DEFICIENCY Interview

DEFICIENCY Interview

DEFICIENCY, était en journée promo au Black Dog à Paris et nous avons pu nous entretenir avec Vianney, bassiste du groupe.

Rock Metal Mag
a eu le plaisir de s’entretenir avec
Vianney
bassiste du groupe
DEFICIENCY

DEFICIENCY, était en journée promo au Black Dog à Paris

17523376_774358452723035_7113404172776995230_n

(photo Jenna)

Le groupe de Thrash Metal mélodique, DEFICIENCY,  a sorti son troisième album , « The Dawn Of Consciousness » le 24 mars 2017,  chez Apathia Records.

***************************************************************************************************************

RockMetalMag : Votre nouvel album est sorti le 24 mars dernier, pourquoi avoir attendu 4 ans pour donner une suite à votre concept album « The prodigal Child » ?

VianneyCe n’est pas vraiment un choix d’avoir attendu aussi longtemps. On a eu pas mal de contraintes, tant au niveau professionnel que personnel, chacun de notre coté. Et puis forcément, on avait mis beaucoup de coeur à l’ouvrage pour l’album précédent « The prodigal Child », donc on a voulu se donner les moyens de le défendre assez longtemps sur scène. On a quand même fait un peu plus d’une cinquantaine de dates, avec des premières parties de Machine Head à Strasbourg (ndlr: en 2014) et de  Testament à Metz (ndlr: en 2015). On a joué au Motocultor, donc, c’est vrai que concilier tout ça avec nos vies personnelles, professionnelles et la composition du nouvel album, c’est ce qui explique ce délai un petit peu long. Idéalement, on aurait souhaité le sortir un peu plus tôt, mais en fin de compte, on a préféré attendre que la composition soit bien étoffée et bien mâture.

___________________________________________________________________________________

RockMetalMag : Comment s’est passée la composition de « The Dawn Of Consciousness » ? (l’aube de la conscience?)

VianneyAlors pour la composition, depuis le début, on travaille à peu près toujours de la même manière. En général, c’est Laurent (guitare/chant) qui apporte l’essentiel, la structure de base du morceau et la base des idées. Ensuite, chacun vient étoffer, rajouter ou enlever des choses. Chacun ajoute sa petite patte, ce qui fait que l’on sent bien qu’il s’agit de Deficiency et pas un autre groupe. Et c’est comme ça que l’on arrive au fur et à mesure, à la composition finale. Donc à savoir qu’il peut très bien apporter des structures ou des riffs qui ne nous plaisent pas et’que l’on peut carrément les retirer en entier. Ce n’est jamais définitif car, même au moment de l’enregistrement studio, il arrive que sur l’avis du producteur, on retire tel ou tel autre passage et que l’on soit obligé d’en réaménager certains.

RockMetalMag : Et vous avez d’ailleurs repris le même producteur?

VianneyOui, tout à fait, c’est  David Potvin du Dome studio, (Lyzanxia
One Way Mirror, etc…) à Angers. Il avait déjà fait un très bon travail avec l’album précédent et, une nouvelle fois pour   « The Dawn Of Consciousness » le son est vraiment bon.  En plus, on s’entend bien,  et il y a un lien amical qui s’est créé avec nous .

536713_362902323753377_88922965_n___________________________________________________________________________________

RockMetalMag : Combien de temps a duré l’enregistrement?

VianneyAlors on va dire que cela a été un petit peu spécial; On a procédé comme pour le précédent album, c’est à dire que la batterie a été enregistrée à part, à coté de Strasbourg, au Kid Studio à Ittenheim. Comme le ressenti sonore n’est pas du tout le même et que l’on tenait vraiment à avoir une qualité optimale, c’est mieux de faire ça à part. Donc on a enregistré la batterie avant les pistes, et on a fait ensuite toute la partie guitare, basse et chant au Dome Studio. A savoir que David s’est ensuite occupé de tout le processus de mixage et de mastering. Donc, il faut prendre en compte les contraintes logistiques et financières, vu que le batteur vient de Besançon, nous on est en Moselle et que ce n’est pas toujours facile de concilier les déplacements. Tout a été fait donc, en deux temps, en deux semaines environ. Après l’enregistrement, il y a tout le travail de mixage qui s’est mis en place mais toutes les pistes étaient bouclées.

