Chronique : Anathema de SWARM

Chronique : Anathema de SWARM

L'album Anathema du groupe SWARM est sorti en septembre 2019 et si vous ne l'avez pas encore écouté n'hésitez pas !

Originaire des Alpes-Maritimes, SWARM a été créé en 2014. Le groupe compose de façon remarquable une fusion Thrash/Punk/Hardcore des plus Groove.

Le quintet avait déjà bien appâté son public avec « Division & Disharmony » un premier album très réussi et sorti en mars 2017. Depuis le groupe n’a pas chômé.

Entre tournée et travail acharné, SWARM a donné naissance à son deuxième album « Anathema » paru en septembre 2019.

Le quintet continue donc sur son impétueuse lancée avec toujours autant de hargne et d’exaltation.

Les morceaux sont d’une puissance et d’une rage incandescentes. Et le déclic se fait dès le premier titre « New Sun » qui t’embarque pendant presque 8 mn dans un labyrinthe sonore incroyable.

La voix de Rémy Pauck est toute en nuances. Il est aussi à l’aise dans une gamme mélodique que dans un chant furibond qui te prend littéralement aux tripes. Pour le Growl c’est Matt qui s’y colle et la symbiose est remarquable.

Coté guitares, elles te mitraillent à grands coups de riffs incisifs. Le duel des 6 cordes est massif, le martèlement de la batterie d’une précision implacable et la basse te terrasse sans pitié.

SWARM essaime ses attaques tout au long de l’album et dans un style unique. On ne va même pas essayer de les classer dans un registre inutile, ou de les comparer à qui que ce soit, même si l’on ressent quelques influences évidentes dans leurs compositions ( RATM, Metallica, Refused et même du Mass Hysteria sur la partie chantée en français de The Deed is Done. )

SWARM fait du SWARM authentique et sans fioritures et son style n’appartient qu’à lui.

Chaque morceau est façonné dans ses moindres détails et nos 5 agresseurs ne laissent que quelques rares moments de répit pour reprendre son souffle. Les compositions variées dévoilent d’innombrables facettes : chant clair, Growl, voix féminine, chant en français, guitare acoustique, choeur..

Anathema est truffé de tempos qui s’emboîtent, s’entrecroisent, se superposent avec beaucoup de technique. Les cervicales vont en prendre un bon coup, mais quand on aime on en redemande.

Et j’avoue que nos cinq furieux ont mis les petits plats dans les grands pour vous faire sortir de vos gongs. Leur exutoire devient très vite votre défouloir.

L’emprise est totale et d’une intensité féroce. Comme dans leur premier album, SWARM termine par un morceau instrumental surdimensionné de plus de 8mn30. Phénoménal !

Anathema c’est une aventure vertigineuse avec la sensation d’être dans un grand 8. Quelques pentes douces, des montées spectaculaires, des virages à 180° et des descentes abruptes et effrénées.

SWARM s’est paré d’une cuirasse de Metal infaillible pour lancer sa rébellion musicale à la face du monde. Ces 5 gaillards ont un talent indéniable et ils n’ont pas fini de nous épater.

Vous avez envie de vous prendre une bonne raclée alors pas d’hésitation, Anathema c’est du sur mesure. Et je parie que vous allez tellement aimez ça que vous n’aurez qu’une envie, vous en reprendre une autre encore plus forte !!

On espère bien les voir très prochainement sur scène !

Christiane.T

***********************************

Tracklist

1 New Sun 07:48
2 Frontiers 04:32
3 Intifada 05:54
4 The Deed is Done 03:23
5 Spoutnik Explorer 04:32
6 Deaf Blind Silent 02:57
7 Life on Hold 04:10
8 Simple Automata (Return at home) 05:56
9 Legacy of Misery 04:27
10 Five 06:04
11 Pyroclastic Flow 08:33

Membres du groupe
Rémy Pauck: Lead Vocals
Antoine Chapet: Lead Guitar
Matt Bankowski: Rhythm Guitar, Lead Guitar, Vocals
Mikael Gentili: Bass, Vocals
Anthony Trillaud: Drums

Bandcamp : https://swarmofficial.bandcamp.com/album/anathema

Facebook :
https://www.facebook.com/swarmofficial/

1 1 Commentaire