Hyperdump: Interview avec Fred et Holyv

Hyperdump: Interview avec Fred et Holyv

Rock Metal Mag a eu le plaisir de s’entretenir avec Fred et Holyv, guitaristes du groupe Hyperdump  Hyperdump s’est formé en 2007 sur les cendres du groupe de Heavy-Metal Wenlock. De gauche à droite: Fred, Holyv, Ws (au premier plan) et Gael ************* Après un premier album « Rational Paint » sorti en 2012 et un EP

Rock Metal Mag
a eu le plaisir de s’entretenir
avec Fred et Holyv,
guitaristes du groupe
Hyperdump

 Hyperdump s’est formé en 2007 sur les cendres du groupe de Heavy-Metal Wenlock.

18556400_1300899813279165_7953601296759038543_n

De gauche à droite:

Fred, Holyv, Ws (au premier plan) et Gael

*************

HyperdumpBanVitri

Après un premier album « Rational Paint » sorti en 2012 et un EP « Syncretism, sorti en 2013, le nouvel album « The Weak Man » est sorti le 28 avril 2017 .

Synopsis :

« Dumptown, ville purgatoire où la lie de l’humanité a été envoyée, véritable îlot carcéral surveillé par les sept Gardiens. Dans cet univers cauchemardesque un homme va se lever, animé par la vengeance de l’assassinat de son frère. Dumptown connaîtra alors une révolution sans précédent… »

https://www.facebook.com/hyperdumpband/

1049107_532497396786081_326966288_o

Fred

1049077_532497443452743_149262666_o

Holyv

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Vous avez subi un changement de line Up, ce qui a ralenti la composition de votre album, est ce que vous pouvez m’en dire plus ? 

FredEn 2014, on a tourné un clip. En fait on avait composé un morceau qui devait sortir sur la compil « My Rock », autre que pour l’EP. On ne voulait pas mettre un morceau déjà sorti. Finalement, comme julien, notre chanteur , adorait la voix de Guillaume Bideau, il lui a envoyé un mail, pour lui demander si ça le brancherait de chanter sur ce morceau. Donc il a tout de suite accepté et il a enregistré le titre chez lui, au Danemark. Ensuite, on l’a fait venir pour tourner un clip vidéo au studio où l’on répétait. Donc c’était prévu depuis deux mois, on avait acheté les billets d’avion, et puis notre batteur, du jour au lendemain, deux jours avant quoi, nous a dit qu’il ne pouvait pas venir. Donc, en gros il nous a planté et ce n’était pas la première fois. En plus il n était pas très sérieux et c’était un peu compliqué avec lui au niveau des concerts.

HolyvDonc là, on s’est séparé de lui. On a tourné le clip avec quelqu’un qui travaillait au studio, derrière la batterie. Et peu de temps après on a rencontré Gael, par l’intermédiaire de Sylvain, vu qu’il répétait au même endroit. On a tout de suite bien accroché et il a appris les morceaux à grande vitesse et il les a aussi enregistré à grande vitesse sur l’album.

Fred :  Gael est le plus jeune du groupe, il a 19 /20 ans. Moi, je suis le plus vieux, j’ai 41 ans , et il pourrait être mon fils quoi. (rires)

12321249_963770786992071_1824911898636678245_n___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Comment s’est fait le choix d’Andrew Redstone aux claviers ?

FredAlors, pareil , c’est Julien qui l’a contacté. On cherchait quelqu’un pour, à la fois gérer les samples en live, parce qu’on balance pas mal de samples, de choeurs et de claviers, mais aussi pour gérer le travail de studio, de compositions pour amener des ambiances un peu cinématographiques.

HolyvComme c’est un concept album, les ambiances et les samples ont beaucoup d’importance, y compris en live, donc comme ce n’est trop notre spécialité, on voulait faire appel à quelqu’un qui maîtrise cela très bien. Lui, il est plutôt electro, donc c’est plutôt son truc.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Pourquoi avez vous décidé de faire un concept album?

FredAlors justement, cela s’est décidé parce que Julien fait beaucoup dans le graphisme et le dessin, d’ailleurs, il y a une page qui s’appelle Hyperdump Story, et c’est la BD qui retrace l’histoire du groupe. Donc, Julien est vraiment dans le dessin et il a créé un univers, un peu inspiré de Lovecraft. En fait, lorsque l’on a enregistré avec Guillaume Bideau, ça lui a aussi donné des idées sur le futur album, du fait qu’il avait un univers avec une histoire, sur laquelle on pourrait inviter des chanteurs qui représenteraient, soit des personnages de l’histoire, soit des émotions ressenties par le héros de l’histoire.

