RIVAL SONS: Live Report

RIVAL SONS: Live Report

LIVE NATION FRANCE présentait le concert de RIVAL SONS le 6 février 2017 à l’Elysée Montmartre ___________________________________________________________________________________ L’Elysée Montmartre affiche complet pour le concert du groupe de Rock américain Rival Sons , fondé en 2009. Son dernier album « Hollow Bones » est sorti en juin 2016 via Earache Records. Après avoir assisté à la magnifique prestation de ces Blues Rockers,

LIVE NATION FRANCE
présentait le concert de
RIVAL SONS
le 6 février 2017
à l’Elysée Montmartre

16487502_10154108288081262_6157243552166898677_o (1)___________________________________________________________________________________

L’Elysée Montmartre affiche complet pour le concert du groupe de Rock américain Rival Sons , fondé en 2009. Son dernier album « Hollow Bones » est sorti en juin 2016 via Earache Records. Après avoir assisté à la magnifique prestation de ces Blues Rockers, au premier Download parisien et au Hellfest en juin dernier ( voir lien plus bas),  c’est avec un immense plaisir que Rock Metal Mag foule le sol de cette illustre salle.

L’ouverture des portes a lieu à 19 heures et le public ne se fait pas prier pour se dirriger au plus vite sur le devant de la scène. A la surprise générale il n’y a pas de groupe en première partie et l’attente risque d’être longue jusqu’à 21 heures. Mais vers 20h, histoire de distraire un peu l’assemblée, Jay Buchanan en personne, vient présenter, l’ami et poète Derrick Brown, invité à conter quelques textes croustillants, dans la langue de Shakespeare bien évidemment.

Derrick C. Brown est le lauréat du prix 2013 du  « Texas Book of The Year » pour la poésie. Ancien Parachutiste du 82ème Airborne et il est l’un des présidents de ce que les médias Forbes et Filter Magazine appellent «… l’une des meilleures presses de poésie indépendante dans tout le pays». Comme il le dit si bien « l’amour est la seule guerre pour laquelle on peut mourir ». Sa poésie est scandaleuse, lumineuse et pleine d’amour. (UH-OH: The Collected Poetry, Stories and Erotic Sass of Derrick C. Brown).

Pas facile de comprendre toutes les subtilités de ses textes mais le public a écouté avec beaucoup de respect cet artiste qui a déclamé avec sourire et passion ses petites histoires très sexuelles.

coRIVAL SONS26

https://www.facebook.com/brownpoetry/

***************************************************

Les minutes filent et l’impatience commence à se faire sentir. Le talentueux groupe Rival Sons et son charismatique chanteur sont attendus de pieds fermes par une armée de passionnés. L’éblouissant Blues Rock qu’ils envoient à chacun de leurs concerts ne cessent d’exalter de nouveaux fans.

Il est 21h, lorsque Jay Buchanan et sa bande entre en scène sous les acclamations du public. Le show démarre avec un titre du dernier album, « Hollow Bones Pt. 1 » et cinq morceaux de ce superbe album seront joués ce soir. La setlist est judicieusement composée d’un mélange de chansons choisies parmi les 5 albums du groupe et le morceau « Torture » issu de l’EP éponyme de 2010. Le titre « Tell Me Something » sera également au programme. Tiré du premier album des américains, paru en 2009, il a largement été utilisé à l’occasion d’une campagne publicitaire américaine, et a propulsé le groupe vers une notoriété qu’il mérite amplement.

Jay Buchanan a une présence extraordinaire et sa voix fantastique envahit tout l’espace. Il chante avec une véritable passion et le Classic Rock des 70’s coule dans ses veines. Il vibre avec sa musique et communique une chaleureuse émotion. C’est Soul, c’est Blues c’est du Rock dans tous ses états et c’est vraiment bon. Le son est fabuleux, et les musiciens sont excellents. Le public est en totale osmose avec le groupe et chante à l’unisson la plupart des refrains.Par moment et sur plusieurs chansons, Jay s’arrête même de chanter et tend son micro vers la foule.

