OPETH : Live Report

OPETH : Live Report

GARMONBOZIA présentait le concert d’OPETH + (Myrkur) au Trianon le 22 novembre 2016 ___________________________________________________________________________________ Opeth a fait son retour dans un Trianon « sold out », la veille,  lundi 21 novembre 2016, et cette seconde soirée du 22 novembre fait pratiquement salle comble. Le 12ème album du groupe suédois « Sorceress » est sorti le 30 septembre 2016. La première

GARMONBOZIA
présentait le concert
d’OPETH + (Myrkur)
au Trianon
le 22 novembre 2016

___________________________________________________________________________________

Opeth a fait son retour dans un Trianon « sold out », la veille,  lundi 21 novembre 2016, et cette seconde soirée du 22 novembre fait pratiquement salle comble. Le 12ème album du groupe suédois « Sorceress » est sorti le 30 septembre 2016.

La première partie est assurée par la formation originaire de New York, Myrkurprésente au Hellfest 2016, sur la scène du Temple.

C’est la chanteuse danoise, Amalie Bruun, qui a fondé le groupe de metal gothique, Myrkur (obscurité) qui ouvre le bal. Le décor est très sobre et très sombre avec comme seul instrument sur scène, un clavier,  et deux choristes, qui vont accompagner la voix incroyable de la soliste. L’atmosphère est vraiment surréaliste! le public est littéralement scotché par le son clair et puissant qui s’échappe des cordes vocales d’Amalie, qui accompagne ses morceaux au clavier, à la guitare acoustique et au violon. Le trio nous offre une prestation totalement atypique, surprenante et belle à la fois. Une découverte impressionnante !

myrkur

comyrkur

SETLIST

1. Vølvens spådom (violin intro) (album ‘M’)
2. Jeg er guden, i er tjenerne
3. Skøgen skulle dø
4. I riden så (Gjallarhorn cover)
5. (Inconnu)
6. Onde børn
7. Byssan lull
8.(Inconnu)

***********************************************************

Vers 20h30, c’est au tour d’Opeth, d’entrer en scène sous les acclamations de ses fans. La formation se met en place avec Martin Axenrot à la batterie et Martin Mendez à la basse. Puis c’est le claviériste Joakim Svalberg qui s’avance et c’est avec « Sorceress » que le ton est donné pour accueillir le guitariste Fredrik Akesson et bien sur le chanteur et guitariste Mikael Akerfeldt. Seuls 2 morceaux du dernier opus seront sur la setlist et 9 titres de pas moins de 9 albums, avec « Demon of the Fall » issu de « My Arms, Your Hearse » de 1998, pour le plus ancien, seront joués ce soir.

A travers un rythme lourd et bien gras, et le martèlement d’une batterie efficace, la voix de Frederick transperce cette sonorité des plus diverse. On passe d’une voix claire au growl plus agressif accompagné d’un rythme stoner complexe, de breakdown suivi d’une douce mélodie, ponctuée de clavier et de guitare acoustique. Un style musical totalement atypique et d’une technique incroyable, qui mélange le prog, le death, le stoner et le jazz pour former un ensemble saisissant. L’aspect brutal et guttural contraste complètement avec les séquences plus symphoniques et progressives, presque envoûtantes. La qualité sonore est irréprochable, et comble les oreilles les plus exigeantes. Mikael Akerfeldt communique beaucoup avec son public qui ne se fait pas prier pour reprendre en choeur certains refrains.

Le rappel se fait sur Delivrance, la foule se lâche complètement et fait trembler le sol du Trianon. Opeth a une fois de plus conquis son public en lui offrant un éventail de morceaux extrait de presque toute sa discographie. Les fans de la première heure y ont surement trouvé leur compte et même si le dernier album a été un peu délaissé, les nouveaux adeptes ont surement succombé à cette invasion puissante de compositions hors normes des suédois.

coopeth-2

coopeth-3

coopeth-4

coopeth-6

coopeth-9

coopeth-8

coopeth-10

coopeth-12

coopeth-13

SETLIST
1. Sorceress (album « Sorceress » 2016)
2. Ghost of Perdition (album « Ghost Reveries » 2005)
3. Demon of the Fall (album « My Arms, Your Hearse » 1998)
4. The Devil’s Orchard (album « Heritage » 2011)
5. The Wilde Flowers (album « Sorceress » 2016)
6. Face of Melinda (album « Still Life »1999)
7. In My Time of Need (album « Damnation » 2003)
8. Cusp of Eternity (album « Pale Communion » 2014)
9. The Drapery Falls (album « Blackwater Park » 2001)
10. Hex Omega (album « Watershed » 2008)
Encore:
11. Deliverance (album « Deliverance » 2002)
(with Hot for Teacher Snippet)

*************************************************************

Rock Metal Mag remercie Garmonbozia pour nous avoir permis de réaliser ce Live Report