HolyvA la base, on devait composer un album complètement différent et quand il a écrit le titre « The Weak man » qui n’était pas prévu pour la compil, ça lui a donné cette idée de faire plus qu’un seul morceau. Et pourquoi pas, faire un concept album? Donc, en plus de ça il y a des dessins, et tout un univers qu’il a créé.  Et en fait, tout est parti de ce morceau là.

___________________________________________________________________________________

149369_413602251986252_860331941_n

Rock Metal Mag : Donc pour Hyperdump Story, c’est Julien qui réalise tout ?

HolyvOui, c’est Julien qui fait tous les dessins et qui a créé cet univers au travers d’une BD, pour retracer l’histoire du groupe.

Fred :  Des anecdotes et des épisodes un peu fumeux. (rires) Toutes les péripéties du groupe.

HolyvOui et puis finalement, on a vu que cela plaisait aux gens,même si ça fait un moment qu’on a rien posté.

FredMais il a encore plein d’idées qui fourmillent dans sa tête, comme des histoires de jeux vidéos,…….des trucs comme ça autour du concept, des projets participatifs avec d’autres groupes………..

__________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : comment avez vous choisi le thème de cet album?

Holyv :  Alors c’est Julien qui est vraiment parti de rien du tout pour écrire toute une histoire, en s’inspirant un peu  des livres de Lovecraft et visuellement , cela s’apparente aux années 30/40. En gros, ça parle de vengeance, avec le personnage principal qui se retrouve dans une sorte de prison. Son frère a été tué et il ne se souvient pas exactement de ce qui s’est passé. On ne va pas en dire trop pour ne pas spolier, mais en gros il essaie d’organiser une révolution pour se venger.

FredDans le premier morceau, qui s’appelle « Awaken », il se réveille dans une pièce obscure et il y a une créature qui lui parle. Mais comme il se réveille, il ne se souvient pas des 2 ou 3 jours qui se sont passés avant. Et donc, cette créature qui est le gardien va lui raconter l’histoire. C’est du 2ème au neuvième morceau et c’est le récit de ce qui s’est passé avant qu’il ne se retrouve là, dans le lit de cette cellule.

Rock Metal Mag : C’est un flashback.

FredOui voilà, et puis le 11 ème morceau, qui s’appelle « Revelation », c’est le moment où il prend conscience de ce qui s’est passé; C’est une révélation un peu bizarre qui va chambouler l’histoire et puis le dernier morceau c’est l’epilogue. On ne va pas tout dévoiler puisque dans les mois qui suivent, il va y avoir sur internet, un développement de l’histoire, avec des dessins.

_________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Vous avez prévu des vidéos ?

FredAlors il y a un clip de prévu mis pas avant septembre et qui est justement sur « The Weak Man ». Donc c’est le fameux clip vidéo que l’on a filmé, mais il va ya voir en fait des effets spéciaux, de la 3D. Et c’est très long à mettre en place, pour vraiment immerger le spectateur.

Holyv :  C’est très long à organiser, parce que toute l’histoire part de ce titre.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag Comment vous êtes vous organisé pour la composition de l’album et son enregistrement?

FredAlors pour beaucoup de titres,  c’est Julien, puisqu’il compose énormément chez lui, via un petit logiciel ou une petite appli sur son Ipad. En fait il compose un titre par jour. C’est pour dire le fourmillement d’idées! Après il fait le tri et soit il ramène des idées, soit en répèt, ou soit il nous les envoie sous forme de petite démo. Et ensuite on essaie de broder autour de ça. Donc on a l’idée principale et après on brode autour en répétition, tous ensemble. On compose beaucoup en répèt et aussi un peu chez soi, chacun de notre coté, pour des fois enjoliver  certains riffs, certains arrangements, ou se laisser le temps de réfléchir la semaine sur quelques trucs, pour créer une certaine ambiance. Donc comme on répète toutes les semaines; on ramène l’idée la semaine suivante, et on voit si ça plait à tout le monde. Donc, on fait toujours la musique d’abord et les paroles en dernier. Julien a beaucoup de mal avec les textes et la plupart sont écrits par Kamel Kamel Guellil .

Holyv :  Moi, j’en ai écrit un.

FredPar contre au niveau de la mélodie souvent il a une idée en tête, par exemple, par une nappe de synthé, parce qu’il compose beaucoup avec. Donc, il part sur une mélodie de base, un canevas et il nous dit ensuite ce qu’il aimerait comme ambiance et à quel moment.

HolyvChacun apporte s pierre à l’édifice. Ensuite, on compose par rapport à ce qu’il a défini.

