Genesis of the Abstract de OAKS : CHRONIQUE

Genesis of the Abstract de OAKS : CHRONIQUE

CHRONIQUE :
A la fois lente et ample, la musique d’Oaks est imposante et puissante.
Alors si vous êtes en quête de sensations musicales denses, enveloppantes, éloquentes, à la fois oppressantes et palpitantes tout en étant hors du commun cet album est fait pour vous.

OAKS
Premier album : Genesis of the Abstract
Date de sortie : 30 septembre 2022 Label : Argonauta Records

OAKS pochette

TRACKLIST
1. The Genesis
2. The Void
3. The Harmonist
4. The Chasm
5. The Dawn
6. The Abstract
7. The Shape

OAKS band

https://www.facebook.com/oaksbandfr

_______________________________________________

Trio parisien instrumental, Oaks est un projet organique et conceptuel, massif, incisif, puissant et libre. Ce premier album est une immersion au coeur d’un Metal Progressif avant gardiste chargé de rythmes Stoner d’une lourdeur écrasante.  Composé de 7 titres, cette Genèse de l’Abstrait foisonne de détails techniques qui créent une atmosphère totalement surréaliste.

Comme son nom l’indique, le 1er morceau, The Genesis, est le commencement de cette oeuvre pesante, étonnante et ensorcelante. Du néant surgit l’abstrait, écrasant par sa tonalité hyper basse à la Kyuss. L’allure martelée et répétitive amplifie la lourdeur et la lenteur du tempo au Fuzz énorme de The Void. Menée d’une main ferme par une basse corpulente, la structure est soutenue d’une guitare baryton charnue et d’une batterie intense.

Du vide on enchaîne sur The Harmonist et sa guitare torturée et hypnotique. Distorsion et lignes expérimentales au chemin sinueux et dissonant créent un univers ténébreux surprenant illuminé en milieu de parcours par quelques notes allégées et plus atmosphériques. Mais une vague de Stoner Doom teintée d’éléments mélancoliques et psychédéliques submerge à nouveau le morceau.

The Chasm, ouvre alors ses entrailles aux guitares saturées où s’entremêlent batterie percutante, rythmique trépidante. Un véritable Melting Pot de sonorités Stoner Prog Rock infusées de Doom psychédélique et pachydermique mais relevées d’une pointe énergique et saccadée.

Les contrastes sont à la fois étonnants et troublants.

The Dawn lâche sa bouffée d’oxygène et laisse émerger une nouvelle abstraction instrumentale obsédante et kafkaïenne. Puis, The Abstract se répand à grands coups de batterie impérieuse et chaotique et de guitare/basse massives et tourmentées. Le dernier morceau, The Shape referme la marche de cette genèse de l’abstrait insolite et saisissante.

A la fois lente et ample, la musique d’Oaks est imposante et puissante.

Alors si vous êtes en quête de sensations musicales denses, enveloppantes, éloquentes, à la fois oppressantes et palpitantes tout en étant hors du commun cet album est fait pour vous.

Christiane.T

( Quelques influences :  Kyuss, Monkey3, Acid Mammoth, Black Sabbath..)

OAKS

https://linktr.ee/oaksband