22016563_1595812057146865_526665500_n

Interview : Pascal Pacaly auteur du «Paris Rock Underground»


Interview :
Pascal Pacaly
auteur de
« Paris Rock Underground »

Pascal Pacaly a sorti, en juillet dernier, son nouveau livre intitulé « Paris Rock Underground » et nous avons eu le plaisir de lui poser quelques questions.

20841133_451261358602087_5257250522923289286_n

Photo  Jérome Duport

*****************************************************************************************************************

Pascal Pacaly est né un 31 juillet 1977 et dès l’adolescence l’écriture est devenue son moyen d’expression favoris que ce soit à travers des poèmes ou autres écrits littéraires. Son premier recueil de poésie « Les Maux d’Amour » voit le jour en 2002, suivi en 2004 de « l’Amour-Eux ».

Pascal poursuit son chemin poétique mais il rédige également des nouvelles dont le premier volume « Histoire(s) de mon groupe de musique » Tome 1 parait en mars  2007 . Pascal est un fan de musique Rock et c’est ainsi qu’il va regrouper dans ce premier livre 12 histoires de 12 groupes de rock avec chacun sa propre histoire.

En 2009, paraissent « Rock Stories volume 1 et 2, qui s’intéressent plus particulièrement au parcours de 26 groupes des scènes rock et métal françaises. Puis en 2011 c’est au tour de »Rock addictions 50 years of Rock celebration », avec cette fois-ci la paroles donnée aux fans.

Pascal est intarissable et « Rock attitude » sort en 2012 retraçant l’histoire du rock français comme vous ne l’avez jamais vu. Janvier 2016 voit la sortie de « La France est Rock » dans lequel il réunit de nombreux artistes de la scène Rock française.

Et nous voilà à présent au dernier né, en juillet 2017, et qui s’intitule « Paris Rock Underground »

(voir notre article : http://rockmetalmag.fr/paris-rock-underground-vient-de-sortir/)

21557481_1582531538474917_5984147753459954296_n

Rock Metal Mag a voulu en savoir un peu plus à propos de cet autodidacte stéphanois et nous avons pu nous entretenir avec Pascal Pacaly .

*****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag : Comment est née cette passion de l’écriture ?

Pascal : Par une adolescence comme pas mal d’entre nous en vivent : pas vraiment terrible. Mal dans ma peau, timide et tout le bordel qui va avec, l’écriture constitue une sorte de thérapie… qui commence avec de la poésie. La poésie, et bien, parce que, quand tu débutes, enfin, pour moi… tu cherches ton chemin littéraire, et, clairement, écrire un poème est bien plus facile qu’écrire un roman ! Donc, tu sors tout ce que tu as en toi…et plus ça sort, plus ça te fait du bien. Ca coule, s’écoule, comme un fleuve jamais tari : tu as mis le doigt dans l’engrenage, tu n’as désormais qu’une envie c’est de continuer encore et encore…

*****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag : Est ce que tu as été bercé à la musique Rock ou bien cette amour de la musique est venue plus tard ?

Pascal : C’est venu vers les 15 ans. Chez moi on écoutait de la variété-yéyé, donc bon… J’ai acheté quelques magazines de rock, puis j’ai tourné le gros bouton rond des stations radios… je me suis fait mon éducation musicale tout seul car même au collège, le rock, c’était pas vraiment ça : une ville de 15 000 habitants, nettement ouvrière, ni ouverte ni fermée, mais clairement pas rock… Mais c’est pas plus mal, ça permet de déjà voir ce que sera ta vie : c’est pas parce que tu viens d’en bas que t’as pas le droit d’aller voir ce qui se passe en haut ? Personne ne te tendra la main ? Pas de problème, mais à toi d’avoir la volonté, la curiosité. On peut réussir pas mal de choses d’où qu’on vienne : il faut  » juste » avoir l’ambition et la volonté de ne pas stagner. C’est une vision de la vie.

*****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag : Le rock français est ta prédilection pourquoi ?

Pascal : Parce que quand tu es « éduqué » par les yéyés et que tu doives attendre 15 piges pour découvrir qu’il y a un autre monde… En France, c’est cette « culture »-là à laquelle on a droit… Sauf que les groupes et artistes de rock français… tous ces gens mettent également leur âme et leur foi dans une passion-métier qui leur bouffe toute leur énergie et leur temps car ils n’ont pas les médias qui vont pouvoir leur donner cette visibilité qui leur simplifierait bien des choses ( mais est-ce tant un mal finalement ?)… et plus tu rencontres ces gens, plus tu vois l’envers du décor, plus tu vois cette sympathie, cette solidarité. Bien sûr, tout n’est pas toujours rose hein, entre le business et les ego. Et puis il y a la langue, les textes… pour un amoureux de la poésie comme moi, tout ça ne pouvait me toucher qu’encore plus…

*****************************************************************************************************************

21764795_465853530476203_121724819883609299_n

Rock Metal Mag : Paris Rock Underground, sort 1 an après la France est Rock, tu sembles intarissable sur tes écrits. comment procèdes tu pour réunir tous les éléments qui vont illustrer tes récits?

