Alex_Cordo

Chronique : « Origami » d’ALEX CORDO


ALEX CORDO
va sortir « Origami »
le 30 septembre 2016
chez M&O Music

12471754_997519270295931_8469747345425046146_o

Alex Cordo est un guitariste qui possède un style musical varié et d’une grande richesse. Il peut tout aussi bien jouer un Rock Metal US avec le groupe grenoblois Holophonics, dont l’équation est puissance et mélodie, et qui délivre avec une énergie débordante, une musique efficace et immatérielle, aux compositions saisissantes, simples et pourtant très techniques. Comme il peut tout aussi bien jouer un style classique / Metal/ instrumental bien saturé avec The Electric Barock Quartet, composé de trois guitaristes et d’un bassiste, avec lequel il revisite le répertoire virtuose à la sauce disto en remplaçant les archets par des médiators (https://youtu.be/iFlyWhZ_R8o).

Toutes les adapatations d’Alex Cordo sont de véritables exercices de style en respectant au maximum le texte musical et le sens que voulait lui donner le compositeur. Son album solo Classics, est d’ailleurs une performance assez étonnante, avec des adaptations d’oeuvres symphoniques d’une extrême complexité (Le Sacre du Printemps, Une Nuit sur le Mont Chauve, Les Planètes…) interprétées de façon remarquable.

Alex Cordo pénètre également le coeur du Metal progressif qu’il pimente à sa manière en exécutant des morceaux de grande envergure des projets expérimentaux de Light & Chaos, et Memorized, avec la complicité du compositeur Emilien Bontz.

Alex Cordo apparait éalement en tant qu’invité sur des albums d’artistes de diverses origines stylistiques, comme le guitariste Franck Graziano, le folkeux Erik Tran, ou encore le projet trip-hop du collectif Sweet Play….

Coté scène, il a eu l’occasion de la partager avec des groupes tels que Papa Roach, Electric Mary, Koritni, Asian Dub Foundation ou encore Mörglbl. Enfin, Alex Cordo s’implique énormément dans le domaine pédagogique et il enseigne à la Cité de la musique de Romans-sur-Isère (26), en tant que professeur de guitare et chef du département des musiques actuelles du Conservatoire, et il est aussi responsable de l’accompagnement de groupes et intervenant permanent pour la Scène des musiques actuelles (SMAC) “La Cordonnerie”.

******************************************

 Extraits de l’album Origami

Découvrez également le Teaser de l’album

****************************************************

AlexCordo-Cover-1440x1440-1467559215

ORIGAMI Tracklist

1 Straight
2. Above The Clouds
3. Memories
4. Hands Up
5. Himalaya
6. Sunny Day For An Opossum
7. Prism
8. The Crash Test
9. Time For Redemption

Mise en page 1

*******************************************************

ORIGAMI est un album instrumental d’une grande qualité. Il est magnifique , énergique,  émotionnel, très technique et pourtant très accessible. Tout comme son titre fait référence à l’art du pliage du papier et à sa multitude de réalisations, la musicalité d’Origami démontre  une multitude de facettes et de sonorités à la fois simples et compliquées. Il est composé d’un mélange ingénieux de Rock instrumental dynamique et de titres plus aériens et plus jazz moderne. Mais tous les morceaux de ce magistral album semblent s’imbriquer à la perfection du début jusqu’à la fin pour notre plus grand plaisir. Origami réveille notre sensiblité dans toutes ses formes d’expressions, et Alex Cordo nous offre un pur mélange d’art et de technique musicale, fascinante et enrichissante.

Avec « Straight » on s’embarque en direct sur des riffs puissants et très dynamiques avec une batterie tout aussi énergique . On sent dès le début cette maitrise extraordinaire de la guitare par sa vitesse d’exécution et sa précision, tout comme un certain virtuose du même instrument, du nom de Joe Satriani . « Above The Clouds » est beaucoup plus calme et plus planant, plus étrange aussi, dans un style progressif et plus jazzy . Avec « Memories » la guitare impose une nouvelle fois ses riffs énormes et très techniques, et l’on sent que tout est méthodique et calculé au millimètre près. Une précision infaillible, tout comme avec « Hands Up », encore plus rapide, très festif, et plein d’une vigueur Rock moderne. Puis avec « Himalaya », on repart sur une mélodie plus relaxante et planante avec roulement de tambour, entrecoupée de parties plus entrainantes où la batterie impose son rythme, et avec des envolée de guitare très poussées alors que le morceau s’achève sur un tempo beaucoup plus jazz rock ou jazz fusion. « Sunny Day For An Oppossum » est très rapide, très gai et radieux, avec une sonorité plus Heavy Metal alors que « Prism » est plus mélancolique et plus acoustique, tout en longueur. Avec « The Crash Test » on part sur une note plus heavy Rock et un morceau techniquement très efficace, manifiquement joué, et d’une maitrise parfaite. L’album s’achève sur « Time For Redemption » très aérien et dans un style très Satriani.

Une très belle découverte qui j’espère vous donnera envie à votre tour d’écouter « Origami » et vous plongera dans un univers instrumental vraiment magique.

*****************************************************

 Dates :
01/10/16 – Cultura, Bourgoin Jallieu (38)
08/10/16 – La Bonne Note, Génissieux (26)
09/10/16 – Art Pêche, Romans-sur-Isère (26)
14/10/16 – Quai de scène, Bourg-les-Valence (26)
20/10/16 – Le Blogg, Lyon (69)
29/10/16 – La Fontaine, Ajaccio (2A)
19/11/16 – Cultura, Montpellier (34)
11/02/17 – Médiathèque S. de Beauvoir, Romans-sur-Isère (26)

****************************************************
https://www.facebook.com/alexcordo/