CHRONIQUE : RISE FROM THE ASHES de HEADCHARGER

CHRONIQUE : RISE FROM THE ASHES de HEADCHARGER

CHRONIQUE : RISE FROM THE ASHES de HEADCHARGER
D’un bout à l’autre de l’album RISE FROM THE ASHES, Headcharger assène son Rock authentique, généreux, chaleureux et exalté. Il est subtilement imprégné d’influences incontournables mais la texture principale porte l’empreinte indéniable du groupe normand.

CHRONIQUE HEADCHARGER

Album :  RISE FROM THE ASHES

DATE DE SORTIE : 10 septembre 2021

 label AT(h)HOME

TRACKLIST
1 – MAGICAL RIDE
2 – MY CHAINS
3 – ANOTHER DAY ALIVE
4 – DEATH SOUND
5 – LOVE/HATE
6 – PIECE OF MIND
7 – SO STRANGE
8 – THE THINGS TO SHAPE
9 – THE LAST DANCE
10 – RISE FROM THE ASHES

Membres du groupe :

Sébastien Pierre – chant (depuis 2004)
David Rocha – guitare (depuis 2004)
Romain Neveu – basse (depuis 2004)
David Vallée – guitare (depuis 2020)
Antoine Cadot – batterie (depuis 2020)

https://www.facebook.com/headchargerband

___________________________________________________________

HEADCHARGER : RISE FROM THE ASHES

Au fil des ans HEADCHARGER a tracé son chemin ascensionnel guidé par la passion qui l’anime depuis 17 ans, la musique rock. Ce rock incontournable des années 90, mais aussi celui des années mythiques des 70’s, lui a ouvert la voie vers un son qu’il a peaufiné et développé pour lui façonner sa propre identité.

Depuis ses débuts, Headcharger a sculpté 6 albums qui ont marqué les esprits. Ce 7ème opus, RISE FROM THE ASHES, est en quelque sorte l’album de la consécration et il propulse le groupe au sommet de son art. Hexagram était déjà un album au groove énorme mais les normands nous offrent aujourd’hui une saveur encore plus énergique et délectable.

Nous voilà aujourd’hui, face à une formation revigorée.

Et le groupe est  super enthousiaste depuis l’accueil de deux nouveaux musiciens, éléments clés du nouvel élan artistique d’Headcharger.  En effet depuis l’intégration de David Vallée à la guitare et de Antoine Cadot à la batterie, le processus de composition est passé de 3 à 5 et cela a changé la donne. Cet album est une oeuvre collective car chacun des membres à des choses à dire à sa façon. Et cela se ressent inévitablement dans les chansons variées dont la structure est parfaitement équilibrée.

Déjà le titre RISE FROM THE ASHES, nous en dit long.

Tout comme la pochette irradiée de lumière qui illustre parfaitement le renouveau du quintet. Et bien que les textes très personnels parlent de choses pas très gaies à la base, il y a une énergie vraiment positive qui se dégage tout au long de l’album. Enregistré et mixé au Swan Sound Studio par Guillaume Doussaud, le son de RISE FROM THE ASHES est énorme. Du gros son qui incite à pousser le volume à fond histoire de plonger au coeur des mélodies accrocheuses de chaque chansons de l’album.

Et dès le titre d’ouverture, MAGICAL RIDE, le voyage s’annonce intense.

Le groove est prodigieux et tourbillonne au gré du morceau avec une batterie sauvagement percutante  Une explosion rock ponctuée de mélancolie et d’une superbe voix claire et rageuse. Un retour bref mais ardent au chant saturé des débuts du groupe.

La section rythmique soutenue se poursuit avec MY CHAINS enveloppée d’une mélodie entraînante et vrombissante. Et cette course frénétique se poursuit dans ANOTHER DAY ALIVE, dont l’impétuosité libère un trait d’optimisme dans un contexte clairement mélancolique.

Puis le tempo exacerbé relâche un peu de pression avec DEATH SOUND.

Un coté sombre et lourdement grungy s’empare de ce jardin sonore hypnotique d’où s’élève un chant légèrement rocailleux. Transporté dans le contrasté LOVE/HATE, le chemin serpente entre allure modéré et batterie intense.

Et cette amplitude de frappe s’accroit sur le sublime PIECE OF MIND où Antoine qui ne ménage pas ses futs porte toute la puissance du morceau. Les guitares vibrent à l’unisson laissant échapper un réjouissant solo de guitare avant de prendre un envol mélodique avec SO STRANGE, vibrant d’émotion. Mais très vite l’allure redevient frénétique quand s’ouvre THE THINGS TO SHAPE et sa fougue instrumentale retentissante.

C’est au tour des guitares de mener THE LAST DANCE, accompagnées d’harmonies vocales rondement cadencées. La marche vers la lumière arrive à son terme et RISE FROM THE ASHES laisse exploser son tourbillon rock endiablé ponctué d’une touche prog . Un morceau flamboyant qui clôture avec magnificence cet album de la renaissance.

Au fil des 10 chansons, l’assise basse/batterie montre une robustesse à toute épreuve.

Et les guitares ne se privent pas de renforcer cette armature à grands coups de riffs imparables accompagnées par la puissance vocale de Sébastien en parfaite osmose avec le chant de David.

D’un bout à l’autre de l’album RISE FROM THE ASHES, Headcharger assène son Rock authentique, généreux, chaleureux et exalté. Il est subtilement imprégné d’influences incontournables (Foo fighters, Alice in Chains, Soundgarden, Led Zep, Tool..) mais la texture principale porte l’empreinte indéniable du groupe normand.

Une écoute énergisante d’où transparait toute la qualité, la maturité, la production soignée d’un groupe passionné et passionnant.

RISE FROM THE ASHES sort ce 10 septembre 2021 chez AT(h)HOME

Christiane.T