coGunterdammer31 - Copie

GUTTERDÄMMERUNG : Ciné concert Live Report


GERARD DROUOT PRODUCTIONS
présentait

GUTTERDÄMMERUNG,
un film avec
Lemmy, Iggy Pop, Tom Araya,
Henri Rollins, Slash, Volbeat..

20aeacde-da5b-4e5d-b4f4-419c2642fe55

Ancré dans la tradition des films classiques hollywoodiens des années 1920, le film est principalement muet mais au lieu d’un solo au piano, un groupe rock accompagnera les émotions et actions du film avec des effets spéciaux donnant vie au film à travers le public. Pensez à une version rock’n’roll assourdissante du Cinéma Secret se déroulant en Enfer, ce ne sera qu’une bride d’idée de ce qu’est Gutterdämmerung.

******************************

La salle de l’Elysée Montmartre propose ce soir, une des attractions majeures, qui a déjà eu lieu au Hellfest 2016, le ciné concert rock’n’roll par excellence, orchestré par le photographe et réalisateur Bjorn Tagemose, qui cultive habituellement sa vocation pour l’art visuel, dans l’univers de la mode. Et ce génie, à l’imagination débordante, tout aussi passionné par la musique Rock, a donné vie à une oeuvre fantastique et totalement novatrice au casting grandiose, un projet inter-générations intitulé,  Gutterdämmerung, co-écrit avec le chanteur et star du rock, écrivain, acteur, compositeur et scénariste,  Henry Rollins.

L’idée du titre vient de l’opéra rock de Richard Wagner,  Götterdämmerung (Le Crépuscule des dieux en français) Il s’agit du dernier des quatre drames musicaux qui constituent L’Anneau du Nibelung (Der Ring des Nibelungen) de Richard Wagner. … traduction via l’allemand du vieux norrois Ragnarǫkr (Ragnarok en nynorsk) qui dans la mythologie nordique se réfère à une ultime guerre entre dieux et Géants.

Gutterdämmerung, met en scène de nombreux personnages, qui perçoivent le monde de façon diamétralement opposée. Ils ont des idées très différentes en matière de religion. Il y a les nonnes et curés et les hypers croyants, les paîens qui ne croient en rien et les antireligieux. On discerne également l’allusion discrète à l’antiracisme et au féminisme. Mais c’est le Rock, qui est au coeur de cette bataille idéologique, une lutte entre le bien et le mal, qui détruit peu à peu le monde pour finalement donner naissance à un nouvel univers lumineux et musical!

Gutterdämmerung est un film remarquable, très avant-gardiste avec son mélange d’Opéra Rock et de vieux film en noir et blanc, qui font penser aux oeuvres de cinéastes allemands tels que Fritz Lang (1890-1976), (film d’horreur Les Trois Lumières 1921 ) et Friedrich Wilhelm Murnau  (1888- 1931) ( film d’horreur Nosferatu le vampire 1922). Cette composition de cinéma et de groupe rock jouant derrière et devant l’écran est tout simplement fabuleuse. Le public est très vite absorbé par les images du film et les morceaux des groupes légendaires qui les accompagnent. Grâce aux jeux de lumières, on distingue par moment le groupe derrière la toile et c’est vraiment extraordinaire. Le son est en plus excellent et l’on se réjouit d’écouter des titres tels que War Pigs (Black Sabbath cover), Ace of Spades (Motörhead cover), Raining Blood  (Slayer cover), The End (The Doors cover) ou encore Immigrant Song (Led Zeppelin cover), parmi tant d’autres. Une setlist de 21 titres prodigieux avec tout au long de la projection des icônes de la scène Rock qui apparaissent à l’écran, comme Iggy Pop, Jesse Hughes (Eagles of Death Metal), Slash, Josh Homme (Queens Of The Stone Age), Lemmy, Grace Jones, Tom Araya (Slayer)Rob Caggiano (Anthrax, Volbeat) Nina Hagen, Michael Poulsen (Volbeat). Henry Rollins, lui-même, apparaît dans le rôle du prêtre conjurateur et qui prêche pour le salut des pêcheurs.

Le symbole du mal et de la discorde est la guitare, qui est détruite pour sauver l’humanité du péché. Mais un Ange au trait d’Iggy Pop et qui semble s’ennuyer dans les cieux, se transforme soudain en démon et relance sur Terre cet objet diabolique…… Toute l’histoire va tourner autour de cet instrument de mauvais augure et autour du Rock pernicieux. Une lutte acharnée dans la noirceur d’un monde de souffrance et de parjure qui va finalement s’achever sur l’aube d’un jour nouveau , éclatant et vainqueur. Vive le Rock !

coGunterdammer44

coGunterdammer45

coGunterdammer43

coGunterdammer46

coGunterdammer42

coGunterdammer40

coGunterdammer17

coGunterdammer33

coGunterdammer41

coGunterdammer35

coGunterdammer32

coGunterdammer39

coGunterdammer47

coGunterdammer15

coGunterdammer18

coGunterdammer16

coGunterdammer19

coGunterdammer20

coGunterdammer21

coGunterdammer22

coGunterdammer25

coGunterdammer26

coGunterdammer23

coGunterdammer27

coGunterdammer28

coGunterdammer30

coGunterdammer36

coGunterdammer38

coGunterdammer31

coGunterdammer37

coGunterdammer34

coGunterdammer13

coGunterdammer14

coGunterdammer12

coGunterdammer48

coGunterdammer10

coGunterdammer9

coGunterdammer11

coGunterdammer8

coGunterdammer7

coGunterdammer6

coGunterdammer

coGunterdammer4

coGunterdammer5

coGunterdammer3

SETLIST

1.Hey Man Nice Shot (Filter cover)
2.War Pigs (Black Sabbath cover)
3.Black Sabbath (Black Sabbath cover)
4.Motor City Madhouse (Ted Nugent cover)
5.Ace of Spades (Motörhead cover)
6.Folsom Prison Blues (Johnny Cash cover)
7.White Rabbit (Jefferson Airplane cover)
8.Sad Man’s Tongue (Volbeat cover)
9.My Own Summer (Shove It)(Deftones cover)
10.Battery (Metallica cover) (Intro only)
11.Raining Blood (Slayer cover)
12.Run Pig Run (Queens of the Stone Age cover)
13.Dazed and Confused (Jake Holmes cover)
14.I Put a Spell on You (Screamin’ Jay Hawkins cover)
15.Rammstein (Rammstein cover)
16.The End (The Doors cover)
17.O Fortuna (Carl Orff cover)
18.Ace of Spades (Motörhead cover)

Encore:
19.Unknown Title (with La Muerte)
20 Unknown Title (with La Muerte)

Encore 2:
21.Immigrant Song (Led Zeppelin cover)

**********************************

https://www.facebook.com/gutterdammerung
**************************************
Remerciements à Gérard Drouot Productions, à Bjorn Tagemose et toute son équipe et à Replica Promotion