CHRONIQUE : ELEFANT TALK 1er album éponyme

CHRONIQUE : ELEFANT TALK 1er album éponyme

CHRONIQUE : ELEFANT TALK 1er album éponyme
L’univers d’Elefant Talk est impressionnant et passionnant. Avec une démarche instrumentale minimaliste les deux musiciens vont à l’essentiel avec force et détermination. Ils parviennent ainsi à créer une ambiance à la fois trépidante, chaleureuse et dense, sans fioritures inutiles.

CHRONIQUE
1er album ELEFANT TALK
Sortie le 19 mars 2021 via M&O Music

 Artwork de Pier Bernard

Tracklist

01 – The first day of the rest of our life
02 – Save yourself
03 – Pachydermik
04 – Crocodile
05 – Leave me alone
06 – I’m a hound dog
07 – Chitter chatter
08 – Carnivor
09 – Mass murder
10 – The hunting
11 – Time to go

BANDCAMP

https://www.facebook.com/elefant.talk.music

__________________________________________

ELEFANT TALK par ELEFANT TALK

Elefant Talk est un puissant duo rock stoner avec Gaby Vegh à la basse et au chant et Sébastien Necca à la batterie. Deux éminents musiciens ayant été tous les deux professeur de musique à Chamberry.

Sébastien Necca est batteur, compositeur, interprète, arrangeur, producteur et artiste professionnel depuis 2009.  Il a joué dans de nombreuses formations aux styles variés et il a également écrit et réalisé deux albums jazz à son nom avec des musiciens réputés.

Quant à Gaby Vegh, il est bassiste chanteur, auteur, compositeur, interprète, arrangeur, producteur et artiste professionnel depuis 1995. Il a roulé sa bosse dans le monde entier en accompagnant d’autres artistes. Il a finalement  monté son propre groupe de rock GNÔ en 2001 et depuis 5 albums ont vu le jour.

Elefant Talk est donc un duo très aguerri et cela transparait avec évidence dans son premier album éponyme qui arrive ce vendredi 19 mars. Un son massif dopé de gros riffs énergiques avec une mélodie catchy qui donnent la patate pour le reste de la journée.

L’album s’ouvre sur l’ instrumental The first day of the rest of our life. Un morceau qui progresse de façon cérémoniale vers les 10 autres chansons écrites comme 10 visions de la vie à travers le regard d’un animal. L’animal totem étant l’éléphant pour Gaby et le corbeau pour Sébastien, c’est un peu comme si il s’agissait de leur ressenti ainsi que de celui d’autres animaux et de ce qu’ils pourraient dire en voyant les comportement humains.

Cette perception de l’existence humaine varie d’un titre à l’autre mais toujours dans un esprit Rock brut et accrocheur avec une section rythmique des plus accomplie. La synergie des deux instruments est d’une extrême efficacité . Le chant vient rajouter peps, sensibilité et mordant à cet ensemble de riffs ultra lourds.

Energie fédératrice (Save yourself, I’m a hound dog, Mass murder), fuzz éléphantesque (Pachydermik, Carnivor ), funk et psychédélisme (Crocodile, The hunting), pesanteur émotionnelle (Leave me alone, Time to go) rythmiques hypnotiques et répétitives (Chitter chatter).

Petite cerise sur le gâteau, Ron “Bumblefoot” Thal, ami de longue date de Gaby est venu poser un bref solo sur The Hunting pour accentuer l’ardeur du morceau

L’univers d’Elefant Talk est impressionnant et passionnant. Avec une démarche instrumentale minimaliste les deux musiciens vont à l’essentiel avec force et détermination. Ils parviennent ainsi à créer une ambiance à la fois trépidante, chaleureuse et dense, sans fioritures inutiles.

Christiane.T