Catapult The Rhino : NOUVEL EP T(H)EN

Catapult The Rhino : NOUVEL EP T(H)EN

Chronique : Catapult The Rhino EP T(H)EN
Un cocktail de riffs lourds, de rock psychédélique et de chant émotionnel qui se laisse déguster avec beaucoup de plaisir. 

CHRONIQUE

Catapult The Rhino

EP “T(H)EN”

Date de sortie : 15 juin 2021

Disponible sur toutes les plateformes digitales et en achat physique via Bandcamp.

Tracklist
1.Rhino 04:05
2.Icarus 03:38
3.Perfectly high 04:13
4.Natural enemies 04:45
5.Made in nowhere 04:44

Membres du groupe

Alexandre Boutin – Guitare
Christophe Feuerstoss – Batterie
Guillaume Lorho – Chant
Clément Porteman – Basse

https://catapulttherhino.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/weareCTR

_____________________________________

Catapult The Rhino : EP “T(H)EN”

Le groupe parisien, Catapult The Rhino, trace sa route depuis une dizaine d’années au sein de la scène alternative Rock/Stoner.  Un Premier EP au titre français “Vous êtes bien exigeants” paraît en décembre 2017. Quatre titres chantés en anglais qui mettent en avant le son Desert Rock du quatuor. Avec ses guitares au fuzz des plus attractif et ses mélodies entraînantes, ce premier avant goût semble des plus prometteurs.

Catapult The Rhino est donc de retour avec son second EP “T(h)en”, sorti le 15 juin dernier. Cinq morceaux chargés de riffs lourds et ardents qui propulsent illico presto au fin fond du désert Mojave. Le son massif flirte avec de belles envolées mélodiques qui allègent la structure pachydermique des compositions.

Le chant intense de guillaume est dynamisé par l’ensemble instrumental.  L’auditeur embarque , dès le premier morceau, Rhino, dans un grisant voyage où l’univers de Nebula perce au coeur de son ambiance bigarrée  . Entre Stoner et passage psyché, l’aventure est ponctuée de riffs accrocheurs et de tempos hypnotiques chargés de reverb.

La lourdeur d’Icarus s’impose ensuite dans un pur Stoner simple et répétitif avec une basse écrasante. Mais Perfectly high repart en légèreté et le tempo se fait plus aérien avec une guitare heavy et une section rythmique bourdonnante à souhait.

Le Road trip se poursuit avec Natural Enemies bigarré de notes Bluesy et de Stoner/Doom très dense. Le groove intense ne faiblit pas d’un pouce jusqu’au superbe Made in Nowhere.  Guitare acoustique et chant émouvant referme l’EP tout en douceur atmosphérique.

Avec “T(h)en”, Catapult The Rhino conforte sa place au sein de la Scène Stoner Rock et offre un paysage sonore varié à la fois abondant, pesant, mélodique et cosmique. Un cocktail de riffs lourds, de rock psychédélique et de chant émotionnel qui se laisse déguster avec beaucoup de plaisir.

Christiane.T