Hogjaw + Frantic Machine à la Boule Noire

Hogjaw + Frantic Machine à la Boule Noire

Gérard Drouot Productions présentait Hogjaw et Frantic Machine à La Boule noire le 1er octobre 2018

Gérard Drouot Productions
présentait
Hogjaw et Frantic Machine
à La Boule noire
le 1er octobre 2018

 La Boule Noire présente ce soir du 1er octobre 2018 un savoureux concert de Rock’n’roll mélangeant à la fois les sonorités denses alternatives et un peu Thrash des français de Frantic Machine, et la saveur du Southern rock bien arrosé de Hard Blues grisant, du quatuor américain Hogjaw , débarqué pour la toute première fois à Paris.

 FRANTIC MACHINE

Pour la petite histoire le groupe a été formé en 2003 en Ile de France par quatre musiciens, dont les influences multiples, leur ont conféré un style particulier.
En 2007, le groupe a croisé le chemin de Fred Duquesne (Bukowski, Mass hysteria, The Arrs…). qui avec Jean-Pierre Bouquet au mastering ont donné «Le » son caractéristique du groupe sur le premier album « The beginning » sorti en 2009.
Cinq années plus tard et après un petit changement de Line up, Frantic Machine était de retour avec  « Peace of mind »  sorti fin 2014 (Ellie Promotion) toujours sous la houlette de Fred Duquesne.
Le quatuor était déjà venu fouler les planches de la Boule Noire en juin 2017 et c’est avec grand plaisir qu’il ouvre la marche ce soir.
Les franciliens vont nous offrir un show dynamique et fédérateur. Récemment accueilli, c’ est Eric « Cricket » Tripp qui a pris  les commandes de la batterie, et il se démène généreusement derrière ses fûts. La bande des quatre va mettre une belle ambiance avec ses titres à la fois énergiques, lourds, entraînants et bien rentre dedans . Il y a une belle osmose entre les musiciens et ils communiquent assez vite leur entrain avec des titres tel que l’ intense « To You » ou le titre éponyme du dernier album  « Peace of mind » qui ouvrira la setlist. Les Frantic assurent une prestation très appréciée par un public qui pour beaucoup les découvrait pour la toute première fois.

HOGJAW

Les Arizoniens d’Hogjaw font du rock sudiste depuis plus de 10 ans. Leur son est tel qu’on se demande souvent s’ils ne viennent pas de Jacksonville, fief de certains de ces grands noms du genre, comme Lynyrd Skynyrd, Johnny Van Zant,  The Allman Brothers, Blackfoot ou encore Molly Hatchet parmi d’autres .  L’histoire du groupe Hogjaw remonte à la fin des années 80. A l’époque ils sont une bande de copains lycéens et commencent à jouer ensemble, à trouver leurs marques et deviennent de véritables amis.
C’est réellement à partir de 2006, qu’Hogjaw prend forme. Deux ans plus tard sort Devil in the Details, le tout premier disque du groupe. Quatre autres albums vont suivre avec Ironwood en 2010, Sons Of The Western Skies en 2012, If It Ain’t Broke en 2013, Rise To The Mountains en 2015.
En 2017, Hogjaw sort Way Down Yonder, son sixième album qui offre un voyage au coeur de l’Amérique profonde et des bandes de bikers, à grand coup de riffs électriques.
A travers sa musique chaleureuse, Hogjaw offre un rock sudiste authentique et efficace, auquel il a ajouté sa marque personnelle. Les chansons mélangent avec justesse rock,  blues et country music, pour un bouquet de rythmes particulièrement accrocheurs et punchy. Jimmy Rose livre des solos éclatants et accompagne efficacement Jonboat Jones au chant. L’ombre des deux barbus de ZZ Top plane sur l’âme d’Hogjaw.

FACEBOOK

****************************************

Remerciements à Gérard Drouot Productions et Replica Promotion