CHRONIQUE : In The Light de COLD LANDS

CHRONIQUE : In The Light de COLD LANDS

CHRONIQUE : In The Light de COLD LANDS : “Un Rock atmosphérique vertigineux qui s’ouvre vers un océan de liberté et de fugue intemporelle” L’album est sorti le 10 octobre !

COLD LANDS : In The Light
Sortie le 10 Octobre 2020

TRACKLIST

1.The Moon Circle 02:26
2.The Liars Prayer 03:21
3. My Vision 04:03
4. City of Water 03:26
5. Crossing 06:38
6. Face The Light 04:42
7.Wasted in the Wind 03:31
8. I Begin 04:38
9. The Blue Men 04:57
10. He’s Coming 03:45
11. Here You Are 03:47
12.The Winged Fog 05:03

_________________________________________

C’est en 2011 à Grenoble que COLD LANDS prend naissance grâce à la volonté de quatre
musiciens : Alexandre Martorano au chant et à la guitare, Guillaume Mathonnet à la guitare, Florian Jouanne à la basse et Vincent Renaudin à la batterie.

Un premier EP éponyme de 4 titres sort le 14 janvier 2012 suivi en octobre 2013 d’un premier album studio intitulé Inside.

Mais au fil des ans le projet devient un One Man’s show, mené d’une main de maître par son fondateur Alexandre MARTORANO.

“In The Light” donne vie à une musique authentique, mélancolique, atmosphérique et vraiment magnifique. Alexandre MARTORANO, a produit cet album incroyable sur scène avec des musiciens live et avec la collaboration du studio français LE HANGAR 38.

Alexandre projette ses auditeurs dans les 12 lumières de son Monde éthéré, chaleureux et profondément émouvant. L’artiste nous livre ses sentiments personnels et sincères, des confessions intimes chahutées par quelques troubles internes qui rebondissent au gré des mélodies et du chant délicieusement envoûtant .

Un Rock atmosphérique vertigineux qui s’ouvre vers un océan de liberté et de fugue intemporelle. Un démarrage tout en douceur avec “The Moon Circle”, comme une invitation au voyage à laquelle il est difficile de résister tant les premières notes sont attrayantes.  Une fois embarqué on se laisse inévitablement submerger par la beauté musicale au riff groovy , et par l’éclat du chant sur “The Liars Prayer”.

L’accroche se poursuit avec l’attrayant “My Visions” suivi du tempo entraînant et bondissant de “City of Water”. Chaque morceau réserve sa part de surprise et d’émotion et “Crossing” en est l’exemple type avec son martèlement de batterie et  son allure cadencée.

Alors que “Face The Light” nous renvoie en apesanteur, “Wasted In the Wind” nous offre son intimité avec ses superbes lignes de claviers. S’ouvre alors le psychédélique “I Begin” qui nous attire vers “The Blue Men” et son coté plus rock avant de sauter à pieds joints dans l’atmosphère New Wave de “He’s Coming” au riff très The Cure.

La vague acoustique de “Here You Are” vous effleure et vous laisse un frisson d’émoi très poétique, avant que se propage “The Winged Fog” et sa brume atmosphérique auréolée d’incertitude.

In The Lights est une très belle oeuvre qu’il faut absolument découvrir .

Le nouvel album  est disponible en version physique CD Digipack, sur Bandcamp et sur toutes les plateformes digitales. Alors foncez !

( On pense à Steven Wilson (Porcupine Tree), The Perfect Circle parmi d’autres.. )

Christiane.T

Bandcamp : https://coldlands.bandcamp.com/album/in-the-light

Facebook : https://www.facebook.com/Cold.Lands