GOTTHARD : interview

GOTTHARD : interview

Le guitariste du groupe de hard rock suisse Leo Leoni, s’est entretenu avec Rock Metal Mag à propos de son nouvel album Silver, sorti le 13 janvier 2017 via Musikvertrieb. Rock Metal Mag : Vous avez choisi d’intituler votre album “Silver”. Est ce une évidence par rapport à votre 25ème anniversaire  ? Leo Leoni : Oui en fait

Le guitariste du groupe de hard rock suisse Leo Leoni, s’est entretenu avec Rock Metal Mag à propos de son nouvel album Silver, sorti le 13 janvier 2017 via Musikvertrieb.

partie-2-2

Rock Metal Mag : Vous avez choisi d’intituler votre album “Silver”. Est ce une évidence par rapport à votre 25ème anniversaire  ?

Leo Leoni : Oui en fait c’est arrivé à la fin du mixage de l’album, au cours d’une discussion. On s’est rendu compte qu’il allait sortir en janvier 2017 et que ça faisait aussi 25 ans que le premier album était sorti, en janvier également. Donc, on a pensé à Silver, comme pour un mariage, on fête nos noces d’argent. Moi je voulais lui donner le nom de Georges par exemple, comme pour un fils et puis finalement on a choisi Silver, car la date coïncidait exactement avec le premier album, et ça faisait pile 25 ans. C’est fantastique !

***

Rock Metal Mag : Quel est selon toi le secret de la longévité dans l’industrie de la musique ?

Leo Leoni : Je pense que le respect est la clé ! Le respect de ton travail, le respect pour la musique et pour tes copains, pour les fans aussi. Ils te supportent dans ce que tu fais et c’est très important. Il faut aussi beaucoup de boulot, en essayant toujours de faire du mieux que tu peux. Tu ne dois surtout pas baisser les bras à la première difficulté.

gotthardRaismes2015 1707

Crédit Photo Chris ( Raismes fest 2015)

***

Rock Metal Mag : Est-ce que vous avez toujours le même processus de création après toutes ces années ?

Leo Leoni : Oui plus ou moins. Nous procédons toujours de la même manière, même si nous avons dû remplacer Steve Lee qui n’est plus parmi nous. Mais heureusement, ça se passe bien et nous travaillions toujours dans la même symbiose. C’est notre troisième album avec Nic Meader et c’est le plus réussi. Le premier album on essaie, le deuxième on se perfectionne et le troisième est beaucoup plus au point. Nous avons trouvé le bon mélange. C’est vraiment du Gotthard pur et dur.

***

Rock Metal Mag : Est ce qu’il y a une chanson de l’album qui a été plus difficile à écrire ?

Leo Leoni: Alors c’est difficile à dire. En fait, tout le monde amène des idées, mais nous avons une petite règle toute simple qui dit que si tu passes trop de temps sur un morceau, c’est qu’il n’est pas bon. Donc ceux qui sont sur l’album, nous les avons beaucoup travaillé mais sur une courte durée. On avait une vingtaine de morceaux et au final on en a enregistré 18.

***

Rock Metal Mag : “Stay With Me” est le premier single, pourquoi avoir choisi ce morceau ?

Leo Leoni : Lorsque nous avons décidé du titre qui allait ouvrir l’album, nous avions plusieurs choix et en bons suisses démocratiques, nous avons décidé de voter ! La seule chanson qui a reçu 5 sur 5 est “Stay with Me”. C’est vraiment l’essence de l’album et des 25 ans de Gotthard. Il y a de la ballade, de la guitare sèche, du blues. Il y a aussi du rock et des énergies puissantes, des solos de guitare, et c’est vraiment un mélange de tous les styles. C’est le reflet du groupe en 3 minutes 30 !

***

Rock Metal Mag : Pendant combien de temps avez vous travaillé sur cet album ?

Leo Leoni : Nous avons réellement commencé à travailler l’album en janvier 2016, mais nous avions déjà fait des choix importants en novembre 2015. Nous avons terminé en octobre. Donc ça a duré, en gros, 10 mois qui ont été entrecoupés. Pendant ce temps là, nous avons aussi eu des pré-productions à gérer, des festivals à faire, des concerts… Notre gros avantage était le studio à disposition. Nous y étions tous les jours, dès que ne le pouvions, avec notre producteur Charlie Bauerfeind.

***

Rock Metal Mag : Qui joue les violons sur la chanson “Only Love Is Real” ?