Pascal : Si tu savais tout ce que j’ai comme manuscrits et poèmes encore dans mon « coffre »… Je n’arrête pas, j’écris quasiment tous les jours…c’est un besoin viscéral, un échappatoire… Sortir du quotidien, créer des mondes… Sinon pour répondre plus précisément à ta question, eh bien ça passe d’abord par une interview/rencontre avec les artistes… Interviews qui peuvent parfois être assez longues car certains artistes, quand ils sont partis à se confier, ça déballe et c’est cool. Après, avec tout ce matériau, j’écris la nouvelle, et on la relit avec le groupe/l’artiste en question afin que si quelques petites choses m’avaient échappées on puisse les remettre. Et puis je veux que l’artiste valide la nouvelle : c’est une manière de crédibiliser le travail vis-à-vis du lecteur : Au moins il sait ainsi que tout ce qui est écrit est « officiel », et donc vrai, pas inventé, pioché je ne sais où…

****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag: Est ce que tu as eu l’occasion de rencontrer tous les groupes dont tu parles dans ton livre? Comment procèdes tu?

Pascal : Oui bien sûr c’est important de rencontrer les groupes. Les rares fois où je n’ai pas pu c’est par téléphone. Mais je préfère de loin rencontrer, car on peut mieux expliquer, cerner la personne, voir jusqu’où on peut aller, les questions que l’on peut poser. Une sorte d’intimité se créée : bref, on peut mieux avancer…

*****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag : Est ce que tu penses écrire sur des groupes hors hexagone. ?

Pascal : Pourquoi pas, à condition d’améliorer un peu mon anglais ! Toutefois il reste encore beaucoup à faire en France, mais oui il y a certaines villes étrangères qui m’attirent comme New York ou Londres. Bien sûr le rock est partout, dans toutes les villes du monde…ou presque. Mais je sais pas il y a comme une odeur de légende dans certains lieux de ces villes… je commencerais par là en tout cas…

*****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag : A part les groupes de Rock et Metal français, est ce que tu écoutes d’autres groupes et lesquels?

Pascal : Oh, j’écoute pas mal de choses, des vieux trucs ou des récents, je suis bon public on va dire. Bon, c’est vrai que le rap et la variété c’est pas ma tasse de thé, hein. Mais je pense que pour le reste, c’est important de découvrir, de se cultiver, apprendre, comprendre, toujours et encore. Après, ça va de Led Zeppellin à Radiohead en passant par Mass Hysteira, Parabellum ou les Wampas, de Noir Désir à Manic Street Preachers…

*****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag : Tu écris depuis une dizaine d’années sur les groupes de Rock et Metal, est ce que tu trouves que la scène musicale évolue positivement en France ?

Pascal : Oui, disons que la donne a été bouleversée avec Internet… mais maintenant que tout cela est digéré, le combat continue. La donne est différente, mais quelque part, rien ne change : même si Internet t’offre une plus grande visibilité, ça offre également une plus grande concurrence, donc, comme toujours, il faut se battre et montrer ce qu’on a dans le ventre. Pour le metal, le Hellfest tend à devenir de plus en plus « gros », et « accepté par les gens ». Est-ce une bonne chose ? Je ne sais pas. Il ne faudrait pas trop devenir un produit, une marque. Certes, ça permet au metal de gagner du terrain sur la bonne cause, mais il ne faut en aucun cas qu’il devienne politiquement correct. Le rock comme le metal sont des musiques avec des messages sociaux et cette non-culture française du rock et du metal, cette non-visibilité permet justement à ce que les groupes l’ouvrent en grand. En gros, si tu es vite repu à ton repas, auras-tu encore faim après ?

*****************************************************************************************************************

Rock Metal Mag : Est ce que tu as déjà en tête un nouveau livre ?

Pascal : Je pense écrire une « suite » à Paris Rock, mais pas sur Paris de suite, plutôt sur ma ville, Saint-Etienne, qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser ( le foot, Manufrance, etc) est gorgée de rock, avec pas loin de 200 groupes pour 170 000 habitants… Cette culture ouvrière se retrouve dans certains concerts, dans un côté Do-it-Yourself… les années 80 alternatives, aux bars et festivals d’aujourd’hui..Il y a vraiment de belles histoires à raconter…. et puis je m’attaquerais à la suite de  » La France est rock » car il y a tant et tant de groupes rock en France dont les histoires sont justes géniales…

*****************************************************************************************************************

 Rock Metal Mag remercie Pascal, qui a eu la gentillesse de répondre à nos questions et  nous vous invitons à découvrir son fameux « Paris Rock Underground » sorti en juillet dernier aux éditions Blackout.

21231139_1571455666249171_5856329800768698951_n

Regardez la vidéo de TV5 Monde

Pour acheter « Paris Rock Underground » :

http://www.les-editions-black-out.com/Paris-Rock-Underground-Pascal.html#.WcfyYFu0Opp

**********************************

https://www.facebook.com/Pascal-Pacaly-451259518602271/