IBARAKI : Clip d’ Akumu feat. NERGAL de BEHEMOTH

IBARAKI : Clip d’ Akumu feat. NERGAL de BEHEMOTH

Découvrez le second single d’IBARAKI intitulé Akumu et avec NERGAL de BEHEMOTH en Special Guest

Le chanteur et guitariste de Trivium Mat Heafy présente « Akumu » (feat. Nergal de BEHEMOTH ), le second single de son projet IBARAKI réalisé en collaboration avec Ihsahn.
« Akumu » est extrait du premier album, Rashomon, qui sortira le 6 mai 2022 via Nuclear Blast.

Matt Heafy commente :

« « Akumu » se traduit par cauchemar . Avec ce morceau, j’encourage l’auditeur à trouver sa propre interprétation d’après son ressenti à l’écoute des paroles, de la musique et à partir des images obsédantes de la vidéo. J’ai toujours été fasciné par la ‘Transfiguration’ de Sagazan, et pendant des années, j’ai voulu rendre hommage à ses œuvres avec une oeuvre d’art performante. Pouvoir enfin m’immerger dans son style a été une expérience intense. Et avoir Adam Nergal Darski en Guest dans ce morceau coécrit par Ihsahn m’a permis de combiner plusieurs de mes influences de longue date. Alors lorsque j’ai lancé à Nergal le défi de traduire mes paroles en polonais, cela a porté la chanson à un autre niveau. »

Ecoutez « Akumu » et le 1er single « Tamashii No Houkai » :
https://ibaraki.bfan.link/rashomon.fpo

Précommandez l’album en CD, vinyle, cassette et T-Shirt + CD :
https://www.ibarakiband.com/rashomon

IBARAKI pochette

Tracklist :

01. Hakanaki Hitsuzen
02. Kagutsuchi
03. Ibaraki-Doji
04. Jigoku Dayu
05. Tamashii No Houkai
06. Akumu (avec Nergal)
07. Komorebi
08. Ronin (avec Gerard Way)
09. Susanoo No Mikoto (avec Ihsahn)
10. Kaizoku

 Tamashii No Houkai, 1er single avec en special guest, IHSAHN (EMPEROR)et dévoilé en janvier dernier

A propos du projet IBARAKI Matt Heafy a déclaré à propos :

« Mon amour pour le black metal a finalement donné naissance à l’idée de créer un projet musical parallèle basé sur les mêmes valeurs initiales du black metal norvégien.  Un projet entouré d’anonymat – une aventure musicale dont personne n’aurait jamais su qu’elle était de «moi». Je pense que cette idée initiale était due au fait que le genre black metal est généralement aimé des fans les plus élitistes. C’est le genre qui… eh bien, fondamentalement, n’aime rien de ce que les autres aiment – ​​et qui tournent même rapidement le dos. C’est cette étroitesse d’esprit d’une petite faction de fans que je voulais d’abord essayer de saisir, mais un jour je me suis lié d’amitié avec un nouveau mentor qui allait aider à changer cette perspective grâce à son influence musicale et artistique. »

« Grâce à [mes] conversations [avec Ihsahn] et à l’influence de son nouveau disque, l’idée du » projet « de black metal que j’avais l’intention de faire a complètement pris une nouvelle forme. Je n’étais plus concerné par ce que tout le monde en penserait . Tout ce que je voulais faire, c’était faire exactement ce que je ressentais . Les principes du black metal que j’ai appris d’Ihsahn prenaient tout leur sens avec cette attitude. Au cours des mois suivants, nous faisions circuler plus de choses pour qu’elles soient vérifiées par l’un et l’autre, et cela comprenait les démos de IBARAKI. La décision était claire, quand le temps en dehors de TRIVIUM le permettrait, Ihsahn devait produire le disque. »

https://www.facebook.com/ibarakiband