Leo Leoni : Les violons, c’est Barbara Kubli. Cela fait aussi parti de notre show live. Nous avons fait d’autres choses de la même sorte sur des live acoustique où nous étions accompagné d’un orchestre. Sur ce titre, nous voulions vraiment intégrer un violon. Je lui ai demandé si ça l’intéressait et elle a aimé l’idée. Elle fait partie d’un quartet qui se nomme le “G string quarter”. Nous avons commencé à travailler ensemble il y a plusieurs années.

***

Rock Metal Mag : Avec autant d’albums à votre actif, comment composez-vous votre setlist pour vos concerts ?

Leo Leoni : Bonne question ! En février nous allons partir en tournée pour défendre notre nouvel album, donc il y aura plusieurs chansons de “Silver”. Comme c’est une tournée anniversaire, nous avons demandé aux fans sur Facebook quels morceaux ils voudraient entendre, car il y en a que l’on ne joue plus en live depuis un moment. Nous avons eu beaucoup de réponses. Là maintenant nous sommes en train de voir les préférences des fans. Il y aura une partie sur Silver et une autre sur nos 25 ans de carrière avec des morceaux choisis dans chaque album. Ça va être intéressant.

***

Rock Metal Mag : Quel est ton meilleur souvenir d’un concert en France?

Leo Leoni : Ce n’est pas facile… En fait il y en a plusieurs. Nous avons fait de supers concerts à Paris, notamment à l’Elysée Montmartre et en première partie de Deep Purple. J’ai rencontré une jeune fille qui travaillait dans cette salle et que j’ai revu plusieurs fois. Elle m’a récemment demandé de devenir son parrain. Honnêtement je n’ai pas encore répondu mais ça me fait énormément plaisir. C’est quelque chose qui m’a beaucoup touché.

***

Rock Metal Mag : Sur quel support préfères-tu écouter de la musique ?

Leo Leoni : En fait, je n’ai pas trop le temps d’écouter de la musique. Moi, j’ai la chance de pouvoir écouter de la musique quand je la fais dans un studio… Tout dépend si c’est le disque que tu veux entendre dans son intégralité ou seulement la qualité de la musique. C’est quelque chose d’assez sentimental. En plus ça dépend du moment. Si je prends un vinyle c’est parce que je peux me remémorer des souvenirs. C’est vrai que c’est un son différent et une autre qualité, mais il faut aussi penser que les vinyles d’aujourd’hui n’ont pas la même qualité que ceux d’avant. C’est pour ça que je préfère le CD car c’est un bon compromis. Par contre il raconte moins d’histoire qu’un vieux disque. Il y a certains vinyles, que tu n’oses même pas y toucher, ni les poser sur la platine ! Rien que de le regarder c’est déjà assez pour revivre de bons moments. .

gotRaismes2015 1661

Crédit Photo Chris ( Raismes fest 2015)

***

RMM: Est-ce que vous envisagez de faire un nouveau DVD ou CD live pour vos 25 ans ?

Leo: En ce moment, il y a quelqu’un qui est en train de réaliser un film sur nous. Il devrait sortir l’année prochaine en 2017. Donc on commence déjà par ça, et puis il y a d’autres choses que nous re travaillons, qui ont été enregistrées il y a quelques années. Nous avons plusieurs projets en tête. Pour le DVD live, ça je ne sais pas encore mais s’il y a un film alors il y aura probablement un concert enregistré. Le film portera sur notre vie, sur l’histoire de Gotthard depuis ses débuts.

***

RMM: Est-ce que tu te vois encore sur scène dans 10 ou 20 ans ?

Leo: J’espère pouvoir à nouveau répondre à cette question dans 10 ans (rires). Si la santé, la force et l’envie sont encore là, alors volontiers ! Tu sais, la seule chose que je ne ferais pas, c’est de rendre ridicule ce que je fais dans les dernières années. Je ne veux pas être une mauvaise copie de moi-même dans 10 ans. Ça jamais! Si j’arrive à être encore à la hauteur, j’ose penser que oui.

***

RMM: Vous allez donc entamer une tournée en février. Passerez-vous par la France ?

Leo: Pour le moment, la France n’est pas encore au programme. Nous essayons de faire quelque chose pour y remédier. Il y a certains événements où nous sommes arrivés un peu trop tard. On devait faire le Hellfest par exemple, mais finalement nous ne sommes pas sur l’affiche… On essaie de trouver une date avec un invité spécial ou une co-tête d’affiche. Donc je ne peux pas vraiment dire que ça va arriver mais on l’espère vraiment. Je ne voudrais pas décevoir les fans. Pour nous aussi ce n’est pas joli de ne pas retourner en France, alors pour fêter les 25 ans nous voulons revenir. Nous avons de bons souvenirs dans ce magnifique pays. Il faut être patient !

*************************

Merci à Leo Leoni, à Replica Promotion et à Gibson.