Puis c’est le titre « Jordan » avec son intro à la « With A Little Help From My Friends » de Joe Cocker . Jay est totalement bouleversé par cette chanson. Il essaie de prononcer quelques paroles, mais, finalement hésite et très ému, il ne parvient pas à s’exprimer.  Les larmes aux yeux, il lance le titre suivant. A la fin du morceau « Torture », les fans en liesse ne s’arrêtent plus de chanter et de frapper dans leurs mains. Les Rivals Sons sont très touchés par un tel hommage. L’enthousiasme se lit sur chacun des visages et les musiciens redoublent d’ardeur.

Jay encense son auditoire et Scott Holiday, nous abreuve de riffs intenses, de fuzz, de Slide, et nous offre même des lignes de guitares façon Yes et son remarquable « Soon The Light » (album Relayer de 1974).Jay est aussi accompagné de la puissante frappe de Michael Miley, surexcité à la batterie et soutenu par la basse très efficace de Dave Baste, sans oublier le claviériste Todd Ögren-Brooks, qui a rejoint la formation en 2014, et qui est un peu en retrait malheureusement. l’ambiance est enflammée, à tel point q’un fan déchaîné va faire l’ultime slam de la soirée, sur le dernier titre du show ! Jay n’en revient pas et amusé, ira lui serrer la main. C’est la chanson « Keep On Swinging » qui cloture ce set magistral, reprise en choeur, par le public.

Voilà c’est fini, déjà ! Beaucoup de fans restent plantés devant la scène avec l’espoir d’un dernier titre. Mais le show est bel et bien terminé et c’est avec des refrains plein la tête, et notamment le fabuleux morceau « Open My Eyes » qui nous fait totalement chavirer que nous prenons le chemin de la sortie avec des envie d’hurler « Somebody, come and open my eyes »!

Merci à Live Nation et à Earache Records

coRIVAL SONS
coRIVAL SONS10

coRIVAL SONS5

coRIVAL SONS13

coRIVAL SONS19

coRIVAL SONS18

coRIVAL SONS6+

coRIVAL SONS8

coRIVAL SONS15

coRIVAL SONS22

coRIVAL SONS3+

coRIVAL SONS20

coRIVAL SONS17

coRIVAL SONS24

coRIVAL SONS7

coRIVAL SONS21

coRIVAL SONS16

coRIVAL SONS14

coRIVAL SONS23

coRIVAL SONS28

coRIVAL SONS27

coRIVAL SONS29

coRIVAL SONS25

Line Up

Jay Buchanan (vocals),
Scott Holiday (guitar),
Michael Miley (drums),
Dave Beste (bass)

Claviers Todd Ögren-Brooks

SETLIST

1. Hollow Bones Pt. 1 (album Hollow Bones 2016)
2. Tied Up (album Hollow Bones 2016)
3. Thundering Voices (album Hollow Bones 2016)
4. Electric Man (album Great Western Valkyrie 2014)
5. Secret (album Great Western Valkyrie 2014)
6.Pressure and Time (album Pressure & Time 2011)
7.Jordan (album Head Down 2012)
8. Fade Out (album Hollow Bones 2016)
9. Tell Me Something (album Before the Fire 2009)
10. Guitar Solo
11. Face of Light (album Pressure & Time 2011)
12. Torture (Rival Sons EP 2010)
13. Open My Eyes (album Great Western Valkyrie 2014)
14. Drum Solo
15. Hollow Bones Pt. 2 (album Hollow Bones 2016)
16. Keep On Swinging (album Head Down 2012)

********************************

http://rockmetalmag.fr/download-2016-live-report-jour-3/

http://rockmetalmag.fr/hellfest-2016-live-report-jour-3/SETLIST

https://www.facebook.com/rivalsons