Delain: Entretien avec Charlotte Wessels

Delain: Entretien avec Charlotte Wessels

Rock Metal Mag a eu le plaisir de s’entretenir avec Charlotte Wessels, la charismatique chanteuse du groupe néerlandais Delain. Elle nous en a appris un peu plus sur Lunar Prelude, le dernier EP du groupe de metal symphonique, disponible le 19 février chez Napalm Records. Rock Metal Mag: Pourquoi sortir un EP à la place d’un

Rock Metal Mag a eu le plaisir de s’entretenir avec Charlotte Wessels, la charismatique chanteuse du groupe néerlandais Delain. Elle nous en a appris un peu plus sur Lunar Prelude, le dernier EP du groupe de metal symphonique, disponible le 19 février chez Napalm Records.

delainlunarprelude

Rock Metal Mag: Pourquoi sortir un EP à la place d’un album directement ?
Charlotte Wessels: Nous n’aimons pas nous précipiter pour la sortie d’un album, nous voulons être certains que toutes les chansons se développent d’elles mêmes et arrivent là où elles doivent arriver. Mais d’un autre côté, comme vous l’avez remarqué, ces dernières années nous avons aimé être très productifs et tenir les gens au courant de ce que nous faisions et où nous en étions, et partager notre travail. Car cela peut être étrange de travailler sur quelque chose pendant plusieurs années sans que personne n’ait idée de ce que vous faites. Donc nous avons décidé de sortir un EP et partager ainsi les nouveaux morceaux pour que les gens  les écoutent comme un avant goût avant la sortie de l’album.

RMM: Pourquoi avoir sélectionné ces chansons lives spécifiquement sur le nouvel EP ?
CW: Nous avons enregistré ces chansons sur la tournée européenne de 2015 et il y a plusieurs éléments qui nous ont poussés a choisir précisément ces chansons. Le plus important c’est que nous voulions sortir des morceaux du plus récent album , car nous l’avions déjà fait avec l’album précédent (The Human Contradiction) mais avec des titres plus anciens. C’est une question de nouveauté et nous voulions voir aussi ce que nous n’avions pas encore sorti en version live et ce qui sonnerait bien.

RMM: Peut-être un DVD live de prévu ?
CW: Oui, nous y avons pensé,  mais ce n’est pas vraiment concret. Ce serait une première. Nous avons sorti « Interlude » qui contient une bonne partie de chansons lives mais jamais de DVD live. Je me concentre plus sur l’écriture de nouvelles musiques que sur l’enregistrement live de chansons déjà écrites. Mais je sais que beaucoup de fans le demandent et ce serait une bonne raison de la faire. Donc, on y pense !

RMM: Quels sont les thèmes principaux de ce nouvel EP ?
CW: La chanson Turn The Lights Out est inspirée du personnage « Death » de Nil Gaiman dans sa série de comic Sandman (le marchand de sable). Je ne sais pas si vous êtes familier avec ces personnages mais ils personnifient beaucoup la mort, le rêve, la folie. La mort est incarnée par une jeune gothique et je suis complètement amoureuse de ce personnage et cette chanson est donc écrite depuis sa perspective. Et je suis une grande fan de Nil Gaiman donc ça devait bien arriver un jour ou l’autre  je crois (rires). Et la chanson Suckerpunch est plus une chanson de rupture. Une rupture symbolique, car ce n’est pas simplement rompre avec une personne, mais plus rompre avec ses propres démons, car c’est ce qui nous empêche d’avancer. C’est une chanson pleine de force, et rythmée et je trouve que ça correspond bien au message.

RMM: Est-ce difficile de combiner deux projets à la fois (Delain/Phantasma) ?
CW: Ça l’était lorsque l’on était en train d’enregistrer l’album The Deviant Hearts avec Phantasma mais puisque l’on ne tourne pas, ça ne l’est plus. Le processus d’écriture a été un challenge, je le faisais la nuit mais je crois que j’ai réussi à jongler correctement entre les deux (rires). Delain est mon inspiration, mon ambition alors que Phantasma reste un super projet mais un projet parallèle.  En connaissance de cause donc c’était assez simple au final, tant que je restais concentrée.

RMM: Pouvons nous avoir quelques informations à propos du prochain album ?
CW: Alors, ce sera pour 2016 mais plus tard dans l’année. Je viens d’ailleurs tout juste de sortir du studio d’enregistrement il y à peine 15mn (rires). On travaille dur, il y a beaucoup de directions différentes à l’intérieur même de l’album, quant a la production ce sera une sorte de continuité de là où nous nous sommes arrêtés avec The Human Contradiction en ce qui concerne les éléments symphoniques. Mais les chansons sont très versatiles, j’aime ça.

RMM: Quels artistes t’ont inspirée le plus ?
CW: Beaucoup d’artistes que mes parents écoutaient, comme les Beatles, (mes parents étaient de grands fans), Pink Floyd, Led Zeppelin, Deep Purple. Kate Bush également. J’ai grandi avec ça et j’aime toujours. Et mon frère à commencé avec Metallica, il m’a fait découvrir un monde plus metal. J’aime beaucoup de styles différents, mais ce que j’aime avant tout c’est la musique avec beaucoup de mélancolie, peu importe le style. Mais le metal est propice à ça, à la mélancolie, à l’extrême, et j’aime vraiment ça.

RMM: Qu’est ce qui a changé depuis que vous tournez avec des groupes comme Within Temptation, Nightwish ?
CW: Je pense que l’on se correspond assez bien, je veux dire qu’il y a des chances pour que les gens qui aiment ces groupes nous apprécient également, mais bien sur ce n’est pas garanti. De plus ils jouent devant beaucoup de monde donc nous espérons gagner de nouvelle âmes sur cette tournée car nous voulons partager notre musique avec le plus de monde possible. Sans oublier de mentionner que ce sont des groupes que l’on adore donc c’est une magnifique expérience, on passe de très bons moments.

RMM:  Si tu devais présenter ton groupe à quelqu’un qui ne le connait pas, quelle chanson ou album conseillerais tu pour lui faire découvrir l’esprit Delain ?
CW: Ça pourrait paraître étrange car ce n’est pas un de nos singles mais ce qui me vient à l’esprit comme ça c’est une chanson comme Mother Machine (We Are The Others). Elle incarne le côté mélodique, symphonique d’un côté et comporte aussi une vaste partie de métal puissant, ce qui est assez typique du groupe. Nous aimons les chansons « catchy » qui accrochent, mais nous aimons aussi leur côté plus sombre, plus puissant. Et une chanson plus légère du même album, Get The Devil Out Of Me, même si elle est moins symphonique que Mother Machine. Ce sont les deux qui me viennent à l’esprit maintenant.

RMM: Quel est pour toi le/les meilleurs albums de 2015 ?
CW: Nous avons tourné avec Nightwish et j’ai adorée leur dernier album, Endless Forms Most Beautiful et je sais qu’il y en a d’autres mais sur le coup, rien ne me vient à l’esprit.., après je serais surement en train de me dire « mais comment j’ai pu oublier cet album ! » (rires), si ça me revient je vous le dirais.

 

Merci à Ambre, Him Media et Charlotte.