__________________________________________________________________________________

TRACKLIST de « The Dawn Of Consciousness »
01Newborn’s Awakening
02 Uncharted Waters
03 Another Fail To Come
04 From A Less To A Greater Perfection
05 The Upriser
06 Face The World We Experience
07 Nausera
08 And Now Where Else To Go
09 The Post Knowledge Day
10 Fearless Hope

***************

Rock Metal Mag : Vous poursuivez donc votre quête de vérité sur les origines, les desseins et le devenir de l’humanité, et dans cet album quels sont les thèmes principaux des paroles?

VianneyDonc « The Dawn Of Consciousness » est bien un album conceptuel qui vient donner suite au précédent, « The prodigal Child »,  dont le thème principal était sur la quête de l’humanité et la recherche de ses origines. Dans  « The Dawn Of Consciousness » c’est plutôt une renaissance, suite à cette humanité qui se redécouvre au travers de ses émotions primaires et primordiales à chaque être humain. On a notamment la surprise, la peur, la joie, la tristesse, la colère etc…. Donc, on va dire que c’est vraiment, le noyau principal de l’album, c’est un peu la redécouverte de l’humanité par l’humanité, suite à la renaissance qu’elle a connu dans le précédent album.

Rock Metal Mag : Donc chaque morceau représente un des sentiments exprimés?

VianneyExactement, ou plutôt 6 morceaux sur les dix. les pistes de 2 à 7 et chacun représente une émotion.

___________________________________________________________________________________

15284947_10154087134426451_7286568828213635480_n

RockMetalMag : Vous avez récemment signé avec Apathia Records comment s’est fait ce changement de label et pourquoi?

VianneyDans un premier temps, je dirais dans un désir d’évoluer. Notre précédent Label Fantai’Zic, géré par Matthieu Morand , un bon ami du groupe, reste un « petit label » individuel et indépendant. Donc à l’époque, lorsque l’on a signé chez lui pour notre premier disque  « State of Disillusion » (2011), on était son premier groupe externe, sachant qu’il produisait majoritairement ses propres albums. Donc cela s’est très bien passé pour notre premier album et aussi pour  « The prodigal Child » et il nous a permis d’avancer énormément, notamment pour la distribution physique et numérique. Mais on avait ce désir de passer sur une plus grosse structure, qui nous permettrait d’avoir un peu plus de vues et de communications,  une distribution plus large et tout ce qui va avec. Donc c’est vraiment dans un désir d’évolution et on continue de s’entendre très bien avec Matthieu.

Rock Metal Mag : Peut être aussi par rapport à votre style musical?

VianneyOuais, c’était pas vraiment le coté primordial de la chose. C’est vrai qu’effectivement, il y a pas mal de groupes que Jehan Fillat produit et qui se rapprochent vraiment de ce que l’on fait avec notamment Heart Attack qui a sorti son nouvel album (ndlr: The resillience) le même jour que nous, et qui sont aussi de très bons amis et avec lesquels on a déjà tourné plusieurs fois. Donc c’était un tout et on avait fait aussi nos « recherches ». Apathia, était celui qui nous correspondait le mieux et celui que l’on avait un peu ciblé et c’est avec joie que l’on a appris que l’on pourrait travailler avec lui.

___________________________________________________________________________________

partie-2-2

Rock Metal Mag : C’est Ludovic Cordelières (RUSALKA DESIGN) qui a réalisé votre pochette, vous lui avez donné carte blanche ou vous lui avez donné des directives?

