REX BROWN lance une nouvelle vidéo


REX BROWN
lance la vidéo du nouveau single
« Buried alive »

REX BROWN (ex Pantera, Down), va sortir le premier album solo de sa carrière   « Smoke on this », le 28 juillet 2017 via Steamhammer / SPV en Europe..

 Rex Brown dévoile un nouveau single avec une nouvelle  vidéo pour le titre »Buried Alive ». C’est le troisième single après « Train Song » et « Crossing Lines » qui ont déjà été publiés et issus de son prochain album solo. Rex s’est de nouveau associé à Justin Reich (Zakk Wylde, Ace Frehley), qui a également dirigé le clip pour « Train Song ».

C’est la deuxième vidéo de Joe. « Justin a de nouveau fait un travail fantastique », dit Brown. « La vidéo capture chaque émotion que j’avais quand j’ai écrit la chanson car c’est un morceau très personnel pour moi ».

La vidéo a été tournée à Nashville, TN, où l’enregistrement lui-même a été enregistré et produit. La bande de Rex fait également ses débuts dans cette vidéo, avec le lead guitariste, Lance Harvill,  qui a également co-écrit la plupart des LP avec Brown, le guitariste et ami de longue date, Joe Shadid et Johnny Kelly, de Type O Negative,  qui joue de la batterie. On peut aussi apercevoir Caleb Sherman au clavier et lap steel.

************************************

18011097_10155357559998304_688211281913869777_n

Tracklisting « Smoke On This… »

1. Lone Rider
2. Crossing Lines
3. Buried Alive
4. Train Song
5. Get Yourself Alright
6. Fault Line
7.  What Comes Around Goes Around
8. Grace
9. So Into You
10. Best Of Me
11. One Of these Days

L’album sera disponible en version :

CD, Ltd. Edition Vinyl Version et téléchargement

image0_51662400_1500102494**********************************

le second single « Train Songé »

Premier single Crossing Lines

*************************************

Les débuts solo de Brown ont effacé toutes les frontières et les idées préconçues, en se délectant d’une nouvelle liberté pour exprimer tous les différents aspects de l’artiste. La chanson « Fault Line » l’a aidé à trouver sa voix.

« C’était la première que j’ai chanté. Après ça, je savais que je pouvais le faire, et Lance Harvill était l’un de mes plus grand facteur de motivation pour trouver mon chemin. Jusque là, je n’étais tout simplement pas sûr de moi. Mais  à partir de ce moment là, il y a eu le brillant et honnête «Lone Rider», la monstrueuse « What Comes Around Goes Around » et le coup de chapeau à Pink Floyd avec «Best of Me». « Get Yourself Alright » est comme une ode à « Strawberry Fields Forever », mais avec une accélération rapide de rock n ‘roll. Il est riche en nuances, avec des sonorités indiennes.  «Grace» est extrêmement accrocheur et quelque chose que vous n’auriez jamais cru entendre sur un disque de Rex Brown et c’est exactement pour ça que je l’ai fait. C’est juste une fameuse chanson, un moment particulier ».

Lyriquement, les chansons sont à la fois personnelles et universellement pertinentes. « Buried Alive » est une chanson profondément émouvante et une confession sur la perte de Dimebag Darrell. « Je me suis noyé dans des litres de whisky après sa mort. Je me suis noyé dans cette eau noire et j’ai dû me chercher, vous savez? C’est l’une de ces chansons qui est vraiment sortie. « Tu es tout seul maintenant, Jack. Qu’est-ce que tu vas faire? Tout l’enregistrement est vraiment cathartique. »

À l’inverse, «What Comes Around Goes Around» pourrait être à propos de «votre postier, de votre voisin ou de votre femme. Cela signifie :« On fait son lit comme on se couche. Je suis clean de mon côté, et vous ? «

Après une saison de silence et de réflexion sur lui-même, redécouvrant ses propres racines, Rex Brown a rassemblé un groupe de musiciens prêts à se lancer avec lui dans son futur projet. Rex Brown resurgit avec une demi tonne de refrains rock n ‘roll des plus sincères et authentiques. Le son du nouvel album reflète la vraie personnalité de l’artiste, humble et spontané.

Comme il aime à dire: « Vous êtes seulement aussi vertueux que vos paroles et vos paroles encore meilleures  que bonnes. »

L’album solo de Rex est plein de « sex appeal », d’une grande force de caractère, de détermination et de vigueur.

Brown a suivi des cours de chants, de guitare rythmique et de basse avec son collaborateur principal, Lance Harvill, un guitariste et compositeur de Nashville. Il commente à ce propos :  « Lance était et est toujours, mon maître à penser. Tout ce que nous avons fait ensemble, a été finement réglé, à la fois musicalement et fraternellement. La batterie a été assurée par Christopher Williams, lui-même adepte des sonorités diverses, allant de la musique funk au punk. Son talent a été utilisé par la star de la musique country Lee Greenwood, le récemment recomposé groupe de rock sudiste Blackfoot, et le légendaire groupe de Power Metal Accept.

L’album de Rex a été produit par le producteur New Yorkais, originaire de Nashville, Caleb Sherman, multi-instrumentiste qui a notament travaillé sur les disques de Little Big Town et Porter Block, entre autres.

« Caleb a produit ce projet avec un regard de musicien », ajoute Brown. «Ce n’est pas seulement le point de vue typique d’un producteur, et c’est ce dont j’avais vraiment besoin. Avec Caleb et Lance, nous sommes une force dont il faut tenir compte. Peter Keyes, connu pour son travail avec Lynyrd Skynyrd peut également être écouté sur quelques titres. Toute la ligne de basse est issue de Rex, lui-même.

Qui est Rex Brown?  il est le bassiste de Pantera, l’un des plus grands groupes de hard rock et metal des dernières décennies, aux côtés de Nirvana et de Metallica.

**********************************

http://rexbrown.net/

https://www.facebook.com/rexbrown/