Danko-Jones

DANKO JONES: Interview


Rencontre avec John Calabrese, bassiste de Danko Jones.
Nouvel album « WILD CAT » sorti le 3 mars

Danko-Jones_WC_P02_small_©DustinRabin-1024x683

Rock Metal Mag : « Wild Cat » est sorti le 3 mars. Comment s’est passé la composition de ce nouvel album ?
John Calabrese:
Nous nous sommes consacrés à la composition après notre tournée l’été dernier et c’est venu très naturellement. Nous avons écrit beaucoup de chansons. Nous avons un rythme assez régulier. Nous sortons un nouvel album tous les deux ans mais avec Wild Cat, c’est la première fois que nous travaillons avec les mêmes personnes et dans le même studio que pour l’album précédent. Donc les lieux nous étaient familiers et c’est ce qui nous a permis d’être plus soudés avec les gens. Nous étions vraiment à l’aise, un peu comme à la maison donc tout le processus a été très facile. Quand tu as toutes les chansons sous les yeux, tu te rends compte que c’est celles où tu as passé le moins de temps qui finissent sur l’album. Plus tu passes du temps sur une idée, plus tu as l’impression que ça ne fonctionne pas. Nous ne nous attardons pas sur les morceaux. Si on aime, alors on passe au suivant. Cela se fait assez vite. Certains groupes mettent 4 ou 5 ans à sortir un nouvel album… ça prend tellement de temps ! Pour nous c’est plus simple. Nous utilisons  notre temps libre avec discernement afin de travailler au mieux nos morceaux pour entrer ensuite rapidement en studio. Nous n’attendons pas que l’inspiration arrive, nous y travaillons tous les jours. C’est un avantage pour nous.

*******

Rock Metal Mag : Comment s’est fait le choix du titre de l’album Wild Cat, qui est aussi une chanson éponyme ?
John Calabrese:
Oui c’est un morceau qui figure sur l’album et c’est celui qui est resté dans la tête de l’artiste qui a réalisé la pochette. Il nous a inconsciemment facilité la tâche. Quand nous avons vu le résultat final, nous nous sommes dit que ça sonnerait vraiment bien comme titre. Évidemment il colle très bien à la pochette mais aussi à l’esprit du groupe, à notre musique.

Danko-Jones-Wild-Cat-Cover-600x600

*******

Rock Metal Mag : Et quel est le nom de cet artiste ?
John Calabrese:
Il s’appelle Paul et il vient de Barcelone en Espagne. Il travaille avec plusieurs studios et il réalise beaucoup d’affiches pour des films d’horreurs, c’est pour cette raison que nous voulions travailler avec lui. Il a son propre style assez old school avec des couleurs vives, inspiré de vieilles affiches rétros. Nous adorons ça.

********

RMM : Pensez-vous avoir mis la barre plus haute avec cet album, comparé à « Fire Music » ?
John Calabrese:
Oui je le pense vraiment ! « Fire Music » contient beaucoup de chansons très agressives, alors que « Wild Cat » a la même qualité audio, mais il est musicalement plus varié. Je crois que le fait d’avoir travaillé dans le même studio et avec les mêmes personnes était une belle continuité. C’est une collaboration qui ne pouvait que s’améliorer. J’espère que les gens verront la différence et surtout qu’ils l’apprécieront à sa juste valeur.

*******

RMM : Qu’est ce qui vous a principalement inspiré cette fois-ci ?
John:
Toujours la même chose, l’amour et la rigolade. On ne change pas vraiment de recette. Nous sommes un groupe de rock alors c’est seulement pour se divertir et s’amuser. C’est toujours pareil mais c’est une inspiration inépuisable. Nous ne pouvons pas écrire des choses sur la politique par exemple. Je ne dis pas que nous n’avons pas d’opinion la dessus, mais notre groupe est dans la même veine musicale que les vieux groupes qui parlaient toujours de la même chose (rires). Et puis je pense que de nos jours, c’est toujours aussi bien d’avoir des groupes comme nous qui abordent des thèmes plus légers, et qui permettent aux gens de sortir de leur quotidien.

*******

RMM : C’est donc à nouveau Eric Ratz qui a produit cet album. Comment est née cette collaboration de longue date ?
John:
Oui en effet, nous connaissons Eric depuis très longtemps. Nous avions déjà fait de la musique ensemble il y 17 ou 18 ans de ça avec « My Love is Bold ». Au fil des années, alors que nous enchaînions les tournées, il est devenu producteur. Il réussit très bien son boulot et c’est donc avec « Fire Music » que nous nous sommes retrouvés. C’est une collaboration qui marche à merveille. Maintenant ça nous semble évident de continuer avec lui dans le futur. Il nous a beaucoup aidé avec le son du dernier album. Nous avions un laps de temps assez court pour faire l’album et on devait se concentrer uniquement sur ça. C’était assez ennuyeux pour être honnête (rires).

*******

RMM : Votre tournée a démarré en février et passera par Paris le 30 mars. Pensez-vous jouer dans d’autres villes en France ?
John:
C’est notre première tournée avec cet album donc nous faisons juste les principales villes comme Londres ou Paris, mais nous revenons toujours. On ne peut pas faire grand chose avant l’été car après il y a tous les festivals. Bien souvent les dates des festivals ne collent pas si nous avons une tournée à côté et ne nous permettent pas de jouer partout où nous le voudrions. Les gros festivals ne veulent pas trop que nous donnions des concerts avant, donc c’est mieux pour nous de revenir à la fin de l’année. Nous avons fait pas mal de dates en France avec notre précédent album. Nous avons joué au West Rock à Cognac. Cette salle est superbe ! Nous aimons jouer dans des petites salles mais nous ne pouvons le faire qu’après la saison des festivals.Que les fans ne s’inquiètent pas, notre tournée va s’étendre à tout le pays plus tard ! Je pense qu’on va jouer dans quelques festivals en France. Je ne suis pas encore sûr mais cela sera peut-être annoncé après notre date Parisienne. Je ne peux encore rien confirmer mais c’est ce qui se passe en général. Nous faisons l’album, puis la promo et enfin le concert et ensuite tout peut arriver ! C’est ce qui est cool.

******

RMM : En dehors du groupe et de la musique, quels sont vos passe-temps ?
John:
J’adore la pêche ! La plupart du temps je pêche ou je fais du vélo. Parfois je fais un peu de course à pieds. J’ai passé pas mal de temps en Scandinavie, notamment en Finlande et j’ai beaucoup pêché là bas. Il y a des coins extraordinaires… Et j’adore la cuisine ! Je cuisine tout le temps. Ce n’est pas très excitant, ni rock’n’roll mais c’est ce que je fais (rires).

********

Venez assister au concert de Danko Jones le jeudi 30 mars 2017 à la Maroquinerie à Paris :

http://rockmetalmag.fr/cevent/danko-jones-a-paris/

Remerciements à John et Roger de Replica promotion