Vianney :  Alors pour cet album, moitié moitié. Pour le précédent  « The prodigal Child » on l’avait vraiment beaucoup embêté, car on voulait quelque chose qui correspondait exactement à nos attentes. Donc, à l’époque on a été assez pointilleux et exigent avec lui. Donc,  c’est aussi pour ça que l’on a choisi à nouveau de travailler avec lui pour « The Dawn Of Consciousness » en lui laissant un peu plus de liberté sur celui-ci. D’autant plus que l’on adore vraiment son boulot ! Personnellement, je suis fan de son travail et j’ai même un de ses tableaux accroché chez moi; On connait son boulot et son style et ça nous colle parfaitement. On avait vraiment une confiance totale en lui pour le design. Forcément, il y a eu quelques directives, majeures et assez larges et pour le reste on lui a laissé une totale liberté d’action, de pensée et d’expression. Et on est super content du résultat. La pochette reflète bien ce que l’on voulait imager par le concept car il y a un bon nombre de personnages avec leurs émotions et même pour le livret, on a beaucoup apprécié la façon dont il l’a travaillé. Il a bien cerné toutes les idées comme on le souhaitait.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Depuis la sortie récente de votre album, le 24 mars dernier, comment a t il été accueilli par les fans, et les médias? Est ce que vous prêtez attention aux critiques ?

VianneyOui, c’est un peu le « nerf de la guerre », d’avoir l’oreille ouverte aux critiques constructives et objectives car c’est ce qui permet d’évoluer et de connaître la direction à suivre. Pour l’instant, même si c’est encore assez récent, les fans ont très bien réagi et la médiatisation suit son cours. On verra aussi après cette journée promo avec Replica; On a eu déjà pas mal de retombées qui sont très positives, des chroniques très bien construites. Donc pour l’instant l’accueil est très bon.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Vous avez sorti  une lyric vidéo pour « Uncharted Waters » et un clip pour « Newborn’s Awakening  » , pourquoi le choix de ces deux titres ?

VianneyAlors le choix du clip de « Newborn’s Awakening  » qui est la première piste, c’est parce qu’on trouvait qu’il collait bien pour introduire l’album et c’est aussi celui qui représentait le mieux notre style, toujours dans la volonté de conserver notre style Deficiency. En plus c’est un titre que l’on apprécie vraiment beaucoup et c’est un choix commun qui s’est fait tout naturellement et à l’unanimité. En ce qui concerne la lyric vidéo d’ « Uncharted Waters », donc second titre de l’album, c’est pour son coté accrocheur. Il a un refrain très catchy, entêtant et très mélodique tout en étant très original, donc on pensait qu’il serait un bonne carte de visite pour la découverte de l’album. C’est donc un morceau qui faisait naturellement office de single.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag :Est ce que vous avez prévu de sortir un autre clip prochainement?

VianneyPour l’instant ce n’est pas prévu. On a déjà discuté d’en faire un deuxième mais ça c’est une surprise. On va attendre et promouvoir déjà le premier clip en le diffusant au maximum..

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Vous avez prévu votre planning 2017?

VianneyAlors on a fait notre release party à Sait Avold, le premier avril qui s’est très bien passée. On a joué un peu comme à la maison  et comme c’était très local on a joué avec des groupes amis. C’était un moment très convivial, très familial aussi, donc une très bonne soirée. On a des concerts qui arrivent dans le Sud à Frejus , à Miramas entre autres…et le 13 mai 2017, au LIONS METAL Festival (Rhône-Alpes) qui est organisé par un de nos amis,  Mick Caesare, le chanteur de No Return et ça va nous donner l’occasion de partager la scène avec de grosses pointures tels que ONSLAUGHT , DARKANE ……..(ndlr: voir notre article : http://rockmetalmag.fr/lions-metal-festival-nouveaux-noms/). Donc tout est en cours de planification et les dates seront bientôt annoncées ( ndlr: depuis l’interview des dates de concerts ont été ajoutées récemment. Voir notre article : http://rockmetalmag.fr/deficiency-annonce-dates-de-concerts/)

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Est ce que tu penses que la scène Metal a beaucoup changé ces dernières années?

