Harmonies For The Haunted – Nikki Stringfield

Harmonies For The Haunted – Nikki Stringfield

Khaos présente sa nouvelle chronique : "Harmonies For The Haunted" de Nikki Stringfield

Chronique : Harmonies For The Haunted – Nikki Stringfield

Par Khaos

Style : Guitar hero

Date de sortie : 30 octobre 2019

Autoproducion

Aujourd’hui j’ai l’honneur de chroniquer celle qui est pour moi la plus belle femme de tout le monde du Metal. Voilà, cette remarque mise de côté, la plastique ne suffisant pas, nous allons nous attarder sur la musique.

Nikki Stringfield évolue dans le cover groupe de la vierge de fer nommé The Iron Maidens depuis le départ de Nita Strauss en 2015. D’ailleurs, la blonde actuellement guitariste principale d’Alice Cooper a aussi sorti son premier album cette année.

Mais contrairement à sa prédécesseuse, Nikki ne nous prévoit pas un set entièrement instrumental. Elle avait déjà poussé la chansonnette dans plusieurs singles sortis ces dernières années dont le très bon As Chaos Consumes.

La voilà donc avec son premier EP auto-produit. Nos oreilles sont surprises par un premier titre en mid-tempo et très agréable à l’écoute. « When The Devil Comes Down » entretient un petit fond Folk/country dans le rythme. La texane d’origine, le muscle par l’emploi de plusieurs lignes de guitares.

Nous découvrons sa voix encore mieux travaillée que sur les premiers singles et c’est l’autre point fort de ce premier essai. Nikki s’en sort à merveille avec un très joli timbre de voix et une certaine personnalité. Tonalité qui colle très bien sur des titres comme celui-ci, Nikki ne fait pas trop dans le hurlement.  

« Haunted » prend la suite avec une intro en forme de solo de guitare aussi pointu qu’un dard de scorpion. Le titre est plutôt une ballade mais remplie d’intensité et la voix de Nikki se pose avec un air assez romantique, surtout sur le refrain. Oui, ça se prête bien au slow.

C’est ensuite que l’EP montre un peu plus de muscles avec le très réussi « Unbroken ». Riff saturé en avant, qui a le mérite de réveiller l’audience. C’est là que la voix de Nikki pourrait montrer un peu plus de contraste notamment dans les accents toniques. Un peu à la Lzzy Hale (Halestorm) pour une composition comme ça, le résultat serait encore meilleur.

Je termine par l’excellent « Straight Through The Heart » qui clôt l’EP. Le riff de départ tout en tapping à la fois mélodique et rythmé va chercher l’énergie au niveau du diaphragme. Un Véritable missile mélodique et énergique. C’est tellement dommage que la batterie soit entièrement faite sur logiciel. Jouée par un véritable humain, le son aurait rendu à merveille. Et puis encore une fois, la voix de Nikki montre toutes ses qualités.

Pour conclure, Nikki Stringfield nous propose un premier EP qui nous permet de mieux cerner la direction artistique qu’elle veut donner à sa carrière solo.

Pas du tout dans un shredd intensif et un peu extrême, elle souhaite mettre en avant une guitare mélodieuse plus que technique. Elle révèle aussi sa voix et montre de suite un certain charisme. Il y a aussi une bonne maîtrise qui demanderait peut être encore du travail sur les morceaux plus musclés.

Propulsée par une meilleure production avec des véritables instruments d’accompagnement (la basse est absente ou très noyée), Nikki Stringfield pourrait trouver une place spécifique dans l’univers du Metal. C’est tout ce que je lui souhaite, pour le plus grand bonheur de nos oreilles…et de mes yeux J

Tracklist :

When The Devil Comes Down
Haunted
Unbroken
Take Me
Straight Through the Heart

Facebook : https://www.facebook.com/xNikki.Stringfieldx