ORDEN OGAN: Interview

ORDEN OGAN: Interview

Rock Metal Mag a eu le plaisir de s’entretenir avec Dirk Meyer-Behorn, batteur du groupe Orden Ogan  Le groupe allemand de power metal, Orden Ogan, s’est surpassé avec son nouvel et 6ème album studio, intitulé « Gunmen »,  sorti mondialement le  7/7/2017 via AFM Records. ___________________________________________________________________________________ Rock Metal Mag : Tu es le dernier à avoir rejoint le groupe en

Rock Metal Mag
a eu le plaisir de s’entretenir avec
Dirk Meyer-Behorn,
batteur du groupe
Orden Ogan

16298837_1572456216115637_8919660693974745899_n

 Le groupe allemand de power metal, Orden Ogan, s’est surpassé avec son nouvel et 6ème album studio, intitulé « Gunmen »,  sorti mondialement le  7/7/2017 via AFM Records.

cover

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Tu es le dernier à avoir rejoint le groupe en 2012, comment s’est passé votre rencontre ?

Dirk Meyer-Berhorn : Je jouais avec un autre groupe pas loin de chez moi et le chanteur de Orden Ogan est venu assister à un de nos concerts.
Seeb  m’a demandé si je m’imaginais un jour jouer dans Orden Ogan et je lui ai répondu que ça serait génial. Et tout est parti de là. J’ai donc participé à l’album « To The End  » sorti en octobre 2012.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Tu viens du milieu Djent (un sous genre du heavy metal dérivé du metal progressif), est-ce que ce changement a été facile pour toi ?

Dirk : Oui j’adore le style Djent. J’écoute énormément de groupe comme Meshuggah par exemple. Je pense que l’on peut ressentir mes influences qui sont, parfois, un peu Djent sur l’album, mais le groupe a également aussi beaucoup d’autres influences provenant vraiment plus du metal moderne Le Djent n’est pas trop en harmonie avec la musique d’Orden Ogan qui est davantage axée sur le power metal. Ça reste cependant le style que j’affectionne le plus avec le metal moderne.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Comment s’est déroulé la composition du nouvel album « Gunmen » ?

Dirk: Nous avons écrit les chansons pendant un an et demi environ.  Seeb et moi étions le plus souvent dans son propre studio afin de travailler sur la composition des titres. Nous y avons assemblé nos idées et nous avons fait en sorte que tout cela prenne forme exactement de la manière dont nous le souhaitions. Nous avons passé 8 mois sur la composition et l’enregistrement, tous ensemble. Chacun pouvait y apporter sa touche personnelle. Nous avons aussi cherché l’endroit idéal pour enregistrer les prises de batterie. Cela s’est fait dans une très grande pièce et c’était absolument super. La voix a été enregistrée dans le studio de Seeb.

__________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Est-ce que cet album vous a demandé plus de travail que votre précédent opus  « Ravenhead » ?

Dirk : Pas spécialement. Tous les albums demandent beaucoup de temps et de travail. Et finalement c’était assez facile ! Et musicalement il n’y a pas énormément de différence entre ces deux albums. Le dernier est peut-être un peu plus mélodique. Il y a quelque chose de plus hargneux dans « Ravenhead », mais ça reste dans la même sonorité.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag  : Quels sont les thèmes principaux abordés dans le nouvel opus « Gunmen » ?

Dirk : Le thème principal est axé sur le dark fantasy dans un cadre western, mais ce n’est pas un album concept car chaque chanson est différente. Les histoires ne sont jamais les mêmes, il n’y a pas de fil conducteur sur cet album. Ce sont vraiment 10 titres indépendants les uns des autres et on peux les écouter indifféremment dans l’ordre que l’on souhaite.   Le thème du western nous est venu au cours de l’écriture. Après avoir fait les 2 premiers morceaux, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait un petit côté western. Ce n’était pas du tout planifié mais nous avons trouvé l’idée intéressante. C’est arrivé au bon moment. Nous regardions tous des films western quand nous étions plus jeunes et l’idée nous a vraiment emballée.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag  : Pourquoi le choix du titre Gunman comme première vidéo?

Dirk : Gunman est le titre d’ouverture de l’album, mais c’est le dernier morceau qui a été écrit. Et finalement il introduit parfaitement « Gunmen » et son atmosphère western. Donc c’était le single idéal pour présenter l’album avec sa vidéo.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag  : Comment s’est passé le tournage de ce clip?

Dirk : Le clip a été tourné en deux parties. Une première partie à Monument Valley et c’était grandiose. Il a fallu travailler dur pendant deux jours de suite, mais c’était très agréable. La seconde partie a été tournée en Allemagne dans un parc d’attractions où il y a un immense saloon et pour enregistrer la batterie c’était super.

camp_resort_silver_lake_saloon_05___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Quel est le morceau qui a été le plus difficile à composer ?

Dirk : Pour moi en tant que batteur, la titre le plus dur a été « Come With Me To The Other Side ». Il y a beaucoup de double pédale. En ce qui concerne la composition à proprement parler, il n’y a pas eu de chansons plus difficile qu’une autre. Mais le titre le plus complexe est probablement «Here At The End Of The World  ». J’aime beaucoup « Down Here ». C’est un morceau très court, sûrement le plus court de l’album. Il y a plein d’éléments modernes dans celui-ci, mais, en fait, j’aime tous les morceaux !

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Sur le cinquième morceau « Come With Me To The Other Side » vous avez invité Liv Kristine, pourquoi le choix de cette chanteuse ?

Dirk : Quand Seeb,  a écrit l’introduction plutôt mélodique de cette chanson, il a pensé que nous aurions besoin d’une voix féminine. Nous avons tout de suite pensé à Liv, c’était une évidence. Seeb la connaît depuis très longtemps et elle est fantastique. Elle a la voix idéale pour ce titre.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Le titre de la dernière chanson est en latin, pourquoi ce choix ?

Dirk : Je ne peux pas trop m’exprimer sur cette chanson car c’est notre chanteur qui l’a écrite et qui a fait ce choix. Ce morceau parle de l’importance de vivre, ou plus exactement comment vivre et comment mourir.

******************************************

Orden Ogan sera au Petit Bain, avec Rhapsody Of Fire, le 15 octobre prochain.

http://rockmetalmag.fr/cevent/orden-ogan-rhapsody-of-fire/

10a3132c54 - Copie

*****************

TRACKLIST GUNMEN

Gunman
Fields Of Sorrow
Forlorn And Forsaken
Vampire In Ghost Town
Come With Me To The Other Side (feat. Liv Kristine)
The Face Of Silence
Ashen Rain
Down Here (Wanted: Dead Or Alive)
One Last Chance
Finis Coronat Opus

Line Up :

SEEB – vocals, lead-guitar, keyboards
TOBI – lead-guitar
NIELS – bass
DIRK – drums
********************************
Rock Metal Mag remercie Dirk pour cet entretien ainsi que Roger de Replica promotion