ANDY BLACK: vidéo de « Ghost of Ohio »

ANDY BLACK: vidéo de « Ghost of Ohio »

ANDY BLACK propose la nouvelle vidéo du single "Ghost of Ohio" titre éponyme du nouvel album qui sort le 12 avril

ANDY BLACK propose la nouvelle vidéo du single « Ghost of Ohio » titre éponyme du nouvel album

Le chanteur-compositeur-interprète Andy Black propose à ses fans un nouvel avant-goût de son très attendu album, The Ghost Of Ohio (Lava / Republic), avec la sortie du titre éponyme :
Découvrez la vidéo du single réalisée par Patrick Fogarty

The Ghost Of Ohio’ fait suite à la sortie récente de ‘Westwood Road’, une chanson accompagnée de sa vidéo dirigée par Martin Landgreve et Magnus Jonsson et ayant déjà recueilli plus d’un million de vues sur YouTube –

Pour toutes les pré-commandes de The Ghost Of Ohio avant sa date de sortie le 12 avril 2019, «Westwood Road» et «The Ghost Of Ohio» sont disponibles en téléchargement immédiat sur : https://andyblack.lnk.to/TheGhostofOhio.

À propos de la chanson, Black commente : «J’ai grandi dans le sud-ouest de l’Ohio et j’ai déménagé à Los Angeles à l’âge de 18 ans. Je suis sur la route quasiment depuis que je suis adulte, mais une partie de moi a toujours ce lien intrinsèque avec la ville d’où je suis originaire avec les bons mais aussi les mauvais moments que j’ai vécu là-bas. Cette chanson et cette vidéo représentent la façon dont on voit sa maison en tant qu’étranger. Je voulais explorer l’idée de ce que l’on ressent en étant «chez soi», alors que l’on est à des milliers de kilomètres de distance, et même si on se trouve entouré de choses familières. »

«Comme ce disque agrémente également un roman graphique du même nom qui suit le personnage principal dans une version fictive de ma ville natale, je voulais capturer ce sentiment dans la vidéo. C’est «le fantôme» qui hante ses propres souvenirs et expériences. L’un de mes clips musicaux préférés est ‘Streets of Philadelphia’ de Springsteen et j’espérais capturer le même genre d’ambiance avec cette vidéo. ”

«L’anniversaire de ma grand-mère est tombé à peu près au moment même où nous avons tourné la vidéo à Cincinnati. C’était une expérience formidable de passer cette journée avec elle. Le lendemain, nous avons filmé dans sa maison pendant des heures. Je dirais que 30% de la vidéo est dans sa maison (grenier, arrière-cour, etc.), un endroit où j’ai passé énormément de temps quand j’étais enfant. Nous avons également pu mettre dans la vidéo des photos d’elle et de mon grand-père décédé, et c’était très particulier pour moi! C’est sa voix que vous entendez dire «c’est le fantôme de l’Ohio» à l’extérieur de la chanson.

The Ghost Of Ohio voit Andy Black s’associer avec le producteur John Feldmann (Blink-182, Panic! At the Disco), nominé aux Grammy Awards, et qui a dirigé le premier album acclamé de 2016, The Shadow Side. “Westwood Road” a été mixé par le gagnant des Grammy, Neil Avron (Twenty One Pilots, Thirty Seconds To Mars). Le nouvel album, semi-autobiographique, exploite l’histoire hantée de la ville natale d’
Andy afin de raconter une histoire au sujet de ses angoisses et de ses obsessions durant son enfance.

Andy Black, qui a toujours respecté la convergence magique du visuel et du son, a créé un album diversifié. Il va servir également de bande-son à son homologue de roman graphique, et il associe des thèmes mélancoliques à du rock et de la pop optimiste afin de raconter l’histoire du décès d’une jeune personne et dont l’esprit habite une région depuis cent ans et qui recherche des moyens de se connecter. L’œuvre de l’album a été peinte par Eliran Kantor (Iced Earth, Testament).

Né sous le nom d’Andy Biersack, Andy Black a quitté Cincinnati pour Hollywood à l’âge de 18 ans. Il vivait dans une voiture épave et, comme le disait si bien Rolling Stone, ‘subsistait de la vision de son projet qui allait devenir son plus vif succès, »Black Veil Brides« . Au début de ses 20 ans, au sein de Black Veil Brides il a fait de nombreuses tournées mondiales, et a sorti une série de albums classés au Top 10 et 20 des albums du Billboard et s’est retrouvé en couverture et à la une de magazines allant de AP à Vogue italien.

Dans son premier album solo « The Shadow Side » paru en 2016, Andy Biersack a déployé ses ailes créatives pour un retour vers ce qu’il a à ce que toujours voulu être. ‘Une redécouverte de mes racines les plus profondes.’ dit-il.

«Le fantôme de l’Ohio est la prochaine étape de ma passion très ancienne pour l’imaginaire; Elle remonte à la découverte
dans la cave, des cartes à collectionner de KISS que possédait mon père et à l’époque où je marchais dans la rue de mon quartier déguisé en Batman. »

Facebook : https://www.facebook.com/officialandyblack/