Fred :  Voilà, c’est l’idée générale. Après ça peut partir d’un riff comme « The Calling » où bien d’un riff que je vais faire en début de répèt que je trouve pas mal et sur lequel on va essayer de développer quelque chose.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag Vous avez fait intervenir beaucoup d’ invités sur Weak Man , comment s’est fait le choix de ces chanteurs?

Fred : En fait il y a un chanteur invité par morceau, sauf sur deux titres où il y a Guillaume Bideau (The Wake Man et Incoherence), et deux autres morceaux avec Arno Strobl (Awaken et Revelation) et il y a un morceau (revelation) sur lequel il y a deux invités (Zrno Strobl et Drix). Donc, d’abord il y a eu le premier, qui est Blaze Bayley ( ex Maiden), parce que Julien a connu le Metal par Iron Maiden et en assistant à un de ses concert à New York, grâce à ses parents qui lui ont offert sa place de concert. Et à l’époque c’est Blaze Bayley qui était au chant, (ndlr: 1994 – 1999). Donc, Julien est tombé amoureux de la musique et de la voix de Bayley et comme il était fan de ce chanteur il lui a envoyé un message sur Facebook et il lui a répondu. Donc, il lui a envoyé la démo du morceau sur lequel il pensait qu’il pourrait chanter et il a répondu tout de suite favorablement. Après il y a eu Guillaume Bideau et ensuite Marc Basile de DGM. C’est un groupe que j’avais découvert sur internet, et je trouvais le chanteur exceptionnel, un très très bon chanteur de Metal Prog, donc c’est moi qui l’ai contacté. Je lui ai envoyé la démo et il a dit « banco ». Après il y a eu le chanteur de Lies,  Benhanced (ndlr: Richard Benoit Benhanced) et je l’ai contacté suite à des échanges sur un forum de musique et j’avais trouvé sa voix extra. Donc voilà, tout s’est fait par démarchage, en fait. Et puis il y a aussi des amis, Kamel, Deke, et le prof de chant de Julien.

Tracklist:

1.Awaken (feat. Arno Strobl)
2.History (feat. Fred Blanchard)
3.The Weak Man (feat. Guillaume Bideau)
4.Departure (feat. Kamel Guellil)
5.The Calling (feat. Drix)
6.No One Can Divide Us (feat. Deke)
7.Forlornly (feat. Mark Basile)
8.Incoherence (feat. Guillaume Bideau)
9.Massacre
10. No More (feat. Blaze Bayley)
11.Revelation (feat. Arno Strobl & Drix)
12.Circling Down the Drain (feat. Benhanced)

___________________________________________________________________________________

image0_20185700_1485537700

Rock Metal Mag : Qui a réalisé la pochette ? est ce que vous lui avez donné carte blanche? 

HolyvC’est un ami à nous qui est graphiste et qui travaille dans la pub.  C’est lui qui fait toutes nos pochettes. Il est très doué.

FredJulien lui a donné l’idée. Sur le premier album (Rational Paint) on lui avait donné plus carte blanche, même sur l’EP, (Syncretism) où la pochette est très simple. Mais l’idée du triangle impossible, ça c’est de nous. Donc, sur The weak Man, il y avait une idée directrice, avec une pochette en noir et blanc.

Rock Metal Mag : Elle me fait un peu penser à « Sin City »

HolyvOui, moi aussi c’est exactement ce que j’ai dit quand j’ai vu la pochette

Rock Metal Mag : Et pourquoi avoir retranscrit les chansons à l’envers ?

Fred(Rires) Alors là on ne sait pas pourquoi. Peut être pour les lire en se regardant dans la glace et faire un selfie.

HolyvC’est vrai que c’est original mais on ne sait pas trop d’où vient son délire. (rires) Mais, en fait, on est pas les premiers à le faire, parce que j’ai acheté un album de Dimmu Borgir et ils avaient fait la même chose.

FredComme Julien écoute beaucoup de Black, il s’est peut être inspiré de ça.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag Depuis la sortie de votre album est ce que vous avez déjà reçu des critiques de vos fans ?

Fred :  De nos amis fans plus, car l’album est sorti il y a peu  de temps. Sinon on a eu des chroniques et on a beaucoup d’amis musiciens  dont les avis sont plutôt positifs. On a fait aussi un premier petit concert de mise en chauffe, dans un endroit un peu familier près de chez nous. Donc avec des retours plus que positifs et des encouragements.

Holyv :  On est confiant.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : vous avez réussi à créer un Metal fusion qui mélange un nombre considérable de styles musicaux, d’où tirez vous vos principales influences?

