0008740492_10

WallskinZ. chronique EP


WallskinZ.
chronique de son EP éponyme

a3829657284_10

1.Khoma 04:16
2.PsychoZ 04:09
3.State of minds 05:17
4.Who ?! 02:44
5.Men… 01:26
6…. raized call 05:23
7.Anga 07:18

___________________________________________________________________________________

WallskinZ a été créé à Dijon en 2013 et se compose de membres de Lifeline, SilicOn Carne, Inside Dawn, Voss ou 11 Louder. Son premier EP éponyme est sorti le 25 octobre 2016 et il comprend 7 titres d’un mélange incroyable de styles . Un groupe de Fusion qui mixe tous les genres musicaux possibles et imaginables en passant par le Nu Metal, le Rock, le Heavy, le hardcore, le punk, le rap rock, le hip hop, le funk rock…., ce qui donne un  résultat surprenant, détonnant et plutôt attractif.

L’EP démarre à pleine puissance avec « Khoma » qui jongle entre metal et chant crié, rock alternatif, et puis d’un coup vous embarque dans un refrain plus mélodique au chant clair, ponctué de break et d’une batterie omniprésente. Avec « Psychoz », vous glissez dans une tonalité plus funky, mais qui garde son coté bien rageur. La batterie est toujours intense, la voix se fait plus grave, accompagnée de riffs efficaces et d’une basse bien groove.

« State Of Minds » s’annonce beaucoup plus pop rock, avec des passages hurlés déchirants, une ligne de guitare acoustique, et une batterie à la rythmique plus étouffée. Il est diamétralement différent de « Who », une sorte de patchwork musical parfaitement dosé de Punk déjanté, de Funk et d’une pointe de New-Wave.

 « Men » est un bref intermède instrumental à la sonorité orientale qui introduit « Raised Call » très Funky. Mais très vite on enclenche sur un Rap rock qui alterne grunge, Rock alternatif avec distorsion de guitare, riffs saturés et lourde frappe à la batterie. Un titre hybride, au métissage technique et inattendu.

« Anga » dernier morceau de cet EP surréaliste, sonne plus hard Rock sur les premières minutes, mais change pour un rock psychédélique qui alterne avec un tempo répétitif, un chant hypnotique et incantatoire sans oublier une basse bien lourde et très grasse.

WallskinZ m’a fait découvrir un album totalement hétéroclite. Son panache de sonorités ne vous laissera surement pas indifférent.

Une dose de Rage Again, un soupçon de Psykup, un peu d’Urban Dance Squad et beaucoup de System Of A down, entre autres groupes dont ils s’inspirent et vous obtenez du WallskinZ.  Un mélange qui fonctionne plutôt bien avec une touche personnelle et un chant varié. Le groupe est inventif et son originalité donne une particularité à tous les morceaux.

A vous d’en juger.

https://wallskinz.bandcamp.com/releases

*****************************

Line Up

Batterie : Clem
Basse : Taz
Guitare : Marty
Chant : Zozio

https://www.facebook.com/WallskinZprod/