvoir des entreprises et une culture de la tromperie pour le profit.

Cet album éponyme s’inspire de musiques intelligentes, mélodiques et puissantes qui influencent ce groupe: de Metallica, Muse, Rage Against The Machine, Mastodon, Led Zeppelin aux ambiances sonores de U2, Radiohead, Max Richter et Hans Zimmer.

Depuis sa sortie, l’album a été salué par la critique. En 2017, le groupe a donné de nombreux concerts, notamment à l’Elysée Montmartre à Paris en première partie de The Psychedelic Furs.

L’énorme son de MolyBaron nous donne envie d’en écouter davantage. Et encore beaucoup plus……..

___________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Gary, tu es originaire de Dublin en Irlande, qu’est ce qui t’as incité à venir t’installer à Paris ?

Gary : Une femme … des problèmes du quotidien !

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : En 2014, tu as décidé de créer un nouveau groupe, pourquoi le nom MolyBaron ?

Gary: Eh bien, c’est en fait un mélange de deux idées, mais cela n’a rien de très philosophique. Baron vient du morceau de Mastodon ‘The Last Baron’. Moly est tiré de la chanson de Thin Lizzy, ‘Whisky In The Jar’ et provient des paroles  ‘Being drunk and weary I went to Molly’s chamber’ ‘ j’étais ivre et abattu et je suis allé dans la chambre de Molly’ . Nous avons décidé de laisser tomber un  ‘L’ dans notre Moly, parce que cela semblait mieux pour notre logo. Et voila !.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Avant MolyBaron tu n’avais jamais eu l’opportunité de chanter?

Gary: Non, jamais. J’ai du apprendre le mieux possible et aussi vite que possible.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: Tu as écrit la chanson ‘Dance’ avec Steve , pourquoi juste ce titre?

Gary: En fait , un membre d’un groupe est crédité lorsqu’il est impliqué dans la création d’une chanson, ce qui signifie généralement qu’il a créé la mélodie, les paroles, l’arrangement ou les riffs musicaux. Par exemple, un batteur ne sera pas crédité pour avoir ajouté un temps à une chanson déjà développée. Cependant, si le batteur présente un rythme ou un arrangement qui modifie universellement la piste, ce qui, à son tour, conduit à la création d’un riff, alors, il est mentionné. Dans le cas de ‘Dance’, Steve a écrit le premier riff principal sur lequel la chanson est construite. Il a également écrit le solo de guitare. Généralement, un solo de guitare ne donne pas de crédit d’écriture à un musicien, car la chanson a déjà été créée. Cependant, le riff principal de Steve a joué un rôle dans le développement de la chanson.

La possession d’une chanson peut susciter beaucoup de ressentiment dans un groupe, et certain d’entre eux décident de donner à chaque musicien une part égale, même si ils n’ont aucune implication dans le processus d’écriture. Par exemple, Coldplay, U2 etc.

Donc, pour revenir à la question initiale, j’ai écrit toute la musique et les paroles sur la totalité de l’album, sauf Dance, où je n’ai fait que l’écriture des paroles, puisque c’est Steve qui a construit le riff principal. Nous travaillons actuellement sur un nouvel album et Steve, Raph et Seb ont plus d’implications dans la création des chansons, donc nous sommes tous crédités.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: Comment s’est passé le processus de composition de l’album et son enregistrement? tu  composes d’abord la musique et tu adaptes les paroles ou vice versa? Qu’est-ce qui déclenche un riff?

Gary: Normalement, je crée un simple accord et je joue dessus jusqu’à ce que je trouve un riff. Finalement, la chanson complète s’assemble. La mélodie et les paroles viennent plus tard.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: Tu as fait la magnifique pochette, peux-tu expliquer ce que tu voulais représenter?

Gary: C’est une métaphore sur l’abus de pouvoir des entreprises et sur la culture basée sur la tromperie pour faire du profit. Principalement, la télévision et l’orbe représentent les médias grand public appartenant à l’entreprise. Le gars dans la chaise est une métaphore du public en général: il  obéit à tout ce que la télévision lui dit : quoi acheter, qui croire, comment voter. L’orbe dans le ciel se nourrit de sa conscience. L’homme est emporté hors de son siège par l’orbe où il y est aspiré et où il perd la lutte pour sa libre pensée … C’est la société qui gagne au final.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Les thèmes principaux de MolyBaron sont liés à la société actuelle et à l’addiction, tu peux m’en dire plus?

Gary: Oui c’est basé sur toutes les formes d’addiction, comme on peut le voir dans le clip de Moly.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag:  Pourquoi le choix du titre Moly pour un premier clip?

Gary: La chanson s’ouvre sur un riff très orienté Metal, avec une double grosse caisse. Le reste de la chanson est bien rythmée, mélodique et groove. Nous trouvions que cette chanson était bien représentative de l’ensemble de l’album MolyBaron.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Vous envisagez d’en sortir un ou plusieurs autres ?

Gary: Honnêtement, nous ne sommes pas persuadés de l’utilité de faire un autre clip. Cela prend beaucoup de temps, d’énergie et d’argent, et nous pensons que nous ferions mieux de nous concentrer sur une nouvelle musique.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: Y a-t-il une chanson qui a été plus difficile à composer qu’une autre et pourquoi?

Gary: Je trouve que ce n’est pas vraiment difficile de composer de la musique, pour moi, c’est la partie la plus facile. Par contre composer les paroles n’est pas inné chez moi et je trouve que l’écriture peut être extrêmement fastidieuse et consommatrice d’énergie.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: Tu es un grand fan de Metallica mais quelles sont tes autres principales influences musicales et celles de tes compagnons?

Gary: Ensemble nous aimons Mastodon, Iron Maiden, Meshuggah, Pantera, Sepultura, Suicidal Tendencies, (old) Muse, Hans Zimmer, John Williams, Max Richter, James Horner, U2, Thin Lizzy, Led Zeppelin, the Beatles, il y a un trop grand nombre de noms à mentionner …

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: MolyBaron est ton seul projet musical ou tu en as un autre en parallèle ?

Gary: MolyBaron 24 heure sur 24, 7 jours sur 7 .

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: Pensez-vous déjà au prochain album et avez-vous quelques nouvelles chansons en préparation?

Gary: Oui, nous y travaillons en ce moment, et nous avons quelques chansons, mais il y a encore un long chemin à parcourir.

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: Avez-vous des concerts à annoncer? vous préparez votre planification 2018?

Gary: Oui, nous planifions beaucoup de concerts et nous espérons faire une tournée en 2018. Restez à l’écoute!

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag: y a-t-il un endroit où vous aimeriez vraiment jouer plus qu’un autre?

Gary: Croke Park, Dublin. Ma ville natale et son stade légendaire.

https://molybaron.bandcamp.com/

______________________________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag remercie Gary et Roger de Replica Promotion