VianneyOui, je pense. Il y a une certaine évolution des styles. Maintenant on se rend compte que les groupes émergents apportent une certaine touche de modernité à leur musique. Nous même qui faisons du Trash Metal Mélodique, nous arrivons à avoir sur certains passages des rythmiques plus aériennes. Je pense que c’est la tendance de la plupart des groupes qui essaient d’apporter un coté, à la fois mélodique, progressif et avec des rythmiques un petit peu saccadées, avec un coté Djent à leur compositions. C’est quelque chose qui se généralise de plus en plus. Après c’est un avis très subjectif ,à savoir que cela ne concerne pas l’ensemble des groupes qui émergent et des groupes qui se créent. Après la scène reste très diversifiée et il y a encore un grand nombre de groupes qui gardent complètement leur identité. Quand je dis que ça se généralise, je ne veux pas dire que tous les groupes essaient de rentrer dans un moule en perdant un peu leur identité, c’est très imagé en fait. Pour ma part je suis un grand fan de petits groupes locaux, de Gorod, de Chronos aussi, qui malheureusement a arrêté récemment, à ma très grande tristesse. Ce sont des groupes qui ont leur identité, qui sont français et que j’aimerais voir grimper car ils ont toutes les capacités pour y arriver. Sinon sur la scène internationale, il y a vraiment de tout et ça reste quand même très vaste; Mais il faut se dire que la scène a beaucoup évoluée mais nos générations aussi, donc on arrive sur des moyens de communications et de diffusions qui ne sont plus du tout les mêmes que ceux que l’on pouvait avoir il y a une vingtaine ou une trentaine d’année. Et tout ça pèse beaucoup dans l’univers musical et du coup il y a beaucoup plus de projets qui émergent et ils ont plus de facilité à défendre leurs projets, avec une bonne production, et au niveau de la scène on arrive à un contexte qui est plus « concurrentiel ». Donc en fait il y a énormément de groupes, et de diffusions et lorsque l’on est un groupe à notre échelle, ce n’est pas forcément facile de se faire entendre à l’international et même à l’échelle nationale et de faire découvrir aux gens de nouvelles choses. La façon de consommer de la musique a beaucoup évoluée en même temps que les scènes musicales.

__________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Est ce que tu as des projets en parallèle avec ton groupe ?

VianneyOui, actuellement, je joue dans un second groupe qui se nomme Seyminhol, qui a plus de 20 ans d’existence et qui est originaire des alentours de Thionville en Moselle. Ils ont déjà plusieurs albums à leur actif et on travaille  à l’heure actuelle sur un cinquième . Je suis rentré dans le groupe très récemment. Notre batteur est aussi celui de Deficiency et ils font également des albums assez conceptuels.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : une dernière question. Tu es dans le groupe Deficiency depuis combien de temps?

VianneyDepuis fin 2010, début 2011; En fait je suis arrivé avant la sortie du premier album, je n’ai pas participé à l’enregistrement des parties basse, mais j’ai eu l’occasion d’aller au studio pour finir des enregistrements mais par contre j’ai fait tous les concerts. Et tout se passe bien. C’est vrai que l’on a connu plusieurs changements de Line Up, avec un guitariste qui est parti, donc étant guitariste d’origine c’est moi qui le remplaçait et on avait un autre bassiste. Ensuite je suis repassé à la basse et on a pris Jérôme à la guitare. Après notre batteur est parti en Road Trip en Nouvelle Zélande, donc pour le remplacer on a choisi Thomas que l’on connait depuis de nombreuses années et avec qui on s’entendait très bien. Donc, aujourd’hui on est arrivé à avoir un noyau sympathique avec une véritable cohésion et une entente autant scènique qu’humaine, vraiment très intéressante. On est très content et en même temps fier de ça, car ce n’est pas toujours évident au sein d’un groupe.

****************************************

Interview réalisée le 11 avril 2017 au Black Dog à Paris

Rock Metal Mag remercie Vianney et Roger de Replica promotion

https://www.facebook.com/deficiencymetal/