image0_56451600_1502283936

Chronique: THE FRIGHT « Canto V »


Chronique:
THE FRIGHT
Canto V

Le groupe allemand de DarkRock Mélodique, THE FRIGHT, fondé en 2002, va sortir son nouvel album « Canto V » le 13 octobre via SPV / Steamhammer.

« Canto V » est le successeur de « Rising Beyond » sorti en 2015 en auto production.

THE_FRIGHT_Canto_V_print

Mettez la main sur votre coeur: C’est forcément dû au hasard de vieilles histoires si un groupe comme The Fright intitule son dernier album du nom d’ une des plus grandes œuvres de la littérature mondiale. Le titre Canto V remonte à l »enfer de Dante, en d’autres termes à la section d’ouverture de sa Divine Comédie, et il montre deux choses: Tout d’abord, c’est le cinquième album studio de la formation de Thüringen , qui explique le symbole romain V (5), et deuxièmement, c’est un travail particulièrement spécial, à la fois en ce qui concerne le thème que musicalement parlant . Peut être même plus que sur leurs albums précédents , sur Canto V , The Fright a perfectionné sa grande puissance. Dans le même temps, sa composition musicale de première ordre répond sans relâche aux normes internationales, ce qui semble aussi accrocheur qu’ ambitieux.

Au fil du temps nous nous sommes habitués au son des Dark Rockers de Thuringe qui  provient d’une grande variété de sources, issues de groupes légendaires de Gothic Rock comme Bauhaus, The Cult, The Mission, Sisters Of Mercy ou 69 Eyes (avec qui The Fright a tourné en 2013) jusqu’aux traditionnels Hard Rockers à la Whitesnake, Mötley Crüe, Guns N` Roses ou Skid Row.

« J’adore Jean Sébastien Bach! » Confie le chanteur Lon Fright, qui a fondé le groupe en 2002.

Canto V sortira le 13 octobre 2017 via Steamhammer / SPV, alors notez la date avec une grosse croix dans votre calendrier.

Canto V a été produit par Waldemar Sorychta dans les « Waldstreet & Denroad Studios » de Dortmund.

« Après avoir produit des disques légendaires comme Wildhoney par Tiamat, Waldemar était mon premier choix absolu », explique Lon Fright. « Il a travaillé avec des groupes comme Moonspell, Lacuna Coil et Sentenced, et est un fan de Type O Negative, donc il s’est parfaitement adapté à notre perspective. C’est un honneur pour nous de lui faire produire notre album.  » Donc, sur Canto V, tout se combine – chansons, paroles, production et titre d’album – un peu comme dans le conte de Dante – dans un cercle complet.

 Lon Fright: « Canto V » est connu comme le premier cercle réel de l’enfer. Si nous n’ouvrons pas les yeux rapidement pour faire disparaître notre peur de tout ce qui est  nouveau, nous risquons de sombrer de plus en plus profondément dans ce tourbillon. « Eh bien, The Fright a franchi un premier pas important du vortex. »

*************************************

« Canto V » est une oeuvre marquante, qui a du représenter un gros travail de technique et de rigueur musicale. L’atmosphère générale de ce cinquième opus Rock mélodique oscille entre Goth / Dark / et Heavy . On y trouve beaucoup d’harmonies vocales combinées aux riffs des deux guitaristes, Danny Et Kane , et au groove de la basse de Kain, soutenue par la batterie de Luke Seven. Les titres ont une accroche évidente et les thèmes des paroles portent sur les critiques sociales et politiques, le sens de la vie, l’amour et les problèmes existentiels.

L’album démarre sur une intro toute en douceur pour annoncer « Bonfire Night » et son rock au mid tempo galvanisé par  une touche gothique. Des choeurs accentuent le coté mélancolique de la chanson appuyée par la voix nuancée de Lon Fright bien valorisée et portée par de bons riffs.

L’intro du second titre  » No one », façon bel canto, nous conduit sur un rythme beaucoup plus énergique avec un accent Hard /heavy et une batterie bien mise en avant. Tout comme « Wander Alone » très dynamique rehaussé d’un power metal épique mélodique et d’une guitare bien heavy.

On change de tempo avec « Love is Gone » et son coté plus goth metal.  La voix profonde et chaudement veloutée de Lon Fright rappelle indéniablement celle de Jyrki69 du groupe 69 Eyes ou encore celle de Ville Vallo de HIM et du chanteur de Lacrimas Profundere.

Petite intro au clavier pour « Fade away » qui dévoile son coté plus sombre, mélancolique, et Dark Rock, avec une mélodie plaintive sur quelques accords acoustiques et un chant crié accompagné de choeurs et d’un solo de guitare qui referme ce titre émouvant.

La mélancolie se poursuit avec « Oblivion » dans un style plus gothique et au fil des titres suivants la tonalité générale de l’album s’assombrit . La voix de Lon se fait beaucoup plus grave, portée par des choeurs et un rythme cadencé par une basse bien groove et une batterie omniprésente.

« Leave » surprend par son coté pop rock et sa touche électro totalement décalée par rapport au reste de l’album, mais on retrouve la mélodie générale toujours portée par ses choeurs épiques et ses riffs en arrière plan.  Michelle Darkness du groupe de rock allemand End Of Green intervient sur ce morceau mais « Leave » fait beaucoup trop dans la répétition et devient un peu ennuyeux à mon goût.

Heureusement « Drowned In Red » redresse la barre et nous ramène dans les profondeurs du Goth’n’Roll de The Fright avec une guitare bien heavy mais que l’on aimerait plus en avant, tout comme « Century Without A Name » qui poursuit la cadence dans la même sonorité mélodieuse et sombre. Lon pousse sa voix dans un registre plus crié et donne un coté très pathétique à cette chanson.

Pour refermer le chapitre de Canto V, The Fright reprend le titre de la légende du punk de Stuttgart Fliehende Stürme,  « In Sicherheit » qui est chanté en allemand.

The Fright déploie beaucoup de talent dans ses compositions et ses harmonies vocales avec sur cet album la participation de Michelle Darkness d’End of Green et Andreas Löhr de Fliehende Stürme .

Tout au long des 10 morceaux de « CantoV » , Lon Fright nuance son chant tantôt grave et sensuel, tantôt plus aigûe et plus rugueux. The fright nous offre un bel opus Rock/ Metal à découvrir dès sa sortie le 13 octobre 2017 via SPV/Steamhammer.

Rock Metal Mag

**********************************

Tracklist CD
1. Bonfire Night
2. No One
3. Wander Alone
4. Love Is Gone
5. Fade Away
6. Oblivion
7. Leave
8. Drowned In Red
9. Century Without A Name
10. In Sicherheit

« Canto V » sera disponible dans les formats physiques suivants:

+ CD digipack
+ Limited Editon (500 only worldwide!) Vinyl Edition in Gatefold sleeve
180 gr. vinyl, transparent red with black streaks, 2 sided poster and CD in papersleeve containing the entire album

*************************

19105493_10155085308834724_7315290681143899034_n

Line-Up:

Lon Fright – Vocals

Kain – Bass

Kane – Guitar

Danny – Guitar

Luke Seven – Drums

WEBLINKS

www.the-fright.de
www.facebook.com/thefrightofficial

www.spv.de