HolyvC’est exactement ça. On ne se donne pas de limites, que ce soit oriental, jazzy, metal extrême, industriel ou autre.

Fred : En fait c’est un peu comme on est, c’est à dire que souvent la musique que l’on joue, c’est celle qui est le fruit de nos influences. Par exemple, moi, je fais un peu de guitare classique, donc j’essaie d’étudier des guitaristes un peu de jazz fusion. J’écoute moins de metal qu’avant, et je suis un vieux de la vieille, donc mes influences c’est plus Judas Priest. J’écoutais pas mal de Metal moderne dans les années 90, donc il y a toutes ces influences Metal, mais pas que. Je peux écouter du Fiona Apple, du Tori Amos, enfin des choses plus pop, ambiance, plus jazzy. Donc on est pas dans un carcan.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Il vous a fallu combien de temps pour réaliser cet album?

HolyvLa composition et l’enregistrement ont pris beaucoup de temps. Cela a démarré en 2014.

FredPour les compositions, on va dire un an, parce que c’est vrai que l’on étale….

Holyv : C’est plus pour l’enregistrement que cela a pris du temps. Déjà il y a eu le changement de Line Up et après d’un point de vue financier, il faut assurer le paiement de l’enregistrement, du mixage et ça coûte beaucoup d’argent. C’est vrai que l’on en parle pas souvent mais il y a tout un budget à débloquer pour ça. Après il y a tout un travail de post production, d’arrangements en studio. On a aussi, refait le mixage parce que ça nous convenait pas trop au début.

FredOn aime bien prendre notre temps, par exemple pour enregistrer des démos et des morceaux avant la version finale. Et puis avant de rentrer en studio, deux semaines avant, j’ai bossé sur plein d’overdub (ndlr: Un overdub consiste à doubler une piste. exemple tu enregistres une guitare sur une piste, l’overdub consiste à la ré enregistrer sur une autre, ainsi tu lui donnes plus de pêche.) et vraiment sur des petits détails, en me disant qu’il serait bon de rajouter ça pour faire ressortir telle mélodie ou contrebalancer telle autre chose. On rajoute aussi des détails avec notre ingé son, qui nous enregistre depuis le début et qui connait notre son.

Holyv : Il voit de suite où on veut en venir. Il va donc nous aider à réarranger les morceaux et composer plein de trucs. On redécouvre les morceaux une fois que le mixage est terminé.

Rock Metal Mag : Et vous avez toujours envie de les modifier?

Fred :  Oui, enfin presque.(rires)

Holyv :  C’est sur qu’à un moment donné il faut dire stop. (rires)

Fred :  Bon, quand on a la version définitive, on se dit que finalement , c’est pas mal. C’est vrai que plus on avance dans le temps,  plus il y a de détails. Si on regarde le premier album, il y avait beaucoup moins d’arrangements et on se cassait un peu moins la tête. Après l’EP, pareil, il y a eu des choses que l’on a vraiment essayé d’améliorer.comme sur  « Fake » par exemple, avec le riff du couplet. Voilà, au fur et à mesure, on essaie d’être « perfectionniste », même si ça fait un peu prétentieux, mais on cherche vraiment à évoluer.

HolyvFaire en sorte que le morceau soit le meilleur possible.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag : Est ce qu’il y a un titre que vous préférez?

HolyvOn a tous nos préférences, c’est vrai que j’adore la voix de Marc Basile, alors pour moi c’est  « Forlornly ».

Fred :  « Departure », moi j’adore, parce qu’il est un peu comme Hyperdump. Des fois il y a des hauts, des bas, vraiment beaucoup d’ambiance, des contrastes entre le chant guttural et le chant clair, une reprise sur le riff d’intro qui est super bien amené, (rires ) enfin, que moi je trouve bien amené. Alors par contre le morceau que je trouve le moins abouti et pour lequel on aurait peut être du passer plus de temps, c’est « Massacre ». C’est un peu un titre qui sépare l’album en deux, et je trouve qu’il aurait fallu le travailler un peu plus. On savait que ce serait un morceau instrumental mis au final il manque de profondeur et de cohérence, si je peux dire.

HolyvEn fait comme il n’y a pas de chant, il manque de consistance.

Fred :  C’est le morceau pour lequel on est un peu déçu par rapport à ce que l’on pensait faire au départ.

Rock Metal Mag : C’est celui qui vous a posé le plus de problème techniquement parlant?

