coavatar-25-copie

AVATAR + THE LAST BAND : LIVE REPORT


LIVE NATION
présentait
le concert
d’AVATAR + THE LAST BAND
au TRABENDO à Paris
le 5 décembre 2016

___________________________________________________________________________________

Deux groupes suédois, originaires de Göteborg (ou Gothenburg ) sont à l’affiche ce soir au Trabendo, avec en première partie, The Last Band,  formé en 2011 et dont le dernier album  » The Fall » est sorti le 4 novembre 2016 via Sony Music / GAIN Entertainement. Nos rockers, envoient une musique Hard Rock/ metal /Punky, hyper énergisante et c’est avec un immense plaisir que je les découvre en Live pour la première fois.  Les suédois vont d’ailleurs jouer l’intégralité de « The Fall » avec un ordre différent de la Tracklist d’origine et c’est avec le titre Move que le groupe donne le top départ de leur show plein de rage. Le chanteur à la voix rocailleuse est en perpétuel mouvement, et nous offre une belle prestation accompagnée du reste de la bande tout aussi énergique que lui. De bons riffs entraînants, une batterie survitaminée, et une basse imposante donnent un cocktail explosif qui fait instantanément monter la température de la salle bien remplie. C’est avec l’excellent morceau « The Hunt » que s’achève le set de The Last Band sous les acclamations d’un public conquis.

colast-band-8

colast-band-7

colast-band-3

colast-band-6

colast-band-5

SETLIST

Move (album « The Fall » 2016)
Pulled a lot of shit (album « The Fall » 2016)
White Powder (album « The Fall » 2016)
Pretty Boys (album « The Fall » 2016)
A Place Beyond (album « The Fall » 2016)
Give Me the Sky (album « The Fall » 2016)
6 out of 7 (album « The Fall » 2016)
The Fall (album « The Fall » 2016)
The Hunt (album « The Fall » 2016)

*******************************************

Petit rituel habituel avec le rangement de matériel, pour installer celui du second groupe de la soirée, qui n’est autre que le quintet de Heavy/Death Metal Mélodique AVATAR. Formé en 2000, les suédois ont déjà 6 albums à leur actif et ont connu un succès croissant depuis leurs débuts.  Ils ont fait un retour triomphal en France cette année, avec leur apparition au premier Download à Paris ( ( voir notre Live report : http://rockmetalmag.fr/download-2016-live-report-jour-1/et ils n’ont pas l »intention de s’arrêter en si bon chemin.
AVATAR a en plus, un coté très théâtral et les roadies costumés s’affairent afin que tout soit impeccablement en place. Une cabine fermée de rideaux est installée au milieu de la scène et placée sur le devant au plus près du pit des photographes dont l’accès, d’ailleurs, ne sera pas autorisé pendant les premières minutes du set. Lorsque la salle est enfin plongée dans l’obscurité, le public retient son souffle. la cabine se découvre et le chanteur, Johannes Eckerström,  émerge d’une épaisse fumée, droit comme un i dans son costume d’apparat, sa canne sous le bras, le visage maquillé, les yeux écarquillés et un rictus au coin des lèvres.
Le reste de la bande, également costumé,  prend place sur les planches du Trabendo et c’est avec le titre « For the Swarm » issu du dernier  album studio, « Feathers & Flesh » sorti en mai dernier que démarre le show sur un rythme ultra rapide qui va instantanément déchaîner la fosse.
« Torn Apart », nous replonge dans la tonalité de 2012, au style moins tortueux et plus classique et Johannes dévoile toute la puissance et la rugosité de ses cordes vocales. Tout au long des titres, Johannes, alterne avec brio, voix claire et growl, accompagné de ses talentueux musiciens dont  Tim Öhrström et Jonas Jarlsby qui nous offrent des lignes de guitares remarquables et Henrik Sandelin très efficace à la basse, sans oublier John Alfreddson et sa frappe intense à la batterie. Avec « Vultures Flyn », on est dans une sonorité plus Heavy, et avec Murderer, on repart sur une une intro au style Marylin Manson, qui se marie au fameux « death de Göteborg » et au tempo bien heavy. Avatar mélange les genres d’une façon des plus inattendues, et leurs compositions transpirent un style unique, indéfinissable et totalement personnel. Le public est très réceptif et se donne à fond sur la plupart des morceaux joués ce soir. l’atmosphère est des plus festive et les fans sautent et headbanguent à tout va et avec « Let It Burn » la fosse est en surchauffe. « Night Never Ending » clôture ce set des plus énergique et le public reprend en choeur les Oh Oh Oh entraînants. Et puis sonne le rappel et c’est avec « Tower », un titre tout en douceur, totalement décalé et sur fond de grande musique mélodique que les suédois donnent le coup de grâce à leur assemblée.

Le groupe AVATAR, aura démontré une fois de plus que sa musique est à son image totalement marginale, fantasque et efficace et sa prestation scénique est vraiment unique.

coavatar

coavatar-1

coavatar-3

coavatar-10

coavatar-7

coavatar-15

coavatar-17

coavatar-9

coavatar-13

coavatar-19

coavatar-18

coavatar-11

coavatar-20

coavatar-5

coavatar-21

coavatar-12

coavatar-24

coavatar-26

coavatar-27SETLIST

1.For the Swarm (album Feathers & Flesh 2016)
2.House of Eternal Hunt (album Feathers & Flesh 2016)
3.Torn Apart (album Black Waltz 2012)
4.The Eagle Has Landed (album Feathers & Flesh 2016)
5.Hail the Apocalypse (album Hail the Apocalypse 2014)
6.Bloody Angel  (album Hail the Apocalypse 2014)
7.Black Waltz (album Black Waltz 2012)
8.Paint Me Red (album Black Waltz 2012)
9.Vultures Flyn (album Hail the Apocalypse 2014)
10.Murderer (album Hail the Apocalypse 2014)
11.Fiddler’s Farewell (album Feathers & Flesh 2016)
12.When the Snow Lies Red (album Feathers & Flesh 2016)
13.Black Waters (album Feathers & Flesh 2016)
14.Let It Burn (album Black Waltz 2012)
15.Smells Like a Freakshow (album Black Waltz 2012)
16.Night Never Ending (album Feathers & Flesh 2016)

Rappel:
17.Tower (album Hail the Apocalypse 2014)

******************************************************

Rock Metal Mag remercie Live Nation et Replica promotion pour nous avoir permis d’assister à ce concert