FredTechniquement parlant, « Massacre » a quelque chose à la guitare d’un peu particulier et ça mérite d’être travaillé. C’est pas le genre de truc qui s’improvise comme ça. Un peu comme lorsque l’on joue de la guitare classique. Quand on ne joue pas une oeuvre depuis longtemps et bien il faut la retravailler, mais de façon régulière et tous les jours. Donc ce passage là est un peu pareil.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag  : En dehors d’Hyperdump est ce que vous avez des projets musicaux en parallèle?

HolyvMoi je joue dans un autre groupe Obturated, dont le chanteur est justement Deke sur l’album et c’est plus thrash mélodique, Death suédois, taillé pour la scène, très direct. J’avais aussi un groupe de Death Metal, Spiritual Dissection, mais on ne joue plus.

FredMoi j’ai un groupe qui s’appelle Arcane, qui est plus un groupe de Caf’conc et on fait énormément de reprises Metal des années 80/90 et on a aussi un répertoire de compos.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag  : Et vous arrivez à vous organiser facilement pour les répétitions?

Holyv :  Oui ça va, on se retrouve tous les vendredis soir en créneau fixe. Après, pour les concerts ou autres on a pas trop de problèmes. En plus on est pas très loin les uns des autres, sauf Andrew, qui est un peu plus loin.

FredMoi, je suis dans le 95 et comme j’ai deux groupes et que l’on répète au même endroit, je fais deux fois l’aller retour dans la semaine et la musique me prend pas mal de temps. Je fais 200 bornes dans la semaine pour aller jouer. C’est une passion. Je me souviens quand je suis arrivé sur Paris, mon ancien chanteur avait remonté un groupe et il était sur Rennes. Je n’étais pas véhiculé à l’époque et un week end sur deux je partais sur Rennes en TGV, pou aller répéter.

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag  : Comment est née cette passion musicale?

Fred :  Assez tard finalement. L’envie de jouer de la guitare m’a pris à la fin du lycée, à peu près. En fait, c’est un pote de lycée qui prenait des cours de guitare et son prof lui avait donné un morceau de Joe Satriani à jouer et lorsqu’il m’a fait écouter, je suis tombé amoureux. (rires) Sinon pour la guitare, en ce qui concerne les compositions dans le rock, c’est énormément Steve Moorse. C’est le deuxième vrai guitariste électrique que j’ai découvert un peu plus tard et lorsque j’ai écouté ce qu’il avait fait avec Dixie dregs. Sinon j’écoute aussi de la guitare classique et des compositeurs comme Augustin Barrios, qui est un compositeur Paraguayen et l’un des plus grand interprète qui a joué ses morceaux est John Williams. C’est vraiment LA référence en matière de guitare classique.

Holyv : Moi, je suis un gros fan de Dream Theatre, avec John Petrucci. J’ai eu ma période Malmsteen aussi. Sinon, j’ai commencé la guitare à 12/13 ans. En fait je n’écoutais pas de Metal et je ne m’intéressais pas à la guitare, mais j’écoutais Metallica. Et puis j’ai joué pas très sérieusement pendant plusieurs années, jusqu’à ce que je découvre Dream Theatre et ça a été une révélation pour moi et je me suis is a écouté tout ce qui était Prog, symphonique et autre trucs comme ça. Du coup, je me suis vraiment intéressé à la technique de la guitare; Ces derniers temps j’aime bien le style Meshuggah, qui est un peu plus moderne. Donc, en fait, j’écoute de tout, même du punk et dès qu’il y a de la guitare je suis content. (rires)

___________________________________________________________________________________

Rock Metal Mag Est ce que vous avez des dates de concerts à annoncer ?

Fred :  Alors on a juste une date de prévue, qui est le Black Pearl Metal Fest qui se passe à Laigneville dans l’oise et qui a lieu le premier week end de juin. C’est dans un café concert et il y a 3 plateaux de trois / quatre groupes, je crois, donc une dizaine de groupes au final. C’est sur deux jours le vendredi 2 et samedi 3 juin. Donc, là on est en pleine phase de promotion et on démarche les assos et organisateurs de concerts dans toute la France et peut être aussi la Belgique; On essaie de voir large pour faire une tournée et on va voir en fonction des retours de la presse, etc……à partir de septembre. On se laisse le temps…….(rires)

18402934_1449965191691460_4830814316004753680_n

********************************************

Rock Metal Mag remercie Fred et Holyv pour cet entretien et Roger de Replica Promotion qui a permis la réalisation de cette interview.

image0_70167900_1485537700

Line Up

Ws, (Julien) : Vocals
Holyv : Guitar
Fred : Guitar
Sancho : Bass
Andrew : Keyboards
Gael Harrison : Drums

***************************************

Voir :  http://rockmetalmag.fr/?s=